Méthode NAET : Fini les allergies

5653

Les yeux qui pleurent, le nez qui coule au moindre poil de chat qui traine, le rhume des foins à la même période, chaque année, ou les restrictions alimentaires dues à des allergènes identifiés ou non dans son assiette, les allergies deviennent presque la norme. La méthode NAET, élaborée par une femme médecin, ancienne allergique, apporte des rétablissements inespérés.

La méthode NAET fait des merveilles chez les personnes atteintes d’allergies les plus récalcitrantes. Et pour cause, elle a été élaborée par une grande allergique, le docteur Devi Nambudripad. Née en Inde où elle passe son enfance, elle s’installe en Californie en 1976, où elle réside depuis. Atteinte de multiples allergies et sensibilités depuis son plus jeune âge, jusqu’à ne pouvoir plus s’alimenter que de riz blanc et de brocolis, elle décide de chercher par elle-même les causes de ses allergies et entreprend des études dans plusieurs secteurs de la santé.  D’abord infirmière puis acupuncteur, elle devient docteur en médecine orientale, docteur en Chiropratique, kinésiologue et enfin docteur en médecine. De toutes ces connaissances et influences est née la méthode NAET.

La méthode des méthodes

Cette méthode, toute empirique, est le savant mélange des médecines allopathiques et orientales, de l’acupuncture, de la chiropratique, de la kinésiologie et de la diététique. Le principe directeur de la méthode est qu’une allergie est une réponse défavorable d’un individu, sur le plan physique, physiologique ou psycho-émotionnel à la présence d’une ou plusieurs substances. Plus précisément, l’allergie est la manifestation d’un déséquilibre d’énergie causé par la rencontre de deux ou plusieurs énergies contradictoires qui vont créer un blocage énergétique dans les méridiens d’acupuncture.

D’abord trouver le bon allergène

La méthode NAET est très pratiquée pour ce qui concerne les allergies alimentaires mais pas uniquement. L’allergie pouvant être liée à l’environnement (pollens, poil de chat, acariens, etc). Pour en avoir le cœur net, le praticien va donc identifier le ou les allergènes responsables. Pour se faire, il va utiliser la technique de résistance musculaire issue de la kinésiologie. Le patient tient dans sa main une fiole contenant l’allergène à tester puis le praticien met en tension les muscles du bras pour se rendre compte des tensions et blocages musculaires qui apparaissent ; lorsque l’allergène est bien incriminé, le blocage musculaire est net. Procédant par étape, la praticien commence avec des allergènes de base : l’œuf (blanc et jaune), la calcium, la Vitamine C, la vitamine B, les sucres et des éléments végétaux (flavonoïdes, jus de fruits, etc).

Le praticien a à sa disposition quelques 1000 allergènes différents répertoriés.

Une fois l’allergène identifié, la thérapie de désensibilisation consiste notamment en un massage énergique des points du méridien de la vessie  qui courent le long de la colonne vertébrale. Proches des points de départ de tous les nerfs rachidiens, la stimulation de ces points est une façon d’accéder au système parasympathique, d’effacer la réactivité du système immunitaire et de ré-informer le système nerveux. Tout au long de la séance, le patient tient dans sa main, enfermé dans une fiole, l’allergène qui le concerne.

Fin des allergies en quelques séances

La méthode de diagnostic et de traitement repose beaucoup sur la médecine énergétique orientale. Il y a différents niveaux qui sont pris en compte, notamment les niveaux physique, psychologiques et émotionnels. Ce regard à plusieurs niveaux permets de comprendre pourquoi est-ce qu’avec le temps, nous pouvons subitement devenir allergique alors que nous ne l’étions pas auparavant. Les chocs physiques, psychologiques ou émotionnels peuvent être des portes d’entrée des allergies. Les peurs sont notamment de grandes avenues pour le dérèglement du système nerveux et immunitaire causant alors des allergies.

Il faut en moyenne une quinzaine de séances pour se désensibiliser complétement de ses allergènes. Mais à la fin, adieu l’allergie. Les praticiens NAET témoignent tous de résultats qui les surprennent toujours malgré les années de pratique et la diversité de patients. Pour le bon déroulé de la thérapie et pour ne pas brouiller le message d’apaisement qui vient d’être donné au corps, il faut veiller à ne pas absorber l’allergène qui a été traité lors de la séance durant 24H.

Pour en savoir plus

Vous pouvez consulter le répertoire national des praticiens NAET sur le site : www.NAET-europe.com. Pour Paris, vous pouvez contacter Jean-Marc Laporte sur son adresse mail : jeanmarc.laporte@gmail.com

Vous souhaitez recevoir nos conseils en santé naturelle avant tout le monde, c’est très simple, il vous suffit de vous abonner à notre lettre d’ information ci-dessous en y inscrivant votre email.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here