Qu’est- ce que la crénothérapie ?

crénothérapie

Une thérapie non conventionnelle, la crénothérapie assemble les soins par l’eau de source thermale. A l’inverse de l’hydrothérapie qui soigne avec l’eau ordinaire, cette thérapie utilise comme remède les eaux minérales naturelles. Dans un but thérapeutique, elle s’appuie sur l’utilisation des propriétés physiques ou chimiques notamment distribuées par ces eaux. Les eaux de source englobent tous plusieurs minéraux comme les halogènes, les bicarbonates, les métalloïdes, les constituants radioactifs, les sulfates et les sulfures. Elles englobent également beaucoup de minéraux : du potassium, du calcium, du magnésium et du sodium.

La première découverte et le premier usage de cette thérapie

La crénothérapie ou le thermalisme vient du Grec ancien. Son existence date depuis plus de 2000 ans. Par ailleurs, jusqu’à ce jour les patients qui profitent des bienfaits de cette cure ne cessent d’augmenter. En France, on compte chaque année près de 600 000 bénéficiaires de cette thérapie. En effet, ce pays abrite plus de 690 sources d’eaux minérales. L’Académie de Médecine reconnaît les vertus thérapeutiques de toutes ces eaux.

Selon les dires de Pascal Demoly en 2005 : « la crénothérapie et les traitements immunostimulants comptent parmi les soins d’appoint qui n’ont pas été validés par les études ».

La crénothérapie dans la prise en charge de sa santé

En crénothérapie, on utilise l’eau thermale naturelle pour ses différentes actions : cicatrisante, décongestive, sédative, anti-inflammatoire, décontracturante, anti-oedémateuse… Issues des gisements souterrains, toutes les eaux de source (en fonction de sa composition) disposent toutes des vraies valeurs et vertus soignantes. Elles possèdent également une température convenable, très favorable aux différents traitements.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Les eaux de source thermale assurent la détente musculaire, la souplesse dermique et articulaire. Elles améliorent globalement la santé physique et l’épanouissement mental. Les vertus des eaux thermales agissent sur certaines affections ou douleurs comme les troubles dermatologiques, les maladies métaboliques et les pathologies digestives. Elles prennent en charge les maladies cardio-artérielles comme l’AOMI ou l’Artériopathie Oblitérante des Membres Inférieurs et le syndrome de Raynaud. Cette thérapie avec l’eau traite également d’autres types de maladies : dysménorrhées, endométrioses, algies pelviennes et troubles psychosomatiques. Ainsi que les affections des muqueuses bucco-linguales, l’Alzheimer, la sclérose en plaques, le Parkinson et les séquelles d’AVC.

Le déroulé d’une séance en crénothérapie

La crénothérapie met davantage à profit les valeurs thérapeutiques des eaux thermales sous diverses formes. Le plus souvent, elle s’utilise par voie respiratoire, cutanée et digestive :

  • par vapeur d’eau en étuve,
  • en douche au jet d’eau (douches filiformes, douches pénétrantes, bains de douche en immersion),
  • en inhalation,
  • par les enveloppements de boues,
  • en aérosolthérapie,
  • en gargarisme,
  • par cure de boissons,
  • en nébulisation,
  • en massage (sec ou sous eau thermale).

Remboursée par la Sécurité Sociale, sa pratique sollicite essentiellement une prescription médicinale. Cette cure thermale à l’eau de source dure 2 semaines et 4 jours. Elle se réalise principalement dans une station thermale approuvée par un médecin spécialiste. Après la prescription des soins thermaux, le curiste peut profiter d’un suivi médical pluridisciplinaire.