Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Incontinence fécale: les exercices pour renforcer et tonifier le sphincter anal

L'incontinence fécale est un problème courant, mais vous pouvez renforcer votre sphincter anal en faisant des exercices spécifiques.

Marie Desange

Le sphincter anal est un ensemble de muscles épais qui entourent l’entrée de l’anus. Ils ont la capacité de s’ouvrir et de se fermer. Le sphincter anal joue un rôle crucial dans le maintien des selles à l’intérieur de votre corps jusqu’à ce que vous soyez prêt à avoir une évacuation intestinale. Cependant, certaines personnes souffrent d’incontinence fécale, ce qui peut entraîner des fuites de selles ou de gaz. Heureusement, des exercices spécifiques peuvent aider à renforcer et à tonifier le sphincter anal, réduisant ainsi les problèmes d’incontinence et améliorant la qualité de vie.

Dans cet article, nous allons discuter de l’anatomie du sphincter anal, des causes de l’incontinence fécale et des exercices que vous pouvez faire pour renforcer votre sphincter anal. Nous aborderons également le rôle que peut jouer un professionnel de la santé dans le traitement de l’incontinence fécale.

Anatomie du sphincter anal

Avant de discuter des exercices pour renforcer le sphincter anal, il est important de comprendre comment fonctionne ce groupe de muscles. L’anus est composé de deux anneaux de muscles : le sphincter anal interne et le sphincter anal externe.

Sphincter anal interne : Le sphincter anal interne est un anneau de muscles internes et involontaires, ce qui signifie que vous ne pouvez pas le contrôler consciemment. Tout comme votre cœur qui bat et votre diaphragme, ce muscle fait son travail en permanence sans que vous ayez à y penser. Le sphincter anal interne est programmé pour rester fermé, c’est pourquoi la plupart des adultes ne perdent pas de selles pendant leur sommeil.

Sphincter anal externe : Le sphincter anal externe est l’anneau de muscles externes entourant l’anus. Contrairement au sphincter anal interne, il s’agit d’un muscle volontaire que vous pouvez contrôler et resserrer davantage. Ce muscle peut être exercé et renforcé afin de vous aider à mieux contrôler vos mouvements intestinaux.

Muscles du plancher pelvien : Les organes de votre bas-ventre, tels que la vessie et le côlon, sont soutenus par un groupe de muscles appelés muscles du plancher pelvien. En travaillant conjointement avec votre sphincter anal, les muscles du plancher pelvien vous aident à arrêter les fuites de gaz et de selles. Ce sont les muscles que vous serrez lorsque vous ressentez l’envie d’aller à la selle et qu’il n’y a pas de toilettes à proximité. Ces muscles vous aident également à contrôler l’écoulement de l’urine et des flatulences.

Maintenant que nous avons une compréhension de base de l’anatomie du sphincter anal, explorons les causes de l’incontinence fécale.

Causes de l’incontinence fécale

L’incontinence fécale peut être causée par divers facteurs, tels que le vieillissement, l’accouchement vaginal, la constipation chronique, les infections urinaires chroniques, les maladies inflammatoires de l’intestin, les problèmes neurologiques, les lésions nerveuses, les rectocèles (affaiblissement de la paroi entre le vagin et le rectum) et l’inactivité physique. Ces facteurs peuvent entraîner une perte de tonicité musculaire du plancher pelvien, ce qui peut entraîner des problèmes d’incontinence fécale.

Il est important de consulter un professionnel de la santé si vous éprouvez des problèmes de fuites de gaz ou de selles. Un nouveau problème de santé de ce type doit toujours être évalué. Votre professionnel de la santé pourra effectuer un examen physique, vous poser des questions sur vos symptômes et éventuellement vous prescrire des tests tels qu’une électromyographie (EMG) ou une échographie.

Il existe de nombreuses affections traitables qui peuvent entraîner une incontinence fécale. Dans ces cas, il ne serait pas efficace de simplement renforcer les muscles du plancher pelvien avec des exercices et cela pourrait même entraver le bon traitement d’une affection médicale sous-jacente. Il est donc essentiel de consulter un professionnel de la santé avant de commencer tout programme d’exercices.

Maintenant que nous avons passé en revue les causes de l’incontinence fécale, parlons des exercices qui peuvent vous aider à renforcer votre sphincter anal.

Exercices de Kegel pour renforcer le sphincter anal

Les exercices de Kegel, qui consistent à contracter consciemment les muscles du plancher pelvien, sont une méthode populaire pour renforcer le sphincter anal. Ces exercices sont simples à faire et peuvent être réalisés dans le confort de votre domicile. Ils ne nécessitent que quelques minutes d’exercice par jour.

Si vous avez déjà interrompu votre jet d’urine en plein milieu ou retenu vos gaz consciemment, vous avez déjà fait des exercices de Kegel. Les femmes peuvent se voir recommander ces exercices après un accouchement.

La clé des exercices de Kegel réside dans la capacité à contracter les bons muscles, qui sont les mêmes que ceux que vous utilisez pour arrêter le jet d’urine. Une façon de savoir quels muscles sont impliqués est de commencer et d’arrêter votre jet d’urine pour sentir quels muscles se contractent. Les hommes peuvent ressentir les muscles différemment des femmes : la plupart des hommes rapportent une sensation de tension autour de l’anus, tandis que de nombreuses femmes ressentent une traction plus proche du vagin.

Voici comment faire les exercices de Kegel :

Détendez votre abdomen et vos fesses, car vous ne voulez pas exercer ces groupes musculaires.

Écartez légèrement vos jambes.

Contractez consciemment votre anus et les muscles du plancher pelvien, comme si vous essayiez d’arrêter d’uriner en plein milieu du jet.

Maintenez la contraction pendant trois secondes.

Relâchez doucement.

Répétez autant de fois que vous le pouvez, jusqu’à 10-15 fois.

Il peut être utile de penser à ces muscles comme à un ascenseur. Lorsque vous les contractez (serrez), l’ascenseur monte lentement vers le haut. Lorsque vous relâchez doucement la tension de vos muscles, imaginez que l’ascenseur redescend au niveau du sol.

Travaillez progressivement pour faire ces exercices trois fois par jour. Personne n’a besoin de savoir que vous faites des exercices pour votre plancher pelvien. Vous pouvez les faire assis à votre bureau ou en attendant à un feu rouge dans votre voiture.

Le renforcement musculaire nécessite du temps

Lorsque vous faites correctement les exercices de Kegel, vous devriez réellement sentir les muscles du plancher pelvien se contracter et se soulever. Il peut être difficile de contracter ces muscles 10 à 15 fois, mais à mesure que votre tonus musculaire s’améliore, cela deviendra plus facile. Si vous répétez les exercices plusieurs fois par jour, vous devriez constater une amélioration en quelques mois seulement.

Lorsque vous essayez de renforcer vos muscles, il est important d’être patient. Si vous avez déjà essayé de vous mettre en forme plus rapidement en soulevant des poids trop lourds ou en courant trop de kilomètres, vous savez qu’essayer de précipiter le processus peut avoir des conséquences négatives. Ne vous surentraînez pas. Dans ce cas, plus n’est pas mieux. Vous risquez de fatiguer ces muscles et de provoquer une incontinence temporaire.

Quand le renforcement musculaire ne suffit pas

Lorsque la faiblesse des muscles du plancher pelvien n’est pas due à une blessure irréversible (comme une lésion complète de la moelle épinière), de nombreuses personnes constatent une amélioration grâce à ces exercices, voire une disparition complète des symptômes d’incontinence fécale. Cependant, certaines personnes peuvent constater que leurs symptômes persistent. Dans ces cas, il existe d’autres options de traitement de l’incontinence fécale.

Physiothérapie : Si vous ne remarquez aucune amélioration de la force du sphincter anal, il est important de vous assurer que vous faites correctement les exercices. Votre professionnel de la santé peut vous orienter vers un physiothérapeute qui pourra vous aider. Il est important de trouver un thérapeute ayant de l’expérience dans le traitement des dysfonctions des muscles du plancher pelvien. Une étude de 2018 a révélé que les personnes qui ont suivi un entraînement supervisé des muscles du plancher pelvien (c’est-à-dire qu’elles ont travaillé avec un physiothérapeute) étaient cinq fois plus susceptibles de signaler une amélioration de l’incontinence fécale que celles qui ont fait les exercices seules.

Biofeedback ou stimulation électrique : Le biofeedback est une technique utilisée pour vous aider à apprendre à contrôler les fonctions de votre corps. Pendant ce traitement, vous êtes connecté à des capteurs électriques qui fournissent des informations à votre professionnel de la santé sur votre corps, afin qu’il puisse vous guider pendant les exercices. Une étude de 2015 a montré que l’utilisation d’une combinaison de physiothérapie du plancher pelvien et de biofeedback était plus efficace que les seuls exercices des muscles du plancher pelvien. De plus, l’ajout de la stimulation électrique (stimulation des nerfs sacrés) à ces deux thérapies a permis d’obtenir de meilleurs résultats.

A retenir

Le sphincter anal est un groupe de muscles qui entoure l’entrée de votre anus et joue un rôle essentiel dans le maintien des selles à l’intérieur de votre corps jusqu’à ce que vous soyez prêt à les évacuer. L’incontinence fécale est un problème courant, mais vous pouvez renforcer votre sphincter anal en faisant des exercices de Kegel ou en essayant d’autres thérapies telles que le biofeedback ou la stimulation électrique pour traiter ce problème. N’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé pour obtenir une évaluation et des recommandations adaptées à votre situation.

 

4.5/5 - (4 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi