Tout savoir sur les grandes qualités de la vanille

La vanille provient majoritairement de pays au climat tropical et humide comme La Réunion, l’Indonésie ou  Madagascar. Elle est d’ailleurs à l’origine de l’essor économique malgache. Le nom scientifique de la vanille est Vanilla planifolia et sa famille botanique les Orchidaceae. Son usage est très répandu : dans l’alimentation, les parfums, les produits cosmétiques. Sans être encore une denrée de luxe, la vanille est l’épice la plus chère après le safran car sa production délicate est la même depuis 150 ans : les fleurs sont pollinisées à main et seulement 50 à 70 % deviendront cette gousse savoureuse et recherchée par les chefs et les nez du monde entier.

Que reste-t-il pour la phytothérapie et que vaut la vanille comme plante médicinale ?

Quels sont les actifs de la vanille ?

Outre la vanilline, son puissant composé aromatique (dorénavant reproduit en chimie de synthèse et inopérant en phytothérapie), la vanille contient des antioxydants, des vitamines du groupe B et des minéraux (magnésium et potassium).
Ses actifs ont des effets
  • antioxydants
  • stimulants
  • calmants

Pourquoi la prescrire en phytothérapie ?

Les bienfaits de la vanille font merveille pour le bien-être et la beauté car elle :

Comment utiliser la vanille ?

  • en gousse fendue en deux (dont sont extraites les graines) ainsi qu’en sirop ou en sucre vanillé pour parfumer un dessert ou une boisson.
  • en teinture-mère : quelques gouttes dans une infusion avant le coucher ou après un repas (suivre le dosage recommandé).
  • en huile essentielle : diluer quelques gouttes dans une préparation cosmétique ou dans une l’huile de support neutre. Appliquer et masser ensuite les zones à traiter. Autre option, diffuser dans l’air ambiant pour stimuler l’appétit ou la libido.

Quelles sont les recommandations d’usage ?

La vanille ne présente pas de contre-indications particulières. L’usage cutané de l’huile essentielle peut causer des risques allergiques.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Aline Legrand