Qu’est-ce-que la méthode Moneyron ?

méthode Moneyron

La méthode Moneyron est une thérapie manuelle douce. On peut aussi la connaître comme un traitement de réharmonisation de la structure du corps. C’est une forme de thérapie holistique. Ce qui signifie qu’elle prend en compte l’ensemble de l’organisme. Elle cherche alors à lui redonner un équilibre global. Elle est basée sur la stimulation des points réflexes. Notamment, ce sont les articulations rachidiennes et les membres.

C’est un mélange harmonieux de trois techniques. Ce sont la kinésithérapie, la digipuncture et le reboutement.  Non seulement c’est un traitement médical, mais elle est aussi une discipline de bien-être.

Historique de la méthode :

Le français Jean Moneyron a inventé la méthode d’où son nom. C’est un kinésithérapeute et un pharmacien. Une religieuse de l’Auvergne l’avait initié à l’art du reboutement. Ce qui lui permettait d’acquérir une grande compétence dans l’exercice des méthodes manuelles douces. Il a ensuite pratiqué sa propre méthode de guérison manuelle dans sa pharmacie. Méthode qui est inspirée du reboutement.

Après, il a fermé sa pharmacie. Il a décidé de suivre des études de kinésithérapie. C’était en 1963.

Les études terminées, il a élaboré les bases fondamentales de sa méthode.

L’organisme français Apprentissage et Développement de la Méthode Moneyron est le seul offrant une formation à la méthode. Aucune école accréditée n’est rattachée à lui. La formation s’adresse aux kinésithérapeutes et aux ostéopathes.

Quelles sont ses bienfaits sur l’organisme ?

Ses bienfaits sur l’organisme sont multiples. Elle peut agir sur divers types de personnes.

La méthode Moneyron est efficace pour combattre l’anxiété et le stress. C’est une méthode revitalisante mais également tonifiante.

Elle peut soulager les maladies musculaires et articulaires. A citer l’arthrite, l’entorse ou la lombalgie.

En cas de migraine, d’insomnie et de fatigue, elle s’avère également opérante. Elle peut lutter contre les causes de ces syndromes chroniques.

Déroulement d’une séance qui l’utilise

La durée moyenne d’une séance typique est de 15 à 45 minutes. Une séance commence toujours par un échange verbal entre le patient et le praticien. Le praticien peut alors connaître les maux dont souffre le patient. Il le questionne alors sur la date d’apparition de la douleur. Il lui demande en même temps les traitements préalables qu’il a suivis.

Durant la séance, le patient reste debout. Il s’assoit seulement lorsque le praticien intervient au niveau des membres inférieurs. Ainsi, il y a stimulation des points réflexes à différents endroits du corps. Notamment les mains, les pieds, le dos ou la tête. Les points à stimuler dépendent du type de maux à soigner.

L’efficacité de la méthode dépend de la compétence du praticien. C’est dû au fait que la méthode Moneyron exige une très grande précision. Tous les faits et gestes des mains du praticien sont calculés au millimètre. Comme le point d’application, la pression des touchers thérapeutiques et la profondeur.

Le nombre de séances à suivre varie selon les maux à soigner. Mais en moyenne, 3 à 4 séances sont suffisantes.