Huile essentielle d’immortelle

huile essentielle d’immortelle

L’immortelle, de son nom scientifique Helichrysum italicum ssp serotinum, est une plante originaire de la Corse et de la Grèce. Elle se caractérise par ses bractées qui ne perdent pas de leur superbe même plusieurs jours après la cueillette. D’ailleurs, c’est cette particularité qui lui confère son nom. Dans l’univers de l’aromathérapie, elle est réputée pour son huile essentielle à la fois rare et coûteuse. Du fait de ses propriétés médicinales, cette essence est également à l’origine de la guérison de plusieurs maladies. On l’obtient par la distillation complète de ses sommités fleuries.

Profil biochimique de l’huile essentielle d’immortelle

L’huile essentielle d’immortelle contient des esters terpéniques nommés acétate de néryle. Il s’agit du composant le plus abondant avec un taux de 35 à 75 %. Elle renferme également des cétones appelées bétadiones ou β-dicétones ou encore italidiones.

Propriétés et indications en aromathérapie

L’huile essentielle d’immortelle favorise la circulation lymphatique et sanguine. Elle sert principalement à traiter les troubles circulatoires. Ses principales indications sont les varices, les œdèmes, la cyanose, l’érythromanie et la maladie de Raynaud. Chez les femmes en période ménopausique, elle est efficace contre la sensation de jambes lourdes.

Du fait de ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques, elle est également un excellent remède contre les troubles articulaires et osseux. Elle est notamment utile pour soulager les douleurs rhumatismales et arthritiques ainsi que lors des crises de polyarthrite. Elle permet également de traiter la tendinite, la phlébite, la fracture osseuse, la maladie de Dupuytren et le syndrome du canal carpien.

Sur le plan cutané, on exploite surtout son effet anti-hématome. En effet, elle intervient dans le traitement des traumatismes tant en interne qu’en externe. Elle est particulièrement efficace contre les ecchymoses, les chocs et les bleus. Elle aide également à se débarrasser des vergetures, des acnés, des couperoses, des cicatrices, des psoriasis et des eczémas. Aussi, elle aide à soigner les plaies et les brûlures.

Enfin, ses autres indications sont :

  • Troubles hépatiques et hypercholestérolémie
  • Problèmes psychologiques : traumatismes, abus, nervosité, manque de confiance et de concentration
  • Vieillissement cutané : rides et relâchement de la peau

Les recommandations d’usage de l’huile essentielle d’immortelle

Voie externe :

À diluer dans de l’huile végétale d’arnica (traumatisme cutané) ou de rose musquée (cicatrice ancienne). Mélanger 2 gouttes d’huile essentielle d’immortelle et 6 à 8 gouttes d’huile végétale. Ensuite, utiliser le mélange comme huile de massage et l’appliquer sur la peau au regard des organes concernés.

Pour les soins dermatologiques, diluer l’huile essentielle à 2 % dans les préparations cosmétiques (crème, lotion ou gel).

Précautions d’emploi

L’huile essentielle d’immortelle renferme des cétones qui sont des composés neurotoxiques et abortifs. Ainsi, son utilisation doit se faire uniquement sous la recommandation d’un médecin ou d’un spécialiste en aromathérapie.

En outre, son usage en grande quantité et de manière prolongée est à éviter. Tel est également le cas pour l’association avec un traitement anticoagulant.

Enfin, cette huile essentielle est à proscrire chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans.