Les causes et prévention de la perte de vision

Voici les différents types de perte de vision, les causes soudaines ou progressives, les traitements et les méthodes d'adaptation.

La perte de vision désigne une perte totale ou partielle de la vision. Selon la cause, elle peut survenir soudainement ou progressivement, dans un seul œil ou dans les deux. Certains types de perte de vision sont temporaires ou réversibles. La perte de vision est relativement courante. En effet, les problèmes de vision figurent parmi les dix principaux handicaps chez les adultes et parmi les handicaps les plus fréquents chez les enfants. Les experts prévoient que les cas pourraient augmenter drastiquement d’ici 2050 en raison de l’augmentation des taux de diabète et d’autres maladies chroniques, ainsi que du vieillissement rapide de la population.

Il existe de nombreuses causes possibles de perte partielle ou totale de la vision, notamment les problèmes médicaux, les blessures, la migraine et le vieillissement. Cet article examine les différents types de perte de vision, les causes d’une perte de vision soudaine ou progressive, les traitements et les méthodes d’adaptation.

Types de perte de vision

La perte de vision est le terme qui désigne la perte de la capacité à voir correctement. Il existe différents types de perte de vision, et ceux-ci peuvent être causés par différentes maladies ou affections, notamment :

– la perte de vision centrale, ou la difficulté à voir les choses au centre de la vision.

– – la perte de la vision périphérique, ou la difficulté à voir les choses du coin de l’œil

– la perte de vision générale, qui se traduit par une incapacité à voir quoi que ce soit

– l’héméralopie, qui se traduit par des difficultés à voir dans des conditions de faible luminosité

– vision floue ou brumeuse : la personne a l’impression que sa vision est floue ou qu’elle regarde à travers un filtre.

– On peut également se trouver dans l’incapacité de voir des formes ou ne voir que des ombres.

Causes de la perte soudaine de la vision

La perte de vision soudaine est une perte de vision qui se produit sur une période allant de quelques secondes ou minutes à quelques jours. Elle peut être causée par diverses affections.

Migraine

De nombreuses personnes souffrant de migraine présentent des symptômes visuels, connus sous le nom d’aura migraineuse. Environ 25 à 30 % des migraineux présentent des symptômes d’aura visuelle. Pour certains, il s’agit de lignes en zigzag, de scintillements ou de taches. Pour d’autres, il s’agit d’une vision en tunnel, d’une perte totale de la vision ou d’une perte de la vision à gauche ou à droite. Ces troubles visuels sont souvent, mais pas toujours, accompagnés d’un mal de tête. Ils ont tendance à durer moins d’une heure, et persistent généralement pendant 10 à 30 minutes. Certains disparaissent au bout de quelques secondes. Le traitement de la migraine peut consister à prendre des analgésiques et à rester dans une pièce sombre, loin des lumières vives et des sons forts.

Kératite

La kératite, ou inflammation de la cornée, est une affection qui peut survenir plus fréquemment chez les personnes qui portent des lentilles de contact que chez celles qui n’en portent pas.

La kératite peut être causée par une infection ou une blessure de l’œil. Les symptômes comprennent une vision floue, une douleur, une sensibilité à la lumière ou une perte de vision. Cette affection est temporaire. Un médecin la traitera avec des médicaments sur ordonnance.

Conjonctivite

Également connue sous le nom de conjonctivite, la conjonctivite peut entraîner une perte de vision. La conjonctivite est une infection ou une inflammation de la conjonctive. Elle peut également provoquer des troubles de la vision, des rougeurs, des douleurs ou des difficultés à voir. La conjonctivite est temporaire et disparaît généralement d’elle-même. En cas de conjonctivite bactérienne, des gouttes ophtalmiques antibiotiques peuvent aiderSource fiable.

La fatigue oculaire

Si une personne fixe un écran pendant trop longtemps, elle peut commencer à perdre la vue et avoir l’impression que les objets qu’elle regarde sont flous. Ce phénomène est généralement temporaire et peut être résolu en s’éloignant de l’écran et en permettant aux yeux de se reposer. La règle du 20-20-20 peut aider à prévenir la fatigue oculaire. Cela signifie qu’une personne détourne son regard de l’écran toutes les 20 minutes, pour regarder quelque chose à 20 mètres de distance, pendant 20 secondes.

Abrasion de la cornée

Une blessure à l’œil peut également entraîner une perte de vision soudaine. Selon la gravité de la blessure, celle-ci peut être temporaire ou permanente et le traitement peut varier en conséquence. Il est conseillé de consulter un ophtalmologue pour évaluer la gravité de la blessure.

Causes de la perte de vision graduelle

La perte de vision n’est pas toujours soudaine. Elle peut parfois se produire sur une longue période de temps.

Dégénérescence maculaire liée à l’âge

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie oculaire qui peut affecter la vision centrale d’une personne. La DMLA est une des principales causes de perte de vision chez les personnes âgées de 50 ans et plus. Elle peut survenir très progressivement ou assez rapidement. De nombreuses personnes commencent à voir une zone floue près du centre de leur vision, dont la taille peut augmenter avec le temps.

Glaucome

Le glaucome est un groupe de maladies qui endommagent le nerf optique, situé à l’arrière de l’œil. Les symptômes du glaucome peuvent apparaître si progressivement qu’une personne peut ignorer qu’elle en est atteinte jusqu’à ce qu’elle subisse un examen oculaire. Il peut se manifester dans un seul œil ou dans les deux. Sans traitement, le glaucome peut finir par provoquer la cécité, en commençant par la vision périphérique. Les médecins utilisent différents types de traitement du glaucome, notamment des médicaments (généralement des gouttes ophtalmiques), le traitement au laser et la chirurgie. Le traitement ne peut pas inverser les dommages déjà causés.

Rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique est une affection qui entraîne une perte de vision et la cécité chez les personnes atteintes de diabète. Elle affecte les vaisseaux sanguins de la rétine, qui est la couche de tissu sensible à la lumière située à l’arrière de l’œil. Toute personne atteinte de diabète, quel qu’il soit, peut être atteinte de rétinopathie diabétique. Il est donc important qu’une personne diabétique subisse régulièrement des examens de la vue afin de la détecter à temps. Les symptômes ne sont pas toujours perceptibles dans les premiers stades. Le traitement peut comporter des médicaments, un traitement au laser ou une intervention chirurgicale. Dans 90 % des cas, la cécité liée au diabète peut être évitée. En l’absence de traitement, la rétinopathie diabétique peut évoluer vers une cécité totale et permanente.

Quand consulter un médecin

De nombreux types de déficiences visuelles peuvent être évités grâce à un diagnostic précoce et un traitement rapide.Si une personne remarque qu’elle perd la vue, elle doit prendre rendez-vous avec son prestataire de soins pour faire vérifier son état. Il se peut qu’il n’y ait pas lieu de s’inquiéter, mais il est préférable d’obtenir l’avis d’un professionnel.

Si les symptômes de perte de vision s’accompagnent de l’un des symptômes suivants, une personne doit consulter immédiatement un médecin :

– mal de tête intense

– difficulté à parler

– affaissement du visage

– perte de contrôle musculaire d’un côté du corps

– douleur intense aux yeux

Ces symptômes peuvent être les signes d’un accident vasculaire cérébral ou d’un autre problème médical grave.

Diagnostic

Si une personne est victime d’une perte de vision soudaine, elle doit être traitée comme une urgence médicale et consulter rapidement un médecin. Pour diagnostiquer la perte de vision, un médecin peut procéder à un examen des yeux. Il peut projeter une lumière dans les yeux de la personne ou lui demander de lire les lettres d’un tableau pour mesurer sa vision. Le diagnostic peut également inclure un examen neurologique pour tester le fonctionnement des yeux et du cerveau.

Comment faire face à la perte de vision

Il peut être difficile de faire face à une perte de vision, surtout si celle-ci est permanente. Il y a certaines choses qu’une personne peut faire pour s’aider à faire face à la situation, et il existe également des services gouvernementaux qui peuvent aider.

Les moyens de faire face à une perte de vision partielle ou totale peuvent être les suivants :

– réorganiser la maison pour faciliter la navigation

– demander une aide à la sécurité sociale

– la thérapie par la parole

– apprendre le braille

– utiliser un chien-guide

Prévention

Il n’est pas toujours possible de prévenir la perte de la vision, mais les gens peuvent prendre des mesures pour veiller à leur santé oculaire.

Les personnes peuvent pratiquer une bonne santé oculaire en prenant les mesures suivantes :

– Reposez les yeux

Toutes les 20 minutes, faites une pause en regardant un écran et regardez quelque chose à environ 20 mètres pendant 20 secondes.

Porter des lunettes de protection

Portez des lunettes de sécurité ou des lunettes à coques lorsque vous effectuez certaines activités, comme la pratique de certains sports, des travaux de construction ou des réparations domestiques.

Portez des lunettes de soleil

Choisissez des lunettes de soleil qui protègent les yeux contre 99 à 100 % des rayons UVA et UVB.

Passer régulièrement des examens de la vue, connaître son risque de maladies oculaires, bien manger et arrêter de fumer peuvent également contribuer à protéger les yeux.

La perte de vision peut avoir de nombreuses causes. Les causes temporaires comprennent la migraine et la conjonctivite. Les affections médicales, telles que la rétinopathie diabétique et la DMLA, peuvent entraîner une perte de vision permanente. Souvent, il n’y a pas de signes avant-coureurs ou de symptômes de maladies oculaires. Le diagnostic et le traitement précoces des problèmes oculaires sont les meilleurs moyens de garder les yeux en bonne santé, et il est important de consulter un médecin en cas de perte de vision.

La rétinite pigmentaire : une maladie à l’origine de la perte de vision

Parmi les différentes causes possibles de la perte de vision, on retrouve la rétinopathie pigmentaire. Encore appelée rétinite pigmentaire, cette maladie touche directement les yeux. Il s’agit d’une maladie dégénérative plutôt rare, qui touche 1 personne sur 4000.

Dans les pays développés, la rétinite pigmentaire est reconnue comme étant la principale cause de cécité héréditaire. C’est une maladie génétique dont les symptômes peuvent apparaître dès l’enfance ou à l’âge adulte.

Elle est provoquée par une mutation qui s’opère au niveau des gènes intervenant dans le fonctionnement de la rétine. À cause de cette mutation, on assiste à une dégénérescence progressive des composants de la rétine de l’œil.

Il est possible que lorsqu’un seul parent est atteint, il transmette la maladie à l’enfant. Dans certains cas, il faut que les deux parents soient atteints pour que la maladie soit transmise. Quoi qu’il en soit, on peut observer chez les personnes atteintes, des symptômes comme la perte progressive de la vue.

Cette perte est graduelle, c’est-à-dire qu’elle s’aggrave avec le temps. De plus, la maladie évolue très souvent vers la cécité. Malheureusement, pour l’heure il n’est pas possible de traiter cette maladie. Toutefois, il existe des solutions pour ralentir sa progression.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.