Goutte, quel régime alimentaire pauvre en purines choisir?

« Maladie de riche », elle est souvent intitulée ainsi pour sa manifestation chez les empereurs et les rois qui consommaient majoritairement de la viande rouge, principale cause de la goutte.

Scientifiquement, la goutte est le résultat d’accumulation de l’acide urique dans le sang, responsable de la formation des cristaux stockés dans les articulations d’où des douleurs s’intensifient au fil du temps, et préviennent la personne atteinte avant que sa situation ne soit de plus en plus grave.

De ce fait, il existe plusieurs remèdes efficaces pour prévenir la goutte et lutter contre les crises de goutte dans le cas d’une personne souffrante.

Nous dévoilons  aussi un régime spécial goutte, pauvre en purine afin de calmer les douleurs articulaires. Découvrez l’importance de l’alimentation sur le fonctionnement de notre organisme !

Comment prévenir la goutte ?

Tout commence par l’alimentation ! Adoptez une alimentation saine et équilibrée est le secret d’une bonne santé. Vous avez quelques déclics qui vous informent que vous pouvez être atteint de la goutte ? N’hésitez pas à commencer dès aujourd’hui à équilibrer vos plats de façon à ce que votre assiette soit composée de lipides, de protéines et de glucides. Femme comme homme, un apport de légumes et fruits serait très protecteur contre la goutte. Entre 7 à 8 portions pour les femmes et 8 à 10 portions pour les hommes, cet apport serait très suffisant pour garder votre corps loin du taux élevé de l’acide urique dans le sang.

La goutte vous fait souffrir ? Apprenez comment y faire face !

Des recettes de grand-mère, des menus équilibrés, une activité physique, tout est possible pour lutter contre ce type d’arthrite. Armez-vous de patience et de persévérance et vous allez dire adieu définitivement à la goutte et tout autre trouble articulaire.

Recette de grand-mère : L’eau de pomme de terre avec du gingembre.

Pour cela, vous devez prendre 3 patates bien nettoyées dans un récipient ajoutez-y 1 litre d’eau et laissez-le bouillir dans une température de 80 C° pendant 35 min, puis, séparez les patates et mettez l’eau chaude dans une bouteille et ajoutez deux cuillerées à café de gingembre râpé puis laissez le mélange refroidir. À boire quand l’occasion se présente. Le gingembre est connu pour ses effets anti-inflammatoires et la pomme de terre est un légume diurétique, riche en potassium qui participe au renforcement des cellules musculaires.

Activité physique pour soulager les douleurs de la goutte :

L’importance majeure de l’exercice physique consiste dans le choix idéal des pratiques à entreprendre en fonction de l’état de santé de l’individu. Pour les personnes atteintes de la goutte, voici une liste des activités physiques :

  • La natation
  • Le yoga
  • Le tai-chi
  • La marche nordique
  • La gymnastique douce
  • Le spinning

Notez bien qu’il est recommandé de pratiquer une de ces activités, pendant 30 minutes maximum, jusqu’à 3 fois par semaine.

Besoin d’un menu équilibré ? Oui ! Mais un régime spécial anti-goutte est beaucoup plus avantageux !

Le régime spécial pauvre en purines est ce qu’il vous faut pour éliminer les douleurs des articulations et pour réduire l’acide urique dans le sang.

Voici une liste des aliments strictement interdits par cause de leur teneur importante en purines.

  • Les viandes grasses : le bœuf, le porc, les gibiers
  • Les abats
  • L’anchois, le sardine, le saumon, la truite, le hareng, la carpe, le brochet, les œufs de poisson
  • Légumes : l’asperge, le poireau, les choux (le chou, le chou-fleur, le chou chinois), le radis, la tomate
  • Fromages gras qui contiennent plus de 50 % de matières grasses.
  • Les pâtisseries, le cacao, le chocolat, le pain blanc
  • Les fruits secs et les agrumes.

À noter également qu’il ne s’agit pas d’une liste complète mais, elle rassemble les aliments à risque si vous souffrez des crises de goutte.

En parallèle, voici une liste des aliments autorisés pour composer votre assiette en toute tranquillité :

  • Les viandes maigres
  • Les œufs
  • Les bouillons de légumes
  • Les fruits à dose réduite en fructose
  • Les produits à base de céréales complètes
  • Les yaourts
  • Les légumes à dose réduite en purines

Le régime pauvre en purines vous donne accès à la composition de vos assiettes différemment dans le respect des aliments autorisés à consommer, voici les dernières recommandations :

  • Évitez l’alcool et tout type de spiritueux, y compris la bière pour leur composition riche en purines.
  • Buvez jusqu’à 3 litres d’eau pour diminuer les causes de goutte.
  • Faites des exercices physiques régulièrement.
  • Consommez les thés non fermentés comme le thé vert et blanc.
  • Privilégiez les infusions de gingembre, le cassis et l’ortie comme boissons chaudes.
* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -