Dépression, troubles bipolaires: 9 approches naturelles pour s’en sortir

Le trouble bipolaire et la dépression nécessitent la prise en charge de deux catégories distinctes de symptômes. Les symptômes maniaques peuvent inclure un comportement impulsif, une irritabilité excessive et de l’anxiété. Tandis que les symptômes dépressifs peuvent inclure une humeur sombre, un manque d’appétit et une indifférence émotionnelle. Il existe peu de remèdes de médecine complémentaire pour le comportement maniaque. En revanche, des solutions naturelles peuvent aider à soulager la dépression. La plupart des personnes atteintes de troubles bipolaires passent la majorité de leur temps dans la dépression plutôt que dans la manie.

Les traitements complémentaires et non pharmacologiques qui ont montré un certain bénéfice pour le côté dépressif du trouble bipolaire sont les suivants :

1. Rhodiola

Officiellement connue sous le nom de rhodiola rosea, cette herbe est utilisée depuis des années pour aider à gérer le stress et a également démontré des effets positifs sur les personnes souffrant de dépression. Bien que la rhodiola ne soulage pas la dépression autant qu’un antidépresseur, elle a moins d’effets secondaires, selon une étude publiée en 2015 dans Phytomedicine. La rhodiola est légèrement stimulante. C’est un bon complément pour quelqu’un qui prend des antidépresseurs et qui a l’impression de ne pas avoir beaucoup d’énergie.

2. SAMe

La SAMe, ou S-adénosylméthionine, est une coenzyme présente naturellement dans l’organisme et dont il a été démontré qu’elle réduisait les symptômes chez les personnes souffrant de troubles dépressifs majeurs. Mais la SAMe doit être utilisée avec prudence chez les personnes souffrant de troubles bipolaires et de dépression.

3. Millepertuis

Cette herbe, souvent utilisée en Europe pour la gestion de l’humeur, est l’un des exhausteurs d’humeur naturels les plus connus. Le millepertuis peut aider à lutter contre la dépression. Il pourrait interagir avec de nombreux autres médicaments que les personnes atteintes de troubles bipolaires pourraient prendre.

4. Méditation

Les personnes qui méditent en utilisant une approche de thérapie cognitive basée sur la pleine conscience peuvent constater une réduction de la dépression qui est directement corrélée au nombre de jours de méditation. Plus ils méditent, moins ils ont de symptômes.

5. Acides gras oméga-3

Les personnes atteintes de troubles bipolaires devraient manger plus de poissons riches en oméga-3, comme le saumon, le maquereau et les sardines. Ou elles peuvent envisager de prendre des suppléments d’oméga-3. En effet, les effets anti-inflammatoires des acides gras oméga-3 pourraient aider à réguler l’humeur. Ajouter environ 300 milligrammes d’oméga-3 chaque jour. Si vous regardez les pays où ils mangent beaucoup de poisson, ils ont une incidence relativement faible de troubles bipolaires. Dans le cerveau, les oméga-3 aident à faire entrer et sortir les neurotransmetteurs, ce qui pourrait aider à stabiliser l’humeur ».

6. Thérapie par la lumière

Les personnes atteintes de troubles bipolaires peuvent avoir des rythmes circadiens interrompus. Ce qui signifie que leur horloge biologique quotidienne ne fonctionne pas bien. Un certain nombre de stratégies peuvent aider à réinitialiser cette horloge interne et à améliorer la gestion des troubles bipolaires. Il s’agit notamment de l’exposition à de la lumière intense notamment via les lampes de luminothérapie au moins 30 min/jour.

7. Médecine traditionnelle chinoise : l’acupuncture

Cette approche repose sur de très anciennes connaissances qui sont encore accessibles notamment via l’acupuncture. Un acupuncteur peut vous aider à retrouver de l’énergie, des idées plus claires et positives et atténuer les symptômes liés à la dépression et la bipolarité.

8. Thérapie rythmique interpersonnelle et sociale

Cette technique apprend aux personnes atteintes de troubles bipolaires à maintenir un horaire plus régulier dans tous les aspects de la vie, y compris le sommeil, le réveil, l’alimentation et l’exercice. Il a été démontré qu’elle améliore le fonctionnement quotidien, selon une étude publiée en 2015 dans Bipolar Disorders.

9. EMDR: Thérapie de désensibilisation et de retraitement des mouvements oculaires

L’EMDR utilise un programme de mouvements oculaires, combiné à la mémorisation active des expériences traumatiques, pour améliorer les symptômes. Cette approche peut être utile aux personnes souffrant de troubles bipolaires et ayant des antécédents de traumatismes.