Qu’est-ce-qu’on entend par héliothérapie ?

le principe et la pratique de l’héliothérapie

C’est une thérapie par exposition au soleil. Elle utilise la lumière solaire pour traiter les maladies. L’héliothérapie est généralement associée aux différentes cures. Comme les cures de plaine, les cures de bord de mer et celles de l’altitude. Il existe une version artificielle utilisant des lampes à rayons ultraviolets.

Apparition de la technique

L’héliothérapie est apparue au début du XXème  siècle. C’est considéré comme une thérapie révolutionnaire à l’époque. Elle traitait la tuberculose pulmonaire, le lupus, la variole et l’arthrite.

Les rayonnements solaires et les ultraviolets ont des effets thérapeutiques. Une exposition totale à la lumière du soleil peut guérir des maladies. Telles sont les croyances à la base de cette thérapie.

Ses bienfaits sur l’organisme

L’héliothérapie permet de maintenir la densité osseuse. C’est parce que d’abord les os ont besoin de calcium pour les renforcer. Alors que le calcium pour se fixer a besoin de vitamines D. Or, la synthèse de vitamine D par la peau se fait par une exposition au soleil. Ainsi elle est recommandée aux enfants en pleine croissance. Elle évite les risques de rachitisme. Elle diminue également le risque de fracture et d’ostéoporose chez les personnes âgées.

C’est aussi efficace pour réduire le psoriasis. Elle freine la production massive de cellules de l’épiderme causée par cette maladie en agissant comme immunomodulateurs.

Elle peut également améliorer l’humeur et la qualité du sommeil.

L’hormone du sommeil s’appelle la mélatonine. Sa fabrication dépend de la sérotonine, dont l’émission est conditionnée par la quantité de lumière emmagasinée. Alors, l’exposition au soleil règle de façon naturelle l’horloge biologique. Ainsi, elle permet d’éviter les insomnies qui sont à l’origine de stress et de fatigue.

Elle favorise le bien-être en poussant le corps à fabriquer l’endorphine. Ainsi, l’organisme et l’esprit  peuvent lutter contre le stress et se détendre.

Elle favorise également la sécrétion de l’hormone de la bonne humeur. Elle s’appelle la sérotonine. C’est dû à l’accroissement de l’ionisation négative des microparticules contenues dans l’oxygène de l’air par les rayons. Ainsi, on la recommande pour la lutte contre la dépression saisonnière.

C’est aussi bénéfique pour le cœur. Elle augmente la production de neurotransmetteur et d’oxyde nitrique par la peau. Entraînant ainsi une diminution de la pression sanguine. Donc, les risques d’apparition de maladies cardiovasculaires sont limités.

Pratique de la thérapie

La pratique est simple, il faut juste s’exposer au soleil.

Pour éviter les effets indésirables des rayonnements lumineux, il faut bien choisir l’heure. Il faut que l’exposition se fasse quand les rayons sont doux. C’est-à-dire tôt le matin ou bien le soir après 17 heures.

Danger de la pratique

Les rayons ultra-violets ont des effets très néfastes sur le corps humain. Ils endommagent les cellules de la peau, augmentant ainsi le risque d’apparition d’un cancer de la peau.

Une exposition prolongée au soleil nuit à la beauté. Elle accélère l’apparition des rides et le vieillissement.