Le tourisme médical est-il une option envisageable pour vous

Certains traitements médicaux sont inaccessibles, voire indisponibles et parfois extrêmement coûteux dans certains pays. Les personnes qui ont besoin de ces soins et qui se retrouvent face à cette situation sont souvent obligées de voyager hors du pays pour obtenir l’intervention médicale nécessaire. On appelle cela le tourisme médical. Cette démarche est devenue très populaire ces dernières décennies et l’industrie a connu une croissance assez rapide. Si certaines personnes s’y prêtent pour subir une intervention médicale, d’autres choisissent cette option pour des raisons esthétiques. Que faut-il savoir sur le tourisme médical ? Comme se déroule cette procédure et quels sont ses avantages ?

Le tourisme médical : les procédures généralement pratiquées

Encore appelé tourisme santé ou tourisme hospitalier, le tourisme médical consiste à se déplacer hors de son pays de résidence pour se faire soigner. Il ne s’agit donc pas d’un voyage récréatif. C’est exclusivement pour un but médical. Pour faciliter la vie aux personnes devant se déplacer pour des soins hors de leur pays de résidence, il existe des agences de tourisme médical qui se chargent d’organiser le séjour et d’offrir un accompagnement avant, pendant et après l’intervention.

Celles-ci sont spécialisées dans des interventions précises (chirurgie plastique, greffe d’organes, opération du cœur ou du cerveau, par exemple) et se déroulent dans un ou plusieurs pays étrangers experts dans le domaine. Comme on peut le voir sur le site de l’agence de tourisme médical franco-tunisienne WellBe Esthétique, il est aussi possible d’opter pour cette solution afin d’obtenir des interventions de chirurgie esthétique ou réparatrice.

Le choix de votre agence de tourisme médical est la première étape de la préparation de votre voyage. Il faudra ensuite obtenir un visa et constituer le financement de votre séjour.

Cherchez une agence de tourisme médical

L’industrie du tourisme médical est vaste. La première étape consiste donc à trouver une agence spécialisée fiable. À cet effet, vous devez faire assez de recherches sur internet ou auprès de personnes que vous connaissez. Le témoignage d’anciens clients ayant déjà vécu cette expérience constitue une belle recommandation. Renseignez-vous également sur le déroulement du séjour ainsi que sur les tarifs pratiqués par l’agence. Cherchez par exemple à connaître les destinations proposées. Veillez aussi à choisir une agence spécialisée dans l’intervention que vous vous apprêtez à subir.

Renseignez-vous de même sur tous les services inclus dans le tarif proposé afin de ne pas avoir à débourser des frais supplémentaires lorsque vous serez sur place. Cherchez à en savoir plus sur l’hôpital que vous propose l’agence pour votre intervention. Est-il à la pointe de la technologie et pourrait-il gérer les cas de complication ? Renseignez-vous sur ses qualifications, ses certifications et sa réputation.

Obtenez un visa pour le pays de destination

Après avoir trouvé l’agence adaptée, il est à présent temps de s’informer sur les moyens d’obtention d’un visa du pays de destination. C’est une étape généralement assez facile. Les pays fournissant des services sanitaires aux patients internationaux ont en effet mis au point des politiques facilitant l’accès de ceux-ci à leur territoire. La durée de ce visa peut aller de 3 à 6 mois, couvrant ainsi la période postopératoire. La procédure peut toutefois s’avérer longue. Commencez donc très tôt vos démarches.

Constituez le financement

Le financement nécessaire pour votre séjour touristique dépendra de la nature de l’intervention chirurgicale. Pour des interventions d’ordre médical (opération, traitement d’une maladie), votre assurance maladie peut couvrir les frais, de même que les aides de la mutuelle santé et autres. En revanche, pour une intervention esthétique, vous devrez débourser vous-même le financement.

Montez votre dossier médical

Pour votre séjour touristique de santé, vous devez constituer au préalable votre dossier médical. Il est indispensable pour toute intervention sanitaire. Vos rapports médicaux pourront servir en cas de nécessité au cours de l’intervention. Il est aussi recommandé de traduire légalement vos dossiers médicaux dans la langue du pays de destination, si elle est différente de la vôtre.

Les avantages du tourisme médical

Le tourisme médical présente beaucoup d’avantages. La plupart du temps, les coûts sont nettement réduits, le temps d’attente est plus court, les soins sont de meilleure qualité. Il y a aussi la possibilité de faire des interventions délicates qui sont interdites dans certains pays.

La réduction des coûts

Le coût d’une intervention chirurgicale est clairement plus faible dans certains pays. Pour une personne qui n’est pas assurée ou une personne dont l’intervention ne peut être couverte par une assurance, en raison de sa nature (chirurgie plastique par exemple), c’est une alternative pratique. Dans le cas d’une chirurgie esthétique, les prix sont plus bas, jusqu’à deux à trois fois moins dans les pays comme la Colombie, la Tunisie, la Turquie, la Hongrie ou le Maroc.

Un temps d’attente plus court

Le temps d’attente est considérablement plus court. La seule raison pour laquelle vous voyagez est l’intervention que vous devez subir. Une fois sur les lieux, tout se passe très rapidement puisqu’il y a une date limite à votre Visa.

Des soins de meilleure qualité

Certains pays sont connus pour un talent spécifique en matière de chirurgie. Si les chirurgiens du Brésil sont réputés pour leurs solides compétences en chirurgie plastique, ceux de la Thaïlande sont reconnus pour être meilleurs en chirurgie de réattribution sexuelle. La plupart des chirurgiens de ces différents pays sont formés dans de très grandes écoles, le plus souvent aux États-Unis ou en France.

La possibilité de contourner les règles

Dans certains pays, il y a des interventions qui sont interdites par la loi. C’est le cas de l’euthanasie en France, par exemple. Le tourisme médical vous donne la possibilité de le faire dans un pays où c’est légal.

Ce qu’il faut prendre en compte lors de la planification de votre voyage

Pour la planification de votre voyage, vous ne devez pas retenir que l’aspect pratique du tourisme médical. Premièrement, gardez à l’esprit que vous pouvez faire face à une chirurgie de mauvaise qualité. Certes, il y a de nombreux chirurgiens talentueux, toutefois, il existe toujours des risques dans une intervention chirurgicale.

La barrière linguistique

La deuxième chose à prendre en compte est la barrière linguistique. Les chirurgiens et le personnel des hôpitaux d’accueil sont la plupart du temps bilingues, mais il vaut mieux s’y préparer. Si vous êtes francophone, ce sera certainement plus simple de vous faire comprendre en privilégiant les pays comme la Tunisie par exemple.

L’alimentation

Les personnes aux estomacs sensibles doivent se préparer en conséquence. La nourriture et l’eau peuvent être très différentes, ce qui peut entraîner des troubles digestifs et d’autres bouleversements au sein de votre organisme. Les effets postopératoires comme les vomissements, les nausées et les diarrhées ne sont pas négligeables.

La situation politique et le climat du pays d’accueil

Assurez-vous de la stabilité de la situation politique de votre pays d’accueil ainsi que des conditions météorologiques. Ce dernier aspect vous permettra de prévoir s’il vous faut des vêtements adaptés. Enfin, gardez tous vos documents importants dans votre sac à main (visa, passeport, rapports médicaux, pièce d’identité).

Les conséquences du tourisme médical : comment se rétablir et à quoi s’attendre ?

La phase post-opératoire demeure une période très délicate. Le processus de rétablissement peut être long et très risqué. Estimez à environ 10 % la possibilité que l’opération ne soit pas une réussite.

Les agences de tourisme médical proposent un accompagnement avant, pendant et après l’intervention. Des infirmières et des aides-soignants sont donc mis à votre disposition durant cette phase de rémission. Préparez-vous à affronter cette phase postopératoire et soyez prêt à toute éventualité.

Le tourisme médical est en plein essor et représente une alternative avantageuse à bien des égards. Toutefois, avant votre voyage, vous devez prendre certaines dispositions. Vous devrez entre autres trouver une agence spécialisée dans le type d’intervention que vous souhaitez subir, prévoir le financement de votre séjour et vous renseigner autant que possible sur votre hôpital ainsi que sur votre pays d’accueil.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Hélène Leroy