Déshydratation: 6 symptômes méconnus qui avertissent d’un manque d’eau

constipation boire de l eau

Tout être vivant a besoin d’eau pour survivre.  Transpirer, uriner, vomir ou avoir la diarrhée provoquent une perte de liquide. Ces mécanismes physiologiques peuvent augmenter encore vos besoins en liquide, menaçant votre santé et vous donnant soif.

Si vous avez soif, c’est le signe le plus évident que vous êtes déshydraté. Ce qui se produit lorsque votre corps n’a pas assez de liquide pour fonctionner au maximum de ses capacités. Etre déshydraté ne signifie pas seulement que votre corps perd de l’eau. Mais aussi des électrolytes, tels que le sel et le potassium, qui aident votre corps à respirer, à bouger, à parler et à faire tout ce qu’il doit faire pour rester en forme.

Certains problèmes de santé, dont le diabète, peuvent accroître le risque de déshydratation. Si vous transpirez trop à cause de la chaleur ou d’un effort excessif, vomissez ou avez la diarrhée, ou si vous urinez fréquemment, il est important de surveiller votre consommation de liquides.

Une déshydratation extrême, se définie selon l’Organisation Mondiale de la Santé comme la perte de plus de 10 % de votre poids corporel en liquide. Elle peut entraîner des blessures ou des complications mortelles et nécessite une visite aux urgences. Des convulsions, une arythmie cardiaque ou un choc hypovolémique peuvent survenir parce que votre volume sanguin est trop faible.

Pourtant, on en arrive rarement là. La plupart du temps, vous pouvez facilement reconstituer vos réserves de liquides pour éviter la déshydratation. En fait, vous pouvez perdre 3 à 4 % de votre poids corporel par déshydratation sans ressentir de véritables symptômes. Lorsque vous aurez perdu 5 à 6 %, vous commencerez à ressentir les symptômes d’une légère déshydratation. La soif, la fatigue, les vertiges ou la constipation sont des signes évidents qu’il est temps d’aller boire et faire le plein d’électrolytes.

Mais les signes de déshydratation ne sont pas toujours aussi évidents.

Voici six signes et symptômes surprenants de déshydratation :

1. La mauvaise haleine est un signe avant-coureur de déshydratation

La salive a des propriétés antibactériennes, mais la déshydratation peut empêcher votre corps de produire suffisamment de salive. Si vous ne produisez pas assez de salive, vous pouvez avoir une surcroissance bactérienne dans la bouche, et donc une mauvaise haleine.

2. Une peau sèche ou rougissante peut être un symptôme de déshydratation

Beaucoup de gens pensent que les personnes déshydratées le sont en raison de la sueur. Mais en fait, à mesure que l’on passe par les différentes étapes de la déshydratation, on obtient une peau très sèche. Lorsqu’on la pince, la peau d’une personne déshydratée peut rester « tendue » et prendre un certain temps pour retrouver son aspect normal et plat.

3. Les crampes musculaires sont un symptôme de déshydratation

Lorsque votre corps perd trop de liquide, il est incapable de se refroidir correctement. Ce qui entraîne des maladies liées à la chaleur. Un des symptômes à surveiller est les crampes musculaires, qui peuvent se produire pendant l’exercice, en particulier par temps chaud. Plus vous avez chaud, plus vous risquez d’avoir des crampes musculaires. Cela est dû à un pur effet de chaleur sur les muscles. En travaillant de plus en plus dur, les muscles peuvent se bloquer sous l’effet de la chaleur elle-même. Les changements dans les électrolytes, comme le sodium et le potassium, peuvent également entraîner des crampes musculaires.

Même par temps plus frais, la déshydratation est possible si vous ne buvez pas assez de liquides pendant l’entraînement. Les symptômes peuvent être plus légers ou apparaître plus lentement, mais la déshydratation comporte les mêmes risques, quelle que soit la température extérieure.

4. La fièvre et les frissons sont des symptômes plus fréquents d’une déshydratation

La fièvre et les frissons sont d’autres symptômes des maladies liées à la chaleur. Vous pouvez transpirer abondamment lorsque votre peau est fraîche au toucher.

La fièvre peut aggraver la déshydratation. Plus la fièvre est élevée, plus vous risquez de vous déshydrater. Si votre température corporelle ne baisse pas, votre peau perdra sa moiteur fraîche et deviendra chaude, rouge et sèche au toucher. Appliquer de la glace et des vêtements frais et humides, et se déplacer vers un endroit frais sont des stratégies à court terme jusqu’à ce que vous puissiez consulter un professionnel de santé.

Les enfants et les nourrissons perdent une plus grande partie de leurs fluides corporels à cause de la fièvre. Ils sont plus susceptibles de souffrir de diarrhées et de vomissements graves à cause d’une maladie. Toute fièvre chez un nourrisson ou un enfant en bas âge est préoccupante. Demandez à votre pédiatre de vous donner des indications sur le moment où il faut appeler à l’aide.

5. Les envies de nourriture, en particulier de sucreries, peuvent signifier que vous avez soif

Lorsque vous êtes déshydraté, il peut être difficile pour des organes tels que le foie, qui utilise l’eau, de libérer le glycogène [glucose stocké] et d’autres composants de vos réserves d’énergie. De sorte que vous pouvez réellement avoir des envies de nourriture.

Alors que vous pouvez avoir des envies de n’importe quoi, du chocolat à un en-cas salé, les envies de sucreries sont plus fréquentes car votre corps peut avoir du mal à décomposer le glycogène pour libérer du glucose dans le sang afin de l’utiliser comme carburant.

6. Les maux de tête peuvent être un signe que vous devez boire plus d’eau

Même une déshydratation légère peut provoquer un mal de tête de déshydratation et déclencher une migraine. Bien que divers facteurs autres que la déshydratation puissent provoquer des maux de tête, boire un grand verre d’eau est un moyen facile de soulager la douleur. Si la déshydratation est un coupable.