Informations concernant le remède homéopathique Phosphoric Acidum

Phosphoric Acidum

Une souche homéopathique à l’origine chimique, le Phosphoric Acidum provient de l’acide phosphorique concentré « H3PO4 ». Il désigne un liquide incolore, limpide et sirupeux qu’on trouve principalement dans la composition des sodas. Miscible dans l’eau et l’alcool, ce fluide corrosif peut facilement se solidifier en cristaux (à basse température). Une médication d’action limitée, accessible auprès de votre pharmacien en plusieurs formes : doses, triturations, granules, ampoules et gouttes. On l’indique notamment chez les personnes âgées de 13 à 18 ans qui ont tendance à déprimer facilement.

Phosphoric Acidum : principales indications

Le Phosphoric Acidum peut traiter beaucoup de maladies et troubles physiques. Il peut être utile dans plusieurs circonstances : perte d’intérêts, fatigue, manque de sommeil, contrariétés, céphalées, asthénie ou chagrin. Cette médication agit surtout pour régler les problèmes des sujets jeunes démotivés et déprimés :

  • Troubles osseux, diarrhées (indolores) chroniques ou aiguës,
  • Troubles du sommeil, du comportement et de l’humeur,
  • Irritabilité, découragement total, sensation de fourmillement (sur tout le corps) et manque de confiance en soi,
  • Chute des poils et des cheveux, cheveux blancs précoces ;
  • Impuissance et érection faible,
  • Troubles circulatoires des membres inférieurs et saignements utérins (pendant ou en dehors des règles).

Selon le conseil de Patrick Gessant (un médecin homéopathe), c’est le remède idéal du ras-le-bol en 9 CH. Pour retrouver la joie de vivre et pour passer au-delà des moments difficiles, prenez 3 granules au coucher. Pour que le traitement soit efficace, vous devez favoriser une prise régulière pendant au moins une semaine.

Utilisations, posologies et formes du médicament Phosphoric Acidum

La souche homéopathique Phosphoric acidum convient aux nourrissons, aux femmes en période de lactation et de grossesse. Par contre, elle est à éviter pour les personnes victimes de syndrome de galactosémie ou d’intolérance au fructose. Et aussi pour celles qui présentent un déficit en sucrase-isomaltase et en lactase.

Elle prend en charge les troubles digestifs, soulage les ballonnements et les diarrhées. Si vous souffrez de ce type de malaise, prenez 3 granules (4 ou 5 CH/ 8 ou 10 DH). Une médication à prendre 3 fois par jour. Pour régler l’impuissance sexuelle chez les jeunes adultes, 3 granules de 5 ou 7 CH, 3 fois par jour. Le traitement peut être réduit à une prise journalière dès la première amélioration. En cas de surmenage intellectuel et de fatigue générale, 3 granules 9 CH, 2 fois par jour. La posologie est la même pour les troubles du sommeil, l’indifférence, l’angoisse, la baisse du moral et le manque d’intérêt. Il faut signaler qu’en l’absence d’amélioration rapide, la consultation d’un médecin devient indispensable.

Les patients doivent prendre ce remède à distance des prises d’aliments, du tabac et des produits contenant de la menthe. Les granules et les doses contiennent du saccharose.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide