Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Goût de sang dans la bouche: les causes les plus fréquentes

Voici les principales raisons pour lesquelles vous pourriez avoir un goût de sang dans la bouche ainsi que les moyens de le traiter et de le prévenir.

Avoir un goût de sang dans la bouche peut être une expérience dérangeante et inquiétante. Cependant, ce phénomène est en réalité assez courant et a de nombreuses causes possibles, allant des problèmes de santé bucco-dentaire aux effets secondaires de certains médicaments. Voici les principales raisons pour lesquelles vous pourriez ressentir ce goût particulier dans votre bouche, ainsi que les moyens de le traiter et de le prévenir.

La santé bucco-dentaire : une cause fréquente

L’une des causes les plus courantes d’un goût de sang dans la bouche est la négligence de l’hygiène bucco-dentaire. Le fait de ne pas brosser régulièrement ses dents peut entraîner une inflammation des gencives, connue sous le nom de gingivite, ou même une maladie des gencives plus grave, la parodontite. Ces affections peuvent modifier l’anatomie des tissus buccaux et provoquer un goût métallique désagréable.
Pour éviter ce problème, il est essentiel de suivre certaines recommandations : brosser les dents pendant deux minutes, deux fois par jour, avec une brosse à dents à poils souples. Un suivi régulier chez le dentiste est également primordial pour dépister et traiter tout problème de santé bucco-dentaire à un stade précoce.

L’exercice physique : une cause surprenante

Surprenant mais vrai, l’activité physique peut également être à l’origine d’un goût de sang dans la bouche, même en l’absence de saignement visible. Cela serait lié à la dégradation des globules rouges, qui libèrent de petites quantités de fer dans les poumons. Les zones irritées de la bouche, du nez ou de la gorge peuvent aussi provoquer ce goût métallique lorsqu’on respire fortement pendant l’entraînement.
Si vous ressentez ce goût lors de l’exercice, il est recommandé de vous arrêter, de vous reposer et d’examiner votre bouche pour vérifier s’il y a du sang. Si c’est le cas ou si le goût persiste, il est préférable de consulter un professionnel de santé.

Les infections : un facteur à ne pas négliger

Les infections, notamment le COVID-19, peuvent également être à l’origine d’un goût de sang dans la bouche. En effet, la perte de goût est l’un des symptômes les plus fréquemment rapportés par les personnes atteintes du COVID-19. Mais ce n’est pas seulement l’absence de goût qui peut être constatée : certains patients ont également décrit un goût métallique dans leur bouche.
Les raisons exactes de ce phénomène ne sont pas encore complètement comprises, mais il semblerait que ce soit un effet temporaire qui disparaît généralement au bout de deux semaines. D’autres infections comme le rhume ou la grippe peuvent également provoquer ce goût désagréable, qui s’estompe une fois le traitement de l’infection terminé.

Les médicaments et les suppléments : un rôle à jouer

Certains médicaments et suppléments peuvent également être à l’origine d’un goût de sang dans la bouche. Parmi les principaux coupables, on peut citer les antibiotiques, les antidépresseurs, les antifongiques, les antihistaminiques, les médicaments contre l’hypertension artérielle, les traitements du diabète, le lithium et la rifampicine (utilisée contre la tuberculose).
Les suppléments, notamment ceux contenant des métaux lourds ou du fer, peuvent également provoquer ce goût désagréable. C’est le cas par exemple des compléments à base de cuivre, de fer ou de zinc.

Les traumatismes buccaux : une cause mineure mais fréquente

Des traumatismes mineurs de la bouche, comme le fait de se mordre l’intérieur des joues ou de manger des aliments croquants, peuvent également entraîner de petits saignements et donc un goût de sang dans la bouche. Bien que cette cause soit relativement bénigne, elle reste une source fréquente de ce problème.

Les troubles du système nerveux central : un lien à surveiller

Dans des cas plus rares, un goût de sang dans la bouche peut être le signe d’un trouble du système nerveux central, comme la paralysie de Bell ou la démence. Cela s’expliquerait par des signaux faibles provenant du cerveau, qui altèrent la perception du goût. Bien qu’il ne faille pas automatiquement penser à ce type de pathologie, il est important de rester vigilant si ce goût persiste et s’accompagne d’autres symptômes neurologiques.

Les problèmes d’oreille : un lien inattendu

Les recherches ont montré que la dysgueusie, c’est-à-dire l’altération du goût, peut être un effet secondaire des chirurgies de l’oreille moyenne et des tubes auriculaires chez les personnes souffrant d’infections chroniques de l’oreille. Cela serait dû à des dommages causés au nerf chorda tympani, qui contrôle le goût.
Dans ce cas, un traitement à l’amitriptyline, un antidépresseur, peut être prescrit pour réduire le goût métallique.

La santé digestive : un facteur à ne pas négliger

Certaines affections gastro-intestinales peuvent également affecter le goût. Ainsi, les personnes souffrant de reflux gastro-œsophagien (GERD) ou de gastroparésie (retard de vidange gastrique) peuvent développer un goût métallique dans la bouche. Dans ces cas, le traitement de la cause sous-jacente est essentiel pour soulager ce symptôme désagréable.

La grossesse : une source de changements de goût

La grossesse est l’une des causes les plus fréquentes d’un goût de sang dans la bouche. Ce phénomène serait lié aux changements hormonaux qui se produisent pendant cette période. Bien que certaines modifications du goût puissent être permanentes, le goût métallique a généralement tendance à se résoudre de lui-même.

L’exposition à des produits chimiques : un risque à prendre en compte

Certaines expositions à des produits chimiques, comme l’arsenic inorganique ou le mercure organique, peuvent également provoquer des perturbations du goût, y compris un goût de sang dans la bouche. L’arsenic inorganique, par exemple, est souvent présent dans les pesticides.

La chimiothérapie et la radiothérapie : un effet secondaire connu

Les personnes atteintes de cancer qui suivent un traitement par chimiothérapie ou radiothérapie peuvent également ressentir un goût de sang dans la bouche. Ces traitements peuvent en effet endommager les cellules de la bouche, entraînant ce goût métallique désagréable.

Traitement et prévention

Le traitement du problème sous-jacent est essentiel pour soulager un goût de sang dans la bouche. Cependant, dans certains cas, comme lors d’une grossesse ou d’un traitement du cancer, il peut être difficile de faire disparaître complètement ce symptôme.

Pour prévenir ou atténuer ce problème, il est recommandé de :

  • Brosser les dents au moins deux fois par jour et après les repas
  • Mâcher du chewing-gum ou sucer des pastilles
  • Boire beaucoup d’eau
  • Arrêter de fumer

Si le goût de sang persiste ou s’accompagne d’autres symptômes, il est important de consulter un professionnel de santé pour en identifier la cause et recevoir un traitement approprié.

Le goût de sang dans la bouche peut avoir de nombreuses causes, allant de problèmes de santé bucco-dentaire à des effets secondaires de médicaments, en passant par des infections ou des troubles neurologiques. En identifiant et en traitant la cause sous-jacente, il est souvent possible de soulager ce symptôme désagréable.

5/5 - (20 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi