Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Guide des plantes médicinales

La fleur de Bach n°19 mélèze : tous ses bienfaits

Aline Legrand

Les fleurs de Bach sont des essences conçues par le Docteur anglais Edward Bach dans les années 30 pour rétablir le bien-être émotionnel de ses patients. Parfois considérées comme de la pseudoscience, très peu d’études scientifiques documentent leur efficacité. Néanmoins, nombreux sont les utilisateurs qui témoignent aujourd’hui des bienfaits de ces 38 élixirs floraux. Par exemple, celui de la fleur de Bach mélèze, numéro 19.

Quelle est la description botanique du mélèze ?

Le mélèze, nommé scientifiquement Larix decidua, est un arbre de la famille des Pinacées. Contrairement aux autres conifères européens, ses aiguilles chutent en hiver. On le reconnaît à ses cônes mâles et femelles, très colorés : verts au printemps, les cônes mâles se parent à maturité de jaune, les femelles de rose. Cette particularité conduit à le nanifier pour en faire une plante d’agrément. Ce conifère porte d’autres noms communs comme pin de Briançon ou tout simplement mélèze d’Europe.

Dans quels cas la fleur de Bach mélèze est-elle indiquée ?

L’élixir n°19 aide à donner confiance et un sentiment de sécurité, moins craindre les échecs et se projeter plus positivement dans l’avenir.

La méthode Bach s’est possiblement basée sur ces caractéristiques :

  • des aiguilles recroquevillées sur elles-mêmes : suggère le manque de confiance en soi et un sentiment d’infériorité,
  • un arbre à croissance lente : peut évoquer l’hésitation à avancer mais aussi la patience, la persévérance,
  • la résistance de l’arbre dans des sols pauvres et des conditions difficiles : reflète la force intérieure et la capacité de dépasser les obstacles,
  • le changement de couleur des cônes : peut représenter le retour de l’assurance et de la positivité.

Ce remède s’adresse aux personnes qui manquent, ou ont perdu, l’estime d’elles-mêmes, se sentent inférieures aux autres et craignent d’essayer de nouvelles choses de peur d’échouer.

Celles et ceux qui :

  • développent un complexe d’infériorité,
  • n’ont pas foi en eux, dans leurs capacités et leur valeur,
  • abandonnent en cours de route par manque de confiance,
  • ont l’habitude de se comparer aux autres,
  • n’ont pas encore assez conscience de ce qu’elles peuvent accomplir,
  • ressentent du stress et de la peur à l’idée de se lancer.

Cet élixir floral est utile à quiconque s’apprête à vivre un moment crucial de sa vie. Il peut l’aider à :

  • faire face à ses responsabilités avec détermination, courage et confiance,
  • ressentir plus d’optimisme, prendre conscience de ses freins intérieurs,
  • s’ouvrir à de nouvelles expériences, se lancer des défis,
  • essayer pour se dépasser.

Comment l’employer ?

  • Prise seule : pure ou diluée, 2 gouttes 4 fois par jour.
  • En association avec d’autres élixirs : limiter l’association à 7 élixirs au maximum. Dans 30 ml, diluer 2 gouttes de chaque fleur de Bach, puis prendre 4 gouttes du mélange 3 à 4 fois par jour.

La cure de cette fleur de Bach peut durer jusqu’à 3 semaines selon le résultat recherché.

La fleur de Bach mélèze s’associe bien avec la mimule pour trouver du courage et de la force intérieure (n° 20)  et le pin (n°24) pour favoriser la joie et disparaitre la négativité.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi