Huile essentielle de petit grain bigarade

petit grain bigarade

Issu d’Asie Orientale, le petit grain bigarade vous offre tous ses atouts pour le bien-être et la santé. Le nom latin de ce prodige de la nature est citrus aurantium ssp amara. Faisant partie de la famille des lamiacées, le petit grain bigarade est agréablement aromatique. Elle dispose d’autres noms comme l’oranger amer, l’oranger de Séville ou le petit grain bigaradier. Par distillation (essentiellement à vapeur d’eau), les feuilles de ce végétal offrent une belle et vertueuse huile essentielle. Ce fluide est excellent pour entretenir la beauté (régénératrice, cicatrisante et tonique cutanée). Il régule également la sécrétion de sébum et lutte contre les peaux grasses.

Une huile essentielle aux composants multiples

Comme principaux constituants, l’huile essentielle de petit grain bigarade est composée de linalol, de l’acétate de linalyle et d’alpha-terpinéol. Elle remembre aussi d’une substance amère, des monoterpènes, de géraniol et de nérol. Cette huile est antibactérienne, hypotonique, antivirale, sédative, anti-infectieuse, anxiolytique, apaisante, réparatrice, antispasmodique, mycobactéricide et immunostimulante.

Par ses constituants anti-inflammatoires, elle permet de réduire toutes sortes d’inflammations.

Huile essentielle de petit grain bigarade : indications thérapeutiques

Ce fameux fluide huileux est très pris en aromathérapie et en phytothérapie pour ses vertus remarquables. Son usage est principalement efficient en cas de pathologies nerveuses : déprime, asthénie, insomnie, stress et angoisse. Elle aide et renforce notre organisme à traiter les catarrhes, les aérophagies, les bronchites, la sinusite, les infections du foie. Elle vous protège contre diverses gênes : intestinales, respiratoires, musculaires et articulaires. Par sa propriété antalgique, elle calme les douleurs menstruelles : crampe abdominale, maux de tête, nausées et sauts d’humeur. Elle favorise la tonification, la purification et le rajeunissement de la peau.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Proportions et toutes les formes d’utilisations

Une goutte d’huile essentielle de petit grain bigarade instaurée dans un verre d’eau allège les maladies hivernales. En usage cutané, utilisez un mélange d’essence de petit grain bigarade (1 goutte) et d’huile végétale (4 gouttes). Puis, réalisez doucement un massage sur le plexus solaire ou la base du cou. Pour réduire le niveau de stress, respirez profondément le parfum de l’huile sur vos poignets. La fréquence de la pratique est de 3 fois/j jusqu’à ce que votre état s’améliore. Vous pouvez l’employer en diffusion odoriférante et atmosphérique par plage d’une demi-heure. Il faut juste verser le nombre de gouttes préalablement inscrites, pas plus et pas moins. L’huile est également utilisable en inhalation sèche (sur les poignets ou les mouchoirs) ou humide (eau chaude et huile).

Précaution d’emploi avec l’huile essentielle de petit grain bigarade

L’usage de l’huile essentielle de petit grain bigarade requiert une prescription médicinale chez les mères enceintes ou qui allaitent. Même cas aussi pour les enfants (en bas âge) et les personnes allergiques ou souffrantes de certaines gênes. On note surtout les sujets asthmatiques ou atteints des maladies cardiovasculaires. Très douce, elle n’expose pas de contre-indications majeures et son usage n’induit pas des effets secondaires.