Huile essentielle de giroflier

les vertus de l’huile essentielle de giroflier

Le giroflier, de son nom scientifique Eugenia caryophyllus, est un arbre exotique de taille élevée fournissant les clous de girofle. Il se développe principalement à Madagascar, en Indonésie et à Zanzibar. Réputé en médecine naturelle pour son action bénéfique sur la flore buccale, il renferme également d’autres atouts médicinaux. En aromathérapie, par exemple, on exploite les qualités de son huile essentielle pour venir à bout de plusieurs maux. Il convient de noter qu’on obtient cette essence suite à la distillation complète des boutons floraux ou des clous.

Composition biochimique

L’huile essentielle de giroflier se compose de 70 à 85 % d’eugénol. On détecte également une quantité non négligeable d’acétate d’eugényle et de béta-caryophyllène.

Indications en aromathérapie

L’huile essentielle de giroflier sert principalement à entretenir une bonne hygiène bucco-dentaire. Elle est efficace tant en traitement préventif qu’en traitement curatif. Elle offre, entre autres, des propriétés anesthésiantes et anti-infectieuses. De ce fait, elle permet de traiter les infections de la bouche comme les aphtes, les abcès ou encore les inflammations de la muqueuse buccale. Elle atténue également les douleurs dentaires et est efficace contre les caries.

En outre, elle stimule les défenses immunitaires. En plus de sa propriété anti-infectieuse, elle développe également des activités antivirales, antifongiques, antibactériennes, antiparasitaires et anti-inflammatoires. Elle est particulièrement efficace dans le traitement des infections digestives, intestinales, uro-génitales et ORL. Ses indications sont la diarrhée, la fermentation intestinale, la cystite, la prostatite, l’amibiase, les bronchites, la fièvre et le paludisme.

Ses autres indications sont :

  • Affections dermatologiques : zona, herpès, gale, verrue, mycose, piqûre d’insecte et acné
  • Asthénie sexuelle : frigidité, impuissance et baisse de libido
  • Troubles gynécologiques : accouchement difficile et règles douloureuses
  • Asthénie physique : baisse d’énergie, convalescence, épuisement, douleurs articulaires et musculaires
  • Asthénie nerveuse : défaut de concentration, fatigue intellectuelle, peur et manque de confiance en soi

Recommandations d’usage et posologie

Voie cutanée :

En application cutanée, il est préférable de diluer l’huile essentielle de giroflier dans de l’huile végétale. Mélanger alors 2 gouttes d’huile essentielle et 15 gouttes d’huile végétale puis appliquer le tout sur les zones concernées.

Pour se débarrasser des verrues et soulager les piqûres d’insectes, il est conseillé d’utiliser l’huile essentielle sous sa forme pure. Pour ce faire, il suffit d’appliquer une goutte sur les verrues et les piqûres avec l’aide d’un coton-tige.

Il convient d’ajouter que la dilution dans une préparation pour le bain n’est pas recommandée. Néanmoins, pour l’hygiène bucco-dentaire, il est possible d’ajouter quelques gouttes d’huile essentielle dans une solution pour bain de bouche.

Voie orale :

Cette voie d’administration se fait uniquement sous la surveillance d’un spécialiste en aromathérapie.

Diffusion atmosphérique :

Utilisation possible en synergie avec des huiles essentielles plus douces.

Inhalation ou olfaction :

Voie d’administration non appropriée.

Précautions d’emploi

L’utilisation de l’huile essentielle de giroflier n’est pas recommandée aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans. Par ailleurs, tout usage thérapeutique doit faire l’objet d’une consultation au préalable chez un professionnel de santé.

Enfin, l’association avec des médicaments anticoagulants est à éviter.