Hypertension la nuit: quels sont les symptômes et comment la prévenir

Cet article examine les symptômes, les causes et les facteurs de risque de l'hypertension nocturne

L’hypertension nocturne est une hypertension artérielle qui survient la nuit. Les médecins peuvent prescrire des médicaments ou recommander des changements de mode de vie pour traiter l’hypertension nocturne. La tension artérielle diminue généralement pendant la nuit, selon un cycle naturel de sommeil et d’éveil appelé rythme circadien.

Pendant la journée, la tension artérielle d’une personne ne doit pas être supérieure à 120/80 mmHg. 120 correspond à la pression systolique, c’est-à-dire au chiffre le plus élevé, et 80 à la pression diastolique, c’est-à-dire au chiffre le plus bas. La nuit, la tension artérielle peut dépasser 110/65 mmHg. Une pression artérielle nocturne élevée peut contribuer à un grand nombre des mêmes complications que l’hypertension artérielle en général, telles que les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques et l’insuffisance rénale.

Cet article examine les symptômes, les causes et les facteurs de risque de l’hypertension nocturne, ainsi que le diagnostic de cette affection. Il aborde également le traitement, la prévention et les perspectives d’avenir de l’hypertension nocturne.

 

Symptômes de l’ hypertension nocturne

On parle parfois de l’hypertension artérielle comme d’un tueur silencieux. En effet, dans la plupart des cas, les gens ne ressentent aucun symptôme de la maladie. Les personnes souffrant d’hypertension nocturne peuvent être confrontées à des perturbations du sommeil, qui peuvent inclure :

des troubles du sommeil
une nycturie, c’est-à-dire un besoin fréquent d’uriner au réveil
apnée du sommeil
difficulté à respirer, ce qui peut entraîner des halètements ou des ronflements.

Les causes de l’ hypertension nocturne

L’hypertension artérielle peut se développer au fil du temps ou résulter d’un mode de vie malsain. Les personnes souffrant d’hypertension générale peuvent également souffrir d’hypertension nocturne. Généralement, la tension artérielle diminue de 10 à 20 % pendant la nuit, car elle suit le rythme circadien naturel. Chez les personnes souffrant d’hypertension, la tension artérielle ne diminue pas toujours autant qu’elle le devrait et, dans certains cas, elle augmente.

Les facteurs de risque

Les chercheurs associent diverses conditions à l’hypertension nocturne. Il peut s’agir de

l’hypertension
la nycturie
l’apnée obstructive du sommeil
un mode de vie sédentaire
manque de sommeil adéquat
le diabète
maladie rénale
une forte consommation de sel
le stress

Comment les médecins diagnostiquent-ils l’hypertension nocturne ?

Il peut être difficile pour les médecins de diagnostiquer l’hypertension artérielle nocturne car cette affection survient généralement au domicile d’une personne pendant qu’elle dort.
Il n’est pas non plus possible de se réveiller pendant la nuit pour mesurer sa tension artérielle, car les résultats peuvent changer au réveil. Pour obtenir un diagnostic d’hypertension nocturne, une personne peut avoir besoin de pour porter un brassard de surveillance ambulatoire de la pression artérielle pendant la nuit. Ce brassard mesure et surveille la pression artérielle par intermittence et peut fournir un schéma précis de la pression artérielle d’une personne.

Comment traiter l’hypertension nocturne ?

Le traitement de l’hypertension nocturne est similaire à celui de l’hypertension en général. Les médecins peuvent recommander des changements de mode de vie, tels que la réduction de l’apport en sodium, afin d’abaisser les niveaux de tension artérielle. Ils peuvent également suggérer des médicaments antihypertenseurs ou des médicaments pour traiter les conditions associées à l’hypertension, telles que l’apnée du sommeil ou le diabète.

Les médicaments peuvent inclure :

des bêta-bloquants, qui bloquent l’adrénaline pour réduire le stress sur le cœur
des diurétiques pour aider l’organisme à se débarrasser de l’excès de sel
des inhibiteurs calciques pour augmenter l’oxygène et le flux sanguin vers le cœur
les vasodilatateurs, qui élargissent les vaisseaux sanguins pour augmenter l’oxygène et le flux sanguin dans l’organisme
les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA), qui empêchent l’organisme de produire l’hormone angiotensine II.
Toutefois, pour traiter l’hypertension nocturne, un médecin peut recommander à une personne de prendre ses médicaments plus tard que d’habitude ou de prendre des doses supplémentaires pendant la nuit.

 

Prévention de l’hypertension nocturne

Pour aider à prévenir l’hypertension artérielle en général:

adopter un régime alimentaire sain : Il peut être bénéfique de suivre le régime DASH, riche en magnésium, protéines, fibres, calcium et potassium et pauvre en sodium.
Faire de l’activité physique : Les adultes devraient pratiquer des exercices d’intensité modérée pendant au moins 2 heures et 30 minutes par semaine.
Un sommeil suffisant et de bonne qualité : Le manque de sommeil de qualité peut contribuer à l’hypertension, aux maladies cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux.
Éviter ou limiter la consommation d’alcool : Une consommation excessive d’alcool peut augmenter la tension artérielle d’une personne.
Arrêter de fumer : Le tabagisme augmente la tension artérielle et le risque de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’autres maladies.

Perspectives

L’hypertension nocturne peut entraîner plusieurs complications, notamment:

tous les événements cardiovasculaires, tels que les crises cardiaques et les maladies cardiaques
des lésions organiques, telles que l’insuffisance rénale
accident vasculaire cérébral
le diabète
L’hypertension artérielle ne se guérit pas, mais un traitement peut aider à gérer les symptômes et à réduire le risque de complications. Dans les cas légers, un mode de vie sain peut permettre de maîtriser la maladie.

Quand contacter un médecin

Une personne doit contacter un médecin si sa tension artérielle dépasse 180/120 mmHg pendant la journée et ne diminue pas après le repos. L’hypertension nocturne peut ne pas présenter de symptômes. Toutefois, si une personne dort mal ou souffre d’une affection associée à l’hypertension nocturne, un médecin peut souhaiter vérifier sa tension artérielle.

Questions fréquemment posées

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur l’hypertension nocturne.

L’hypertension nocturne est-elle dangereuse ?

Oui, l’hypertension nocturne peut contribuer à diverses complications graves, telles qu’une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Si une personne craint de souffrir d’hypertension artérielle nocturne, elle devrait en parler à son médecin.

Le stress peut-il être à l’origine de l’hypertension nocturne ?

Le stress peut conduire à d’autres facteurs de risque d’hypertension, tels qu’une consommation excessive d’alcool ou une mauvaise alimentation. Toutefois, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si le stress contribue directement à l’hypertension artérielle à long terme. Le stress peut provoquer une libération d’adrénaline, qui peut temporairement augmenter la tension artérielle, mais ces effets sont généralement de courte durée.

Résumé

La tension artérielle diminue généralement pendant la nuit, en fonction du rythme circadien. Chez les personnes souffrant d’hypertension nocturne, la tension artérielle ne diminue pas suffisamment ou augmente parfois. Les facteurs de risque potentiels de l’hypertension nocturne sont l’apnée du sommeil, les maladies rénales et le diabète. Si une personne ne traite pas son hypertension nocturne, elle peut être exposée à un risque plus élevé de diverses complications de santé, notamment de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Pour obtenir un diagnostic d’hypertension nocturne, une personne peut être amenée à porter un tensiomètre ambulatoire. Le traitement peut inclure des médicaments et des changements de mode de vie.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Marie Desange