La prêle des champs : la plante idéale pour les problèmes osseux et plus encore

prêle des champs

La prêle est une plante classée fossile. Des fossiles de la plante ont été retrouvés dans les roches sédimentaires. Elle se développe rapidement par éparpillement des germes. Cette plante est connue sous l’appellation scientifique, Equisetum arvense. Elle porte également le nom de queue de rat, relatif à sa forme bien particulière. Elle est caractérisée parmi la famille des équisétacées et se retrouve sous différentes formes (gélules, teinture mère, infusion…)

Le silicium est le principe actif le plus connu de la prêle. Elle est également composée de flavonoïdes, de saponine et de tanins. Quelques éléments chimiques entrent également dans sa composition : le soufre, le fer et le manganèse. En outre, elle est riche en sels minéraux, en acides gras et en calcium.

Les utilisations de la prêle en phytothérapie

La tige est la partie la plus utilisée de la plante, dans le domaine de la phytothérapie. Fraiche ou séchée, elle dispose d’effets diurétiques. Grâce à ses différentes compositions, la prêle opère dans le traitement des os et des articulations. Elle contribue à la consolidation des os et dans la réduction des œdèmes.

Elle possède de nombreuses propriétés curatives et se retrouve un peu partout dans le monde. Originaire de l’Europe, elle a été utilisée en médecine pour soigner les cas de saignements, d’engelures et d’inflammations, depuis l’antiquité. Elle favorise la cicatrisation de plaies et la restauration des cartilages.

La plante est également utilisée pour soigner le rhumatisme et les douleurs causées par l’arthrite. Dans certains cas, elle aide à soigner les infections urinaires et la rétention d’eau. Elle agit dans le renforcement de la kératine.

Les dosages et posologies de la prêle

La prêle est généralement prise sous forme de poudre en capsule ou en ampoule. Elle se retrouve également en infusion ou en teinture mère. La prise journalière de la prêle doit être bien mesurée et précise.

En capsule

Prendre 2 grammes de capsules de prêle, trois fois par jour, avant chaque repas.

En infusion

Laisser tremper 2 grammes de tiges sèches dans 150 ml d’eau bouillante durant 15 mn.

En teinture mère

Prendre 10 ml de préparation avant chaque repas, matin, midi et soir.

En décoction

Mettre 15 g de tiges séchées par litre d’eau bouillante. Laisser infuser 15 mn puis filtrer le tout. Laisser reposer. Utiliser une compresse stérile et appliquer sur la zone matin, midi et soir.

Les différentes contre-indications

L’utilisation de la prêle est déconseillée chez les enfants de moins de 6 ans, chez les femmes enceintes et les femmes allaitantes. Elle est également interdite pour les personnes cardiaques et atteintes de maladies rénales. Il est fortement déconseillé de l’utiliser en interaction avec un actif présentant les mêmes compositions.

Les effets secondaires et effets indésirables

  • Troubles digestifs
  • Allergie