Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Guide des huiles essentielles

Tout savoir sur l’huile essentielle de petit grain bigarade

Aline Legrand

L’oranger amer ou bigaradier fait partie de la famille des Lamiacées et le petit grain bigarade désigne l’huile essentielle de ses feuilles, obtenue par distillation principalement à la vapeur d’eau. Celle-ci est très riche en actifs et possède des propriétés régulatrices et apaisantes.

Quels sont les composants de l’huile essentielle de petit grain bigarade ?

Elle contient des :
  • esters : pour plus de la moitié de sa composition, dont l’acétate de linalyle (de 40 à 80 %), de géranyle ou encore de néryle,
  • monoterpénols : du linalol pour 25 %, de l’alpha-terpinéol, géraniol, nérol, etc.,
  • monoterpènes : 8 à 9 %, dont du limonène, alpha et béta-pinène,
  • sesquiterpènes : comme le béta-caryophyllène,
  • aldéhydes : géranial et néral,
  • cétones : moins de 1 %
  • composés azotés et oxydes monoterpéniques (comme le 1.8-cinéole).
Ses propriétés potentielles sont calmantes, anxiolytiques, sédatives, antalgiques, anti-inflammatoires, spasmolytiques, légèrement anti-infectieuses.

Quelles sont ses indications thérapeutiques ?

Elle est particulièrement conseillée en cas de :
  • pathologies nerveuses : déprime, asthénie, agit sur le cortisol et le stress, angoisse, hyperactivité des enfants, troubles du sommeil,
  • spasmes et douleurs : maux de tête, crampes abdominales, douleurs menstruelles, jambes sans repos,
  • soins cutanés : acné, furoncle, peau grasse,
  • problèmes respiratoires : calme la toux, respiration désordonnée, asthme,
  • troubles cardiaques passagers : soulage la tachycardie, l’arythmie, les palpitations.

De quelle façon l’utiliser ?

Toutes les modalités d’utilisation sont possibles :
  • voie orale : 1 goutte sur un support neutre, 3 fois par jour.
  • voie cutanée : faire des massages ou appliquer sur les lésions 1 goutte d’HE diluée dans 4 gouttes d’huile de support.
  • diffusion : diffuser dans l’air une vingtaine de minutes.
  • inhalation humide : dans de la vapeur d’eau.
  • olfaction : 1 goutte dans 4 gouttes d’huile de support, respirée sur le poignet ou dans un mouchoir.

Quelles précautions d’emploi de l’huile essentielle de petit grain bigarade ?

Cette huile essentielle est douce et ne provoque généralement pas d’effets indésirables.

Son usage est contre-indiqué, par précaution, aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux enfants (en bas âge).

Les personnes asthmatiques ou sous traitement cardiaque doivent demander un avis médical.

Elle peut provoquer des allergies (notamment présence de linalol) : faire un test sur un pli du coude avant usage.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques. Ne pas prolonger le traitement si aucune amélioration et consulter.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi