Devinez quel est l’accessoire que vous portez régulièrement, mais vous oubliez de le laver !!

Peu de gens pensent au fait que certains de leurs accessoires vestimentaires préférés peuvent être étonnamment pleins de germes. Cela peut être un choc, même pour la personne la plus propre et la plus ordonnée, qui serait probablement surprise de savoir à quel point certains de ces articles sont stockés de manière sale, surtout en comparaison avec le reste des vêtements.

Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons plonger dans les profondeurs crasseuses de l’un des articles de garde-robe les plus appréciés (mais souvent négligés) : l’hygiène ! Nous allons voir pourquoi il est important de garder cet accessoire propre, quels types de germes s’y cachent et comment vous pouvez vous assurer que votre santé n’est pas affectée par son utilisation ou son port. Restez à l’écoute pour une discussion éclairante sur la façon de préserver cet accessoire souvent oublié des bactéries dégoûtantes !

Découvrez un des accessoires préférés en hiver qui est fréquemment négligé.

La saison hivernale s’accompagne de nombreuses couches de vêtements, mais si vous êtes capable de rester propre avec des pantalons et des pulls, combien de fois avez-vous pensé à la propreté de vos écharpes ? Ces accessoires polyvalents peuvent être portés d’une infinie variété de façons et apportent habituellement la touche finale parfaite à une tenue.

Cependant, malgré la régularité avec laquelle on les porte et on les sort d’un placard encombré, on oublie de les laver aussi souvent que nécessaire. Malheureusement, cela peut entraîner l’accumulation de saletés et de bactéries sur votre écharpe, ce qui peut provoquer des odeurs désagréables et nuire à son aspect général. Cette année, mettez un point d’honneur à laver délicatement vos écharpes à la main après quelques semaines de port, afin de vous assurer que vous en tirerez le meilleur parti pendant des années !

Les écharpes comportent plus de bactéries que vous ne l’imaginez !

Bien que cela puisse sembler une idée improbable, les écharpes peuvent être des lieux de reproduction pour les bactéries et les cellules mortes. Ces organismes microscopiques sont attirés vers le vêtement par les particules de sueur qui adhèrent naturellement au matériau après un certain temps.

Lorsque la sueur s’évapore, les huiles corporelles se déposent sur le tissu et offrent aux bactéries une surface idéale pour s’accrocher et se reproduire. La reproduction continue des bactéries sur ces matériaux crée un environnement parfait de chaleur et d’humidité qui leur permet de se développer. Les cellules mortes de la peau s’accumulent également sur les écharpes au fil du temps, créant une source supplémentaire de nourriture pour les bactéries. Dans cette optique, nous devons être conscients de nos habitudes de nettoyage et laver régulièrement nos écharpes pour une hygiène optimale !

Nettoyer son écharpe correctement : à quelle fréquence ?

Pour éviter le risque de transférer des germes ou autres cellules peu recommandables sur votre peau, Shannon Lush recommande de laver souvent votre écharpe. Elle affirme que « tout ce que vous portez doit être lavé ou désinfecté d’une manière ou d’une autre, car vous perdez toujours des peaux mortes qui se déposent dessus et deviennent des protéines en décomposition.

 » Si vous avez porté votre écharpe pendant une période de maladie virale, il est préférable de la laver plus fréquemment, afin de s’assurer que tout ce qui a été apporté sur le tissu par des sources extérieures a été éliminé. En moyenne, les experts suggèrent de nettoyer votre écharpe toutes les une à deux semaines si vous la portez régulièrement, mais la fréquence exacte peut varier en fonction de votre niveau d’activité et de la fréquence à laquelle vous faites des activités comme voyager ou sortir.

Quelle est la meilleure méthode de laver votre écharpe en fonction du type de tissu ?

Selon Shannon Lush, il est important de savoir de quel tissu est faite votre écharpe avant d’essayer de la laver. En règle générale :

Si votre écharpe est en laine ou en soie :

Vous devez la laver à la main à l’eau froide avec un détergent doux comme Woolite. Veillez à diluer le détergent dans une bassine d’eau froide et n’utilisez jamais d’eau chaude, car cela pourrait faire rétrécir le tissu. Faites tremper l’écharpe pendant au moins 15 minutes, puis rincez-la à l’eau froide jusqu’à ce que tous les résidus de savon aient disparu. Après le lavage, posez l’écharpe à plat sur une serviette propre et enroulez-la en la pressant doucement pour éliminer l’excès d’humidité. Pour sécher, suspendez-le sur un cintre ou posez-le à plat sur une autre serviette propre.

Si votre écharpe est en coton ou en matières synthétiques comme le polyester ou l’acrylique :

Vous pouvez la laver en machine au cycle délicat avec de l’eau froide et une lessive douce. Choisissez un réglage délicat et évitez d’utiliser trop de détergent, car cela peut laisser des résidus sur le tissu qui attireront la saleté et la poussière au fil du temps. Si possible, utilisez un sac à linge en filet pour éviter d’endommager les fermetures éclair ou d’autres éléments dans la machine à laver. Après le lavage, secouez l’écharpe et mettez-la à plat sur une serviette propre pour la faire sécher à l’air libre. Ne la mettez jamais dans le sèche-linge, car elle peut rétrécir ou se décolorer rapidement à haute température.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.