Nutrition et approches naturelles pour atténuer les symptômes de la maladie de Crohn

Certaines approches nutritionnelles et naturelles peuvent contribuer à soulager les symptômes de la maladie de Crohn

Il existe de nombreux remèdes naturels qui peuvent aider à réduire les symptômes des personnes atteintes de la maladie de Crohn. On peut utiliser des remèdes naturels parallèlement à un traitement médical standard. La maladie de Crohn est un type de maladie inflammatoire de l’intestin (MII) qui provoque une inflammation du tube digestif. Bien qu’il n’existe aucun remède connu, divers médicaments peuvent aider à soulager les symptômes. Les remèdes naturels contre la maladie de Crohn peuvent également contribuer à apporter un soulagement. Certaines personnes trouvent également qu’ils provoquent moins d’effets secondaires que les médicaments sur ordonnance ou en vente libre. Cet article aborde certaines options de traitement naturel qui peuvent contribuer à soulager les symptômes de la maladie de Crohn.

Régime alimentaire

Chaque personne atteinte de la maladie de Crohn la vit différemment. C’est pourquoi il est important d’identifier les déclencheurs de la maladie de Crohn pour gérer les symptômes.
C’est une bonne idée de tenir un journal alimentaire et de suivre tous les symptômes qui s’enflamment régulièrement avec différents aliments.

Pendant une poussée

Pendant une poussée de la maladie de Crohn, une personne peut essayer ces stratégies alimentaires :

Éviter les exemples: aliments riches en fibres fruits avec leur peau ou leurs graines, céréales complètes, aliments riches en graisses beurre, lactose et produits laitier, aliments épicés tout aliment à saveur « chaude »

Inclure: aliments pauvres en fibres, légumes verts crus, viande blanche, légumes sans peau comme les pointes d’asperges

Entre les poussées

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn peuvent atténuer leurs symptômes si elles suivent les étapes suivantes concernant les habitudes alimentaires :

Boire beaucoup d’eau et éviter d’utiliser une paille.
Prenez des repas petits et fréquents, environ 4 à 6 par jour.
Préparez les repas à l’avance afin d’avoir toujours des aliments sains à disposition dans la maison.
Faites bouillir, griller, cuire à la vapeur ou pocher les aliments au lieu de les faire frire.
Tenez un journal alimentaire.

Changements de comportement

Certains changements de comportement peuvent empêcher la maladie de Crohn de s’aggraver ou atténuer les symptômes.

Ces changements peuvent consister à :

– éviter les anti-inflammatoires non stéroïdiens
– arrêter de fumer
– assister à des séances de méditation hypnose, sophrologie

Les meilleurs approches naturelles contre la maladie de Crohn

Il peut être difficile pour certaines personnes atteintes de la maladie de Crohn d’obtenir une alimentation adéquate uniquement à partir des aliments.

Voici quelques autres compléments qui peuvent contribuer à atténuer les symptômes de la maladie de Crohn :

1 Curcumine

Selon la recherche, la curcumine, qui est l’ingrédient actif du curcuma, peut aider à réduire l’inflammation. Une étude de 2015 a impliqué des participants atteints de colite ulcéreuse, qui est un autre type de MII. Les chercheurs ont comparé les résultats des participants prenant des gélules de curcumine et de la mésalamine, qui aide à réduire l’inflammation dans les intestins, avec ceux d’un groupe placebo, qui ne prenait que de la mésalamine. Les chercheurs ont constaté que plus de la moitié des personnes prenant de la curcumine étaient en rémission au bout de quatre semaines, contre aucune dans le groupe témoin. On peut également utiliser la curcumine dans son alimentation en assaisonnant ses aliments avec du curcuma.

2 Probiotiques

Les probiotiques, qui sont des bactéries bénéfiques présentes dans tout le corps, peuvent aider une personne atteinte de la maladie de Crohn à créer davantage de bactéries anti-inflammatoires dans l’intestin. Une personne peut augmenter son apport en probiotiques en incorporant dans son alimentation certains aliments qui en contiennent, comme la choucroute, le kéfir ou le yaourt.

3 Bromélaïne

La bromélaïne est un mélange d’enzymes, provenant principalement de fruits. Une poignée d’études sur la bromélaïne suggère qu’elle peut réduire l’inflammation des intestins, réduisant ainsi les symptômes de la maladie de Crohn. Une étude menée en 2017 sur des rats a révélé que la bromélaïne était efficace pour réduire l’inflammation. Cependant, les chercheurs ne savent pas exactement comment ou pourquoi cela fonctionne. Des recherches antérieures ont révélé que la bromélaïne pouvait combattre l’inflammation, ce qui pourrait expliquer pourquoi elle aide à soulager les symptômes de la maladie de Crohn.

4 L’absinthe

L’absinthe est un type d’herbe. Selon une revue de 2015, plusieurs petites études contrôlées par placebo sur l’absinthe ont révélé que l’utilisation de l’herbe avait entraîné une rémission chez plus de la moitié des personnes atteintes de la maladie de Crohn. Les études ont également révélé un taux de rémission beaucoup plus faible dans le groupe placebo.

5 les huiles essentielles qui aident à atténuer le symptômes de la maladie de Crohn

Les huiles essentielles pourraient atténuer l’inflammation et aider à traiter la maladie de Crohn. Pour le moment, les données sont rares et les études existantes sont de petite taille.

Les personnes qui souhaitent essayer les huiles essentielles doivent les utiliser en complément des soins standard.

– Huile de patchouli

Une étude de 2017 rapporte que l’huile de patchouli pourrait aider les symptômes de la colite, un type d’affection intestinale inflammatoire liée à la maladie de Crohn. Les chercheurs ont constaté que les rats traités au patchouli présentaient moins de dommages au côlon et moins de symptômes de colite par rapport aux rats du groupe témoin.

– Huile de lavande

Quelques petites études suggèrent que la lavande pourrait aider à réguler la santé intestinale chez les personnes atteintes de MICI. Par exemple, une étude menée en 2012 sur des souris indique que la lavande pourrait aider à protéger contre Citrobacter rodentium, une bactérie intestinale associée aux MICI. Les chercheurs pensent qu’elle pourrait contribuer à réduire les symptômes de la maladie de Crohn en régulant le microbiome intestinal.

– Huile de menthe poivrée

Les auteurs d’une étude de 2018 menée sur des rats ont constaté que le menthol, une substance présente dans l’huile de menthe poivrée, peut aider à diminuer l’inflammation et le stress oxydatif chez les rats atteints de MICI induite artificiellement. Les rats traités au menthol avaient également un poids corporel plus élevé, ce qui suggère que les MICI causaient moins de problèmes nutritionnels.

5 Acupuncture

L’acupuncture, qui est une forme de traitement utilisée en médecine traditionnelle chinoise, peut contribuer à atténuer les symptômes de la maladie de Crohn. Selon une étude de 2014, une combinaison d’acupuncture et de moxibustion, qui consiste à brûler du moxa près de points particuliers de la peau, pourrait améliorer en toute sécurité les symptômes de Crohn.

6 Le CBD atténue les douleurs liées à la maladie de Crohn

Le CBD peut aider à soulager la douleur, à favoriser la relaxation ou à offrir d’autres avantages aux personnes vivant avec une maladie chronique ou de longue durée.

Une poignée d’études suggèrent qu’il pourrait aider à atténuer les symptômes de la maladie de Crohn. Par exemple, une petite étude de 2013 a inclus 21 patients qui n’avaient pas répondu aux traitements traditionnels de la maladie de Crohn. Les chercheurs ont placé au hasard les participants dans un groupe qui prenait du CBD, ou dans un groupe placebo.

À la fin de l’étude de 8 semaines, 10 des 11 patients du groupe CBD présentaient des améliorations significatives par rapport au groupe placebo. Les chercheurs ont appelé à d’autres études pour explorer plus en détail le lien entre le CBD médical et la maladie de Crohn.

Pour commander de l’huile de CBD de première qualité, cliquez ici.

Sources

Baker, J., et al. (2012). Medicinal lavender modulates the enteric microbiota to protect against Citrobacter rodentium-induced colitis.

Bao, C-H., et al. (2014). Randomized controlled trial: Moxibustion and acupuncture for the treatment of Crohn’s disease.

Bastaki, S. M. A., et al. (2018). Menthol inhibits oxidative stress and inflammation in acetic acid-induced colitis in rat colonic mucosa.

Lang, A., et al. (2015). Curcumin in combination with mesalamine induces remission in patients with mild-to-moderate ulcerative colitis in a randomized controlled trial.

Naftali, T., et al. (2013). Cannabis induces a clinical response in patients with Crohn’s disease: A prospective placebo-controlled study [Abstract].

Onken, J. E., et al. (2008). Bromelain treatment decreases secretion of pro-inflammatory cytokines and chemokines by colon biopsies in vitro.

Shtraizent, N. (2019). Acupuncture in inflammatory bowel disease.

Triantafyllidi, A., et al. (2015). Herbal and plant therapy in patients with inflammatory bowel disease.

Yu, X., et al. (2017). Patchouli oil ameliorates acute colitis: A targeted metabolite analysis of 2,4,6-trinitrobenzenesulfonic acid-induced rats.

Zhou, Z., et al. (2017). Inhibition of epithelial TNF-α receptors by purified fruit bromelain ameliorates intestinal inflammation and barrier dysfunction in colitis.

 

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -