Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Bien êtreActivité physique

Les appareils de musculation qui causent ou aggravent des douleurs lombaires à éviter

Nous examinons certains des pires appareils d'exercice pour les douleurs lombaires et suggérons des solutions de rechange.

Marie Desange

Les presses à jambes assises et les extensions dorsales sur chaise romaine peuvent aggraver les douleurs lombaires.

La lombalgie est un problème courant chez les adultes. Les douleurs au bas du dos peuvent avoir de nombreuses causes possibles. Parmi les causes courantes de douleurs lombaires figurent les blessures et les affections médicales telles que les hernies discales. Le traitement des douleurs lombaires peut prendre plusieurs formes différentes en fonction de la cause.

L’exercice physique est généralement bénéfique pour le maintien d’une bonne santé osseuse et musculaire. Toutefois, certains exercices peuvent aggraver les douleurs lombaires et provoquer d’autres blessures. Les meilleurs exercices pour réduire les douleurs lombaires contribuent à renforcer le tronc et à favoriser la stabilité de la colonne lombaire. Les exercices bénéfiques sont ceux qui activent les muscles du tronc, comme la planche. Certains exercices qui n’activent pas les muscles du tronc entraînent une aggravation des douleurs dorsales.

Presses à jambes assises

La presse à jambes assise est un exercice destiné à renforcer le bas du corps. Il s’agit de s’asseoir sur une chaise inclinée, les genoux pliés et les pieds contre une plate-forme. Une répétition consiste à éloigner la plate-forme du corps en étendant les jambes avant de la ramener. Cet exercice cible principalement les muscles quadriceps de la jambe. Elle peut solliciter le bas du dos de manière significative.
Les squats et les presses à jambes peuvent provoquer des lésions lombaires s’ils sont exécutés avec une mauvaise forme. La charge ou le poids n’est pas nécessairement à l’origine de la blessure, mais l’inclinaison du bassin à la fin du mouvement de squat fléchit la colonne lombaire et sollicite les disques et les ligaments.

Autre solution : Les squats au poids du corps

Les squats au poids de corps sont une alternative à la presse à jambes assise. Une personne peut même faire un squat en tenant un poids léger une fois qu’elle est à l’aise avec le mouvement d’accroupissement. Enfin, si l’exercice n’aggrave pas les douleurs lombaires, il est possible d’effectuer un squat frontal avec haltères. L’activation du tronc est essentielle pour tous les types de squats.
Il est conseillé de progresser graduellement au fil du temps, surtout si l’on a des antécédents de douleurs dorsales.

Tapis de course

Les tapis roulants facilitent l’accès à la course à pied. Les personnes peuvent marcher ou courir sur des tapis roulants, qui permettent de régler la résistance et l’inclinaison de la bande. C’est un bon moyen d’améliorer sa condition cardiovasculaire sans sortir. La marche sur tapis roulant n’est pas nécessairement un mauvais exercice pour le mal de dos. De nombreuses personnes souffrant de maux de dos peuvent trouver que la marche aide à réduire la douleur. Cependant, courir alors que le corps n’a pas acquis une force et une endurance suffisantes provoquera probablement davantage de douleurs dorsales. Il est plus bénéfique de maintenir une faible intensité sur le tapis roulant.

Autre solution : Entraîneur elliptique

Les appareils elliptiques sont une bonne alternative aux tapis de course. Ils permettent de faire des exercices cardiovasculaires à faible impact en intérieur. Les elliptiques sont équipés de poignées mobiles et de repose-pieds qui réduisent la pression sur les articulations. Bien que les elliptiques soient meilleurs pour les articulations que les tapis roulants, l’excès d’exercice sur un elliptique peut également prolonger les douleurs dorsales. L’exerciseur elliptique peut aider à réduire les douleurs dorsales si la personne l’utilise avec modération et de façon régulière.

Extension du dos sur la chaise romaine

Les extensions du dos sur la chaise romaine ciblent les muscles dorsaux autour de la colonne vertébrale. Cependant, les extensions répétées de la chaise romaine exercent une pression excessive sur le bas du dos et peuvent provoquer des douleurs dans d’autres régions, telles que les hanches ou le cou.

Autre solution : Exercice du chien-oiseau

L’exercice du chien-oiseau cible le tronc et le dos. Il consiste à se mettre à quatre pattes et à tendre un bras vers l’avant tout en allongeant la jambe du côté opposé. Maintenir cette position sans s’affaisser mobilise le tronc et réduit la pression sur le bas du dos.

Machine d’extension des jambes

L’appareil d’extension des jambes est un exercice qui permet de renforcer les quadriceps. L’extension des jambes consiste à s’asseoir sur une chaise et à placer les tibias derrière une barre rembourrée. Une répétition consiste à soulever la barre avec les jambes jusqu’à ce qu’elles soient tendues avant de les laisser revenir à la position de repos. Les extensions de jambes ciblent principalement les quadriceps. Cependant, ils peuvent exercer une pression importante sur l’articulation du genou et potentiellement aggraver les douleurs lombaires.

.
Autres traitements des douleurs lombaires

Les douleurs lombaires peuvent avoir de nombreuses causes et le traitement dépendra de la cause.
Toutefois, il est important de continuer à bouger dans le cadre des activités quotidiennes. Le repos prolongé peut aggraver les douleurs dorsales, et le fait d’être actif sans provoquer de douleurs excessives accélérera la guérison. Voici quelques exercices qui peuvent vous aider:

– la natation
– la marche
– le yoga
– le pilates

Certaines personnes tireront profit de la prise d’analgésiques. Par exemple, les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent réduire les douleurs lombaires et l’inflammation. Les personnes peuvent prendre ces médicaments pendant les épisodes de douleur pour soulager les symptômes.

D’autres traitements peuvent aider les personnes souffrant de douleurs dorsales chroniques, notamment

– la kinésithérapie
– la pleine conscience et la méditation
– éviter les activités qui aggravent le mal de dos

Questions fréquemment posées

Quels sont les exercices à éviter en cas de lombalgie ?

Évitez les exercices qui isolent le bas du dos et le soumettent à un stress excessif. Il peut s’agir par exemple de presses à jambes assises ou d’extensions de jambes.

Quel est le meilleur appareil d’exercice pour les lombalgies ?

Il est important de rester en mouvement et d’éviter les longues périodes d’inactivité pour favoriser la récupération. Les exerciseurs elliptiques sont un exemple d’appareil qui permet de faire travailler plusieurs parties du corps sans solliciter le bas du dos.

Quelles sont les machines à éviter à la salle de sport ?

Évitez les machines qui isolent les muscles du bas du dos. Ces exercices exercent une pression importante sur le bas du dos. Les presses à jambes assises et les tapis roulants sont des exemples de machines à éviter.

Les appareils elliptiques peuvent-ils provoquer des douleurs lombaires ?

Les appareils elliptiques utilisent des pédales et un guidon mobiles pour simuler un mouvement de course et faire travailler le corps. Ils n’isolent pas les muscles du bas du dos et peuvent être utilisés en toute sécurité en cas de douleurs lombaires.

Les douleurs lombaires sont fréquentes et peuvent avoir de nombreuses causes. Il est important de bouger le corps et d’éviter les longues périodes d’inactivité pour se remettre d’une lombalgie. Toutefois, les exercices qui exercent une pression excessive sur le dos, comme les tapis roulants, aggravent le problème.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi