Qu’est-ce qu’une maladie parodontale ?

La maladie parodontale est une affection fréquente qui touche la moitié des moins de 15 ans et 80 % des plus de 35 ans en France. Il s’agit d’une maladie infectieuse qui affecte le parodonte, c’est-à-dire les tissus de soutien autour de la dent, les gencives et les os alvéolaires. Elle est due à l’accumulation de bactéries sur la surface dentaire, sous forme de plaque et de tartre. Ces bactéries finissent par coloniser la ou les dents et atteignent l’os et la gencive. Elle provoque une inflammation qui conduit à la destruction du parodonte et, à terme, à la perte des dents.

L’évolution de la maladie

Les maladies parodontales se développent lentement. Elle peut prendre des mois, voire des années, pour détruire le parodonte. Elle détruit peu à peu l’os, pour aboutir finalement à la perte des dents. Les maladies parodontales peuvent être classées en deux grandes catégories, en fonction de leur stade.

  • On parle de gingivite lorsque l’inflammation ne touche que la gencive. La gingivite s’étend aux tissus parodontaux si elle n’est pas traitée.
  • On parle de parodontite lorsque l’inflammation devient sévère et touche les tissus autour de la dent (ligament gingival, ciment, cément et os alvéolaire). Elle est la progression de la gingivite. Elle peut être agressive, chronique et sévère.

Ces pathologies apparaissent généralement vers l’âge de 30 ans. Vous pouvez éviter qu’elles ne se propagent en maintenant quotidiennement une bonne hygiène bucco-dentaire.

Les maladies parodontales : Causes, symptômes et prévention

La mauvaise hygiène est la principale cause des maladies parodontales. Ces infections peuvent être évitées en se brossant les dents avec une brosse à dents souple et des dents interdentaires trois fois par jour (avec du fil dentaire, une brosse et un jet). Veillez à vous rendre chez le dentiste au moins une fois par an pour un contrôle et à faire nettoyer vos dents au cabinet dentaire au moins une fois par mois.

Cependant, il existe d’autres facteurs qui peuvent augmenter la probabilité de la maladie ou l’accentuer.

  • L’âge
  • L’hérédité
  • une mauvaise alimentation
  • Changements hormonaux importants (grossesse et ménopause)
  • le tabagisme, la consommation d’alcool
  • stress
  • Caries non traitées
  • le port de prothèses dentaires
  • le port d’appareils orthodontiques inappropriés
  • certaines maladies (par exemple, le diabète, le VIH)

Les symptômes

Il est recommandé de consulter un dentiste dès que vous remarquez l’un des symptômes suivants :

  • Mauvaise haleine et mauvais goût dans la cavité buccale
  • Saignement des gencives
  • Rougeur et gonflement des gencives dus à une inflammation
  • Formation d’abcès
  • Apparition de poches parodontales
  • Espaces entre les dents
  • Rétraction des gencives
  • Résorption des os alvéolaires
  • Mobilité de la dent
  • Perte éventuelle de la dent

Les différents traitements possibles

En général, la parodontite est réversible. Pour établir le diagnostic et déterminer le meilleur traitement, le patient doit subir un examen radiologique et clinique. Le dentiste pourra alors proposer différentes options en fonction du stade de la maladie.

  • Pour améliorer une hygiène bucco-dentaire irréprochable, le patient doit pratiquer une bonne hygiène, une bonne alimentation et arrêter de fumer, de boire de l’alcool, etc.
  • Pour arrêter la progression de la maladie, un surfaçage radiculaire, un détartrage-polissage et un curetage sont effectués.
  • Médicaments : Bien que les dentistes ne soient pas susceptibles de prescrire des médicaments pour la parodontite ou la gingivite, ils en prescrivent souvent.
  • Intervention chirurgicale : Selon votre cas, il se peut que vous deviez être orienté par un dentiste vers une gingivectomie ou une greffe de tissu.
* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -