Homeopathie

Naja Tripudians, le remède homéopathique en cas de pathologies cardiaques

Naja Tripudians est un remède homéopathique dont la souche se prépare à partir du venin du cobra indien. Ce reptile, aussi appelé cobra à lunettes ou naja naja, s’avère très répandu en Inde, au Pakistan, au Sri Lanka, au Népal et à  Bangladesh.

D’un point de vue descriptif, le cobra indien se distingue des autres serpents par le motif qui se situe au niveau de sa coiffe quand il la déploie. À l’âge adulte, l’animal atteint facilement plus de 2 mètres de longueur.

Concernant son alimentation, il se nourrit principalement de rongeurs, mais intègre aussi quelques oiseaux, des crapauds et des lézards à son régime alimentaire.

Au niveau du comportement, le cobra à lunettes a tendance se cacher et à s’éloigner des dangers au lieu d’attaquer. En outre, avant de passer à l’attaque, il a l’habitude de signaler sa présence en se dressant et en sifflant. Dans les rares cas où il affiche un comportement agressif, les rencontres sont souvent accidentelles et il n’a donc pas eu le moment d’annoncer sa présence.

En cas d’attaque, les morsures de ce reptile libèrent un venin contenant des substances cardiotoxiques et neurotoxiques. Chez les êtres humains, ces substances toxiques se répandent dans la circulation sanguine et conduisent à une paralysie musculaire, à un arrêt cardiaque ou à une mort par asphyxie.

Propriétés et utilisations en homéopathie

Naja Tripudians intervient essentiellement dans le traitement des pathologies du cœur. En premier lieu, il soulage les douleurs précordiales. Il s’agit d’un élancement douloureux qui se situe au niveau de la cage thoracique, devant le cœur.

En second lieu, il traite les toux qui s’accompagnent de la constriction du larynx. Il est également utile chez les patients âgés qui ont du mal à respirer, notamment après un effort.

En troisième lieu, ses autres indications en cardiologie sont la décélération du pouls et du rythme cardiaque ainsi que les cas de valvulopathie. Cette dernière désigne tout type de maladie affectant les 4 valves cardiaques, ce qui conduit à plusieurs dysfonctions cardiaques comme, par exemple, une perturbation du flux sanguin en partant du cœur vers le corps.

Les autres indications de ce remède homéopathique en médecine naturelle sont les suivantes :

  • Douleurs au niveau de la tempe ou en dessous de l’orbite de l’œil gauche, la douleur s’étend souvent jusqu’à l’occiput
  • Douleurs au niveau de l’ovaire gauche
  • Risque suicidaire chez les sujets cardiaques

Pour Naja Tripudians, les modalités d’aggravation sont les efforts ainsi que le fait de parler et de s’appuyer sur le côté gauche durant le sommeil. Les modalités d’amélioration sont la marche au grand air et le fait dormir sur le dos ou en s’appuyant sur le côté droit.

Naja Tripudians : dosage usuel

  • Troubles des voies respiratoires : médicaments en 9 CH à prendre quotidiennement
  • Troubles cardiaques : prendre des médicaments en 5 CH en 2 fois par jour

En traitement aux valvulopathies, associer des doses de Naja Tripudians en 5 CH avec un traitement allopathique.

Articles similaires