L’aloe vera : l’allié des phytothérapeutes

aloe vera et ses vertus thérapeutiques

L’aloe vera est une plante médicinale qu’on peut aujourd’hui retrouver presque n’importe où dans le monde. Il fait partie de la famille des Liliacées. Appelée aussi lys du désert, cette plante a la particularité de pouvoir vivre dans un milieu sec et aride. Constitué principalement d’eau, il contient également plus de 80 composés actifs comme les acides aminés, les minéraux, les vitamines et oligoéléments.

L’aloe vera et ses vertus thérapeutiques

Les qualités de l’aloe vera dans la médecine naturelle ne sont plus à prouver. Depuis plus de 5000 ans, cette plante a servi à guérir plusieurs maux. Que ce soit en usage externe ou interne, l’aloe vera est un atout majeur en phytothérapie.

  • Usage externe

L’aloe vera peut être utilisé pour soigner les problèmes de peau : eczéma, acné, psoriasis, furoncle et irritations dues à la sécheresse. Il permet également d’accélérer le processus de guérison en cas de brûlure ou suite à une forte exposition au soleil. Par ailleurs, il favorise la cicatrisation des plaies superficielles.

Grâce à ses nombreux principes actifs comme le fer, le zinc, le calcium ainsi que les vitamines du groupe B, il contribue également au maintien de la santé des ongles, de la peau et des cheveux.

  • Usage interne

Consommé par voie orale, il permet, entre autres, de rétablir les fonctions vitales de l’organisme. Il a, en effet, une action hypoglycémiante, ce qui permet de réguler le taux de glycémie en cas de diabète de type 2. Il peut également réduire le taux de lipides en éliminant les dépôts de cholestérol. La circulation sanguine en sera alors améliorée.

Grâce à ses propriétés laxatives, c’est un bon remède en cas de constipation ponctuelle. Il participe également à la stimulation des fonctions digestives et permet de soigner divers troubles gastro-intestinaux. On peut notamment citer les douleurs intestinales, les brûlures d’estomac, les ballonnements et flatulences.

L’aloe vera est également un excellent antioxydant, ce qui ralentit considérablement le vieillissement cellulaire. Par ailleurs, il a été prouvé qu’une cure à l’aloe vera renforce les défenses immunitaires.

Formes galéniques de l’aloe vera

En phytothérapie, il est utilisée principalement sous forme de gels, de jus, de lotions, de crèmes, de gélules et de capsules.

Modes d’utilisation et posologie

La posologie varie en fonction de la forme utilisée.

  • Jus : la dose maximale est de 50 ml par jour.
  • Gélules : 200 à 300 mg par jour
  • Gel, crème ou lotion : une fine application sur la peau, 2 à 3 fois par jour

Contre-indications et précautions d’emploi

En cas de dépassement des doses prescrites, la consommation de l’aloe vera peut être toxique. À forte dose, il peut provoquer de fortes douleurs abdominales, des crampes au niveau de l’intestin ainsi qu’une diarrhée à cause de son effet laxatif.

La prise de l’aloe vera est déconseillée aux personnes atteintes du syndrome de côlon irritable. Cette restriction est également valable pour les femmes enceintes ainsi qu’aux personnes sujettes à des troubles cardiaques.