Profiter de toutes les variétés thérapeutiques de l’épine-vinette

thé à base de l’épine-vinette

L’épine-vinette est connue sous le nom scientifique : « berberis vulgaris ».Cette plante fait partie de la famille des berberidaceae et du genre berberis. Son appellation est très variable : vinettier, épine crête, berberis vulgaires et petite vigne. L’épine-vinette peut atteindre une hauteur entre 1,5 et 3 m et peut durer jusqu’à 50 ans. Presque la totalité de cet arbuste dispose des alcaloïdes, magnoflorines et palmatines. La couleur jaune d’or de la section des racines et des tiges est due à la contenance en berbérine. L’épine-vinette vient d’Europe, mais on la trouve aussi en Amérique du nord. Les iraniens sont les plus grands producteurs/consommateurs de ses baies séchées.

L’épine-vinette est utilisable sous différents aspects en phytothérapie

Les usages phytothérapiques de l’épine-vinette sont multiples. Infusion, comprimé, tisane, poudre, gélule et décoction. Le thé à base de l’épine-vinette est également meilleur pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme. Quelque soit la méthode utilisée, elle ne provoque que des effets positifs sur la santé et le bien-être.

Mode de fonctionnement de l’épine-vinette

Cette plante a une longue liste de propriétés : anti-cholinergique, hypotenseurs, antibactériennes, stomachiques, astringentes, laxatives, vermifuges, antipyrétiques,  immunostimulantes, cholérétiques, cholérétiques, berbamine, antiamibienne, antihistaminique et antifongiques. Elle peut modérer efficacement les troubles intestinaux et les diabètes. L’épine-vinette facilite les soins et la cicatrisation des plaies. Cet arbuste médicinal traite les troubles vésiculaires, le choléra, les calculs biliaires, l’ophtalmie et les dysenteries. Elle serait également un véritable allié dans la lutte contre les cancers et les maladies de la peau comme le psoriasis et l’eczéma.

Proportion et alternative d’utilisations de l’épine-vinette

Les fruits de l’épine-vinette ne disposent pas de toxine. Donc, ils peuvent être ajoutés à toutes vos préparations culinaires comme les confitures, les gelées, apéritifs, ou les boissons. Avec une saveur plus ou moins acidulé, ses baies vertes peuvent donneront sûrement du goût à vos sauces pimentées. Ses baies rouges par contre procurent une couleur agréable au riz.

L’assemblage de l’épine-vinette avec d’autres ingrédients (anis vert et anis étoilé) en quantité égale (une pincée de chaque) produit une tisane digestive exceptionnelle. Au XVIIIème siècle, ses graines étaient un des composants de la pharmacopée maritime, du diaprun solutif, et du diascordium. Les fleurs en grappe de l’épine-vinette sont très appréciées par les abeilles, tandis que ses branches servent d’un excellent abri pour les oiseaux.

Cette plante possède un bois robuste jaune, qui joue son rôle dans la teinturerie et la marqueterie. Elle peut aussi être utilisée dans le monde de la décoration.

Quelles sont les précautions d’emploi ?

L’épine-vinette n’est pas recommandée durant la grossesse ou l’allaitement. La consommation en trop des de ses fruits provoque parfois des problèmes d’ingestions. Cette plante ne doit pas non plus se trouver près des céréales car elle est un élément favorisant la rouille du blé. Une consultation thérapeutique est toujours aussi conseillée pour ne pas se tromper de doses.