Définition de la méthode Trager

la méthode Trager

La méthode Trager est une thérapie psychocorporelle. C’est une technique de massage doux. Le thérapeute procure à ses patients un moment de détente et de plaisir sans le moindre inconfort. Ainsi, il utilise  des mouvements thérapeutiques lents et légers. Sa vision est d’aider  les patients à se libérer des tensions mentales et physiques. Elle est adaptée à tout le monde, même le plus fragile.

Historique de l’apparition de la méthode

Le docteur Milton Trager a découvert les principes quand il avait 18 ans. C’est lors d’un massage qu’il a fait à son entraîneur de boxe. Le résultat était très étonnant que Milton Trager ait expérimenté sa manière de toucher sur d’autres personnes. Ce sont des personnes qui éprouvaient des tensions et des douleurs musculaires.

Son voyage en Californie a provoqué sa rencontre avec Betty Fuller. Reconnaissant aussitôt les bienfaits de la méthode Trager, elle le persuade de fonder un institut. Ainsi, l’institut Trager a été créé en 1979 en Californie. Il établit et contrôle le programme de formation à l’échelle internationale.

Milton Trager a élaboré son approche pendant 50 années de sa vie.

Bienfaits de la technique

Principalement, elle permet de soulager les tensions musculaires. C’est pour cette raison qu’elle est fortement recommandée aux personnes souffrant de douleurs lombaires ou dorsales. De même qu’aux grands sportifs et aux personnes ayant des problèmes de posture.

Pour les personnes en fauteuil roulant, elle peut soulager les épaules douloureuses. Elle permet également une réduction de la rigidité musculaire des personnes souffrant de la maladie de Parkinson.

Les maux de tête chroniques peuvent aussi être soulagés naturellement avec.

Avant la prise d’un rendez-vous en cas de maladie grave, il faut d’abord consulter le médecin traitant. C’est pour mieux identifier la source des troubles fonctionnels.

Il est à noter que la méthode Trager n’est pas une thérapie médicale. Ce qui fait qu’elle ne peut pas traiter les maladies graves.

Pratique et déroulement de la méthode

La durée d’une séance complète est d’une heure. Elle comporte deux parties. Le travail sur table et l’apprentissage des mouvements simples qu’on appelle Mentastics.

Le travail sur table

Pour commencer, le patient s’allonge sur une table de massage.

Tout doucement, le praticien exerce un mouvement ondulatoire et rythmique sur tout le corps du patient. Cela sans mettre en œuvre ni force ni pression. C’est pour favoriser la flexibilité et la détente. Son système nerveux lui procurera alors des sensations positives et agréables.

Les mentastics

C’est un ensemble de mouvement simple. Le patient l’effectuera debout ou assise si leur mobilité est réduite. Le but est de l’aider à retrouver les sensations perçues par les tissus durant les mouvements précédents. Il ressentira et apprendra alors la façon de se mouvoir facilement et librement par lui-même.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide