Difficultés à s’endormir: le piège du temps devant les écrans

L’utilisation d’appareils électroniques comme l’ordinateur, la tablette ou le smartphone pendant la journée et la soirée perturbe le sommeil et notamment le temps d’endormissement des adolescents.

Dans ce travail de recherche, environ 10’000 Norvégiens âgés entre 16 et 19 ans ont répondu à un questionnaire et devaient indiquer le temps passé devant les écrans (PC, smartphone, console de jeux vidéo, TV, appareil MP3, tablette) pendant la journée en dehors de l’école ainsi que la qualité et la quantité de leur sommeil.

Cette étude réalisée sur une période de 2 ans a montré que l’utilisation d’appareils électroniques pendant la journée, la soirée et surtout l’heure juste avant d’aller se coucher était associée à une augmentation du risque de mettre plus de 60 min à s’endormir. Ce risque était particulièrement élevé avec l’utilisation d’ordinateur, de smartphone et d’appareil MP3 (MP3 Player) pendant l’heure juste avant d’aller se coucher.

Dans cette étude, presque tous les adolescents ont rapporté utiliser 1 ou plusieurs appareils électroniques pendant l’heure avant d’aller dormir. Cette étude a montré un aspect intéressant. L’utilisation d’appareils électroniques pendant la journée pendant plus de 4h était associée à 49 % plus de risque de mettre plus de 60 minutes à s’endormir.

Un effet négatif avant de se coucher mais aussi durant la journée

Autrement dit, ce n’est pas seulement la consommation de tous ces médias électroniques le soir ou juste avant d’aller se coucher qui impacte négativement le sommeil, mais aussi un usage pendant la journée. Ce travail de recherche norvégien a aussi montré que les adolescents avaient besoin de 8 à 9h de sommeil par nuit pour se sentir bien reposés. Toutefois, les adolescents qui passaient plus de 4h par jour sur n’importe quel appareil électronique avaient 3,5 fois plus de risque d’avoir moins de 5h de sommeil par nuit.

Temps d’inactivité, lumière bleue, système nerveux trop stimulé: le cocktail qui fait dérailler le sommeil

Les scientifiques ont remarqué que l’appareil qui perturbait le plus le sommeil des adolescents était l’ordinateur, aussi celui qui était le plus utilisé au moment de l’étude. Autre point intéressant et très actuel, les participants qui utilisaient plusieurs appareils électroniques avaient un risque plus élevé de mettre plus de temps à s’endormir et avoir des courtes nuits de sommeil que ceux qui utilisaient seulement un seul appareil électronique.

Les chercheurs avancent plusieurs raisons pour expliquer ces résultats. La première est simple et triviale, l’utilisation de ces appareils consomme beaucoup de temps et réduit mécaniquement, le temps de sommeil des adolescents. De plus, ces appareils peuvent interférer avec le sommeil en stimulant le système nerveux central. Autre point souvent avancé par les spécialistes, la lumière (bleue) émise par ces appareils peut venir perturber l’horloge interne de l’organisme.

Nouvelles recommandations, “débranche” !

Pour les chercheurs norvégiens: Les recommandations consistent à ne pas avoir de téléviseur dans la chambre de l’enfant ou l’adolescent. Ni d’ordinateurs ou de téléphones portables.

Source
Cette étude réalisée par l’Uni Research Health à Bergen en Norvège a été publiée dans le BMJ Open