Santé mentale, stress, sommeil: 7 stratégies pour une utilisation plus saine de la technologie

Le technologie peut être aussi addictive qu'une drogue et nuire à votre santé et bien-être. Voici 7 stratégies pour retrouver un usage sain.

L’utilisation excessive des technologies peut nuire à votre bien-être. Essayez ces 7 stratégies pour retrouver un usage sain pour vous de votre portable.La vie à l’époque la plus connectée de l’histoire de l’humanité présente de nombreux avantages : les membres éloignés de la famille ne sont qu’à une session FaceTime et la réponse à presque toutes les questions qui vous viennent à l’esprit est au bout de vos doigts. Mais trop de technologie, qu’il s’agisse du temps passé sur les smartphones, les réseaux sociaux ou devant d’autres écrans numériques, peut avoir des conséquences inattendues.

L’utilisation excessive de la technologie peut priver de temps des activités telles que le sommeil, l’exercice et la socialisation, qui sont toutes importantes pour le bien-être. Une étude publiée en juin 2020 dans Dialogues in Clinical Neuroscience indique que l’utilisation fréquente de la technologie a été liée à des symptômes de déficit d’attention accrus, à une intelligence émotionnelle et sociale altérée, à une dépendance à la technologie, à un isolement social, à un développement cérébral altéré et à un sommeil perturbé dans certains cas.

D’autres recherches suggèrent, par exemple, que l’utilisation des réseaux sociaux peut vous aider à établir et à maintenir des liens lorsque vous interagissez plus activement avec d’autres personnes, mais tend à avoir l’effet inverse lorsque les gens les utilisent de manière plus passive, comme lorsqu’ils font défiler un flux Instagram ou Facebook sans interagir avec le contenu, selon une analyse publiée en février 2018 dans Current Directions in Psychological Science.

Vous saurez que vous en faites trop si la technologie interfère avec votre travail, vos relations, votre santé mentale et physique ou vos finances. Comme avec une drogue, lorsque la technologie, les écrans ou votre téléphone occupe une grande partie de vos pensées et conditionne vos comportements, et lorsqu’elle interfère avec votre vie, comme votre travail, vos études ou vos relations, il est peut-être temps d’envisager de réduire sa consommation.

Cette réduction peut avoir des effets positifs. Une étude publiée en 2021 par le Libyan Journal of Medicine a révélé que les étudiants qui ont effectué une désintoxication des réseaux sociaux ont signalé des changements positifs dans leur humeur, leur sommeil et leur anxiété.

7 façons de réduire votre utilisation de la technologie (sans la débrancher complètement)

Pour la plupart des gens, il est impossible d’abandonner complètement la technologie. La réduction de l’utilisation des technologies semble être une approche plus réaliste. Pour y parvenir, faites un plan. Identifiez vos habitudes malsaines, puis décidez de celles que vous voulez changer. La façon dont ce temps est réparti entre les différentes applications est un excellent point de départ, et vous pourrez ensuite identifier les domaines à commencer à limiter.

Voici sept stratégies pour mieux gérer votre utilisation de la technologie et expérimenter votre propre désintoxication numérique personnelle

1. Planifiez du temps loin des écrans tout au long de la journée

Si vous travaillez devant un ordinateur, il est difficile d’éviter les écrans, ce qui signifie qu’il est d’autant plus important de donner la priorité à la pause. Prévoyez du temps dans votre calendrier ou avec une alarme sur votre téléphone pour vous rappeler de faire une promenade ou de déjeuner loin de votre bureau. Et n’oubliez pas de laisser votre téléphone derrière vous.

2. Prenez des pauses périodiques de technologie

Les pauses peuvent réduire le stress, en particulier chez les gros utilisateurs. Des recherches supplémentaires sur l’abstinence numérique sont nécessaires avant de pouvoir formuler des recommandations spécifiques sur la forme et la durée de cette abstinence. Mais cela peut signifier de supprimer les applications problématiques, celles qui vous prennent le plus de temps ou occupent le plus votre esprit, de votre téléphone, temporairement ou définitivement. Si l’application Facebook est quelque chose sur laquelle vous cliquez souvent et que vous vous retrouvez à faire défiler l’écran pendant de longues périodes, se débarrasser de l’application et devoir passer par le navigateur de recherche représente une étape supplémentaire et permet de s’arrêter un moment pour décider si c’est le bon moment pour s’engager dans cette activité.

3. Réduisez la taille de votre téléphone

Si vous avez du mal à rester présent, éliminez les distractions en remplaçant votre smartphone par un simple téléphone portable qui ne peut pas prendre en charge les applications. Il peut absolument être utile de rétrograder d’un smartphone si cela est possible. Ils ont des fonctions simples d’appel ou de texte et c’est tout.

4. Éteignez votre téléphone à une heure précise

Essayez d’éteindre votre téléphone avant le dîner et jusqu’au lendemain matin. Les utilisateurs de certains téléphones peuvent également activer la fonction « Ne pas déranger », qui réduit au silence les alertes, les notifications et les appels. C’est une bonne idée de tirer parti des outils intégrés à vos appareils.

5. Réglez les paramètres de votre téléphone pour limiter certaines applications

Les utilisateurs de certains téléphones peuvent fixer des limites avec la fonction Screen Time (qui se trouve dans les paramètres de votre téléphone) et programmer des temps d’arrêt, lorsque seuls les appels téléphoniques ou des applications spécifiques sont autorisés et que ces applications ont une durée limitée. Selon une analyse publiée en août 2020 dans la revue Cyberpsychology, Behavior, and Social Networking, les personnes qui n’utilisaient pas ces fonctions étaient plus susceptibles d’avoir une utilisation problématique de leur smartphone et un bien-être moins bon que celles qui les utilisaient.

6. Créez des zones sans téléphone

Le fait de fixer des limites à certaines applications ne fonctionne pas toujours. Essayez plutôt de vous retirer complètement de l’utilisation des appareils. Bannir les téléphones et les écrans de la chambre à coucher, par exemple, peut empêcher les écrans d’interférer avec votre sommeil. Et si vous devez aller dans une autre pièce ou une autre partie de votre maison pour utiliser un appareil, cela peut vous dissuader de défiler sans réfléchir.

7. Envisagez de faire appel à un professionnel de la santé mentale des des addictions

Nous utilisons tous la technologie en permanence, et il peut donc être difficile de toujours faire la différence entre avoir un problème ou non. Si vos comportements ou vos sentiments à l’égard de la technologie ou de certaines applications et sites commencent à interférer avec votre fonctionnement quotidien, il est peut-être temps de demander l’aide d’un professionnel des addictions. Si votre estime de soi chute ou si vous souffrez d’anxiété ou de dépression, il est temps de parler à quelqu’un.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -