Les bienfaits santé de la salicaire

salicaire

La salicaire est une plante vivace dont les fleurs, de couleur rose violacée, forment un épi allongé. Elle appartient à la famille botanique des Lythraceae et se développe principalement près des ruisseaux et des cours d’eau. Son nom scientifique est Lythrum salicaria. Elle répond également à d’autres noms vernaculaires comme herbe aux coliques, plumet rose ou thé rouge des ruisseaux. Depuis plusieurs siècles, on attribue à cette plante de nombreuses propriétés qui interviennent dans le traitement de divers maux. Au niveau de la composition, elle renferme des tanins, des groupes phénoliques, des triterpènes et des résines.

Indications thérapeutiques

Jadis, on utilisait la salicaire dans le cadre de traitement des affections oculaires. Dans la phytothérapie moderne, l’herbe aux coliques aide à lutter contre les divers troubles affectant les voies digestives. Elle permet, entre autres, de traiter les diarrhées et les inflammations ulcéreuses des intestins, notamment du côlon. En outre, elle aide à soigner les infections et les perturbations génito-urinaires. On distingue les inflammations des muqueuses vaginales, la métrorragie ou encore l’hématurie (présence du sang dans les urines).

En outre, cette plante améliore la situation dans les situations suivantes :

  • Troubles circulatoires : hémorroïdes, varice et sensation de jambes lourdes
  • Toux, maux de gorge et affections buccales
  • Problèmes de peau : plaies, eczéma, érythème et impétigo
  • Saignements abondants du nez ou encore lors de règles

Formes galéniques

Pour les préparations pharmaceutiques, les phytothérapeutes exploitent principalement les vertus des sommités fleuries et des parties aériennes de la salicaire. Sur le marché, ces extraits se présentent ensuite sous forme d’infusion, de poudre, de teinture mère, d’hydrolat et de gélule.

Modes d’emploi et posologie

Pour profiter des vertus de la salicaire, il est primordial de bien respecter les doses prescrites. Notons que la posologie varie selon le résultat recherché et également la forme utilisée.

Infusion

En parapharmacie ou sur les sites d’herboristerie, on peut retrouver des plantes en vrac séchées destinées pour la préparation d’une tisane ou d’une décoction.

Pour la préparation d’une tisane, laisser infuser pendant 10 minutes 2 à 3 g d’extraits secs dans une tasse d’eau bouillante. Filtrer et en consommer jusqu’à 3 tasses par jour.

Pour une décoction, faire bouillir un mélange de 30 à 40 g de plante et 1 litre d’eau. Laisser infuser pendant 15 minutes puis filtrer. Après refroidissement, utiliser la préparation en lotion ou en gargarisme.

Teinture mère

Prendre 15 gouttes à diluer dans de l’eau, en 2 fois par jour.

Hydrolat

Diluer 1 cuillère à soupe de solution dans 1.5 litres d’eau, à boire tout au long de la journée.

Gélule

En 2 à 3 fois par jour, avaler 2 capsules avec un grand verre de boisson.

Précautions d’usage

L’usage de la salicaire est contre-indiqué aux enfants de moins de 12 ans ainsi qu’aux femmes en période de grossesse et d’allaitement. Il convient également de noter que rien ne remplace un diagnostic et une prescription médicale. Avant chaque cure, il est donc important de solliciter l’avis d’un professionnel de santé.