Découvrez ce régime alimentaire en vogue contre le mélanome

Nous savons tous combien il est important de se protéger du soleil. Mais saviez-vous qu’il existe un nouveau régime à la mode qui pourrait aider à prévenir le mélanome ? Le régime dit « cétogène » est pauvre en glucides et riche en graisses saines, et certains experts pensent qu’il pourrait aider à combattre ce type de cancer. Si vous cherchez un moyen de réduire votre risque de mélanome, ce régime pourrait être intéressant. Voici ce que vous devez savoir sur le régime cétogène et la prévention du mélanome.

Un aperçu du mélanome.

Bien que la cause exacte soit inconnue, le mélanome se développe souvent en raison d’une exposition prolongée aux rayons UV des lits de bronzage ou du soleil. Les rayons UV endommagent les mélanocytes et, avec le temps, ces dommages peuvent provoquer une mutation et une croissance incontrôlée des mélanocytes, qui se transforment en tumeurs cutanées, lesquelles peuvent être les premiers signes du mélanome. Dans certains cas, vous ne savez pas si les excroissances sont des verrues ou un cancer de la peau. Cependant, l’identification du cancer de la peau est la première chose à faire. Une fois le mélanome diagnostiqué, vous pouvez poursuivre le traitement et adopter des options alimentaires saines.

Régime cétogène ou méditerranéen : Ses superpouvoirs combattent férocement le mélanome.

L’étude, qui a été présentée au congrès de l’United European Gastroenterology (UEG) à Barcelone, a examiné les données de plus de 1 000 patients atteints de mélanome avancé. Les résultats ont montré que ceux qui suivaient un régime méditerranéen présentaient de meilleurs taux de réponse immunothérapeutique et de survie sans progression que ceux qui ne le faisaient pas.

Les auteurs de l’étude pensent que les effets bénéfiques de ce régime peuvent être dus à sa forte teneur en antioxydants, qui peuvent contribuer à protéger les cellules contre les dommages. Le régime méditerranéen est également riche en composés anti-inflammatoires, qui peuvent contribuer à réduire le risque de progression du cancer. Bien que d’autres recherches soient nécessaires pour confirmer ces résultats, l’étude fournit des preuves convaincantes que le régime méditerranéen peut présenter des avantages pour les personnes atteintes d’un mélanome avancé.

Le régime cétogène pourrait être une des options alimentaires fortement conseillée.

Le régime méditerranéen est riche en fruits, légumes, légumineuses, céréales complètes, huile d’olive et poisson. Il est associé depuis longtemps à divers avantages pour la santé, notamment une réduction du risque de maladie cardiaque et de cancer. Une nouvelle étude a révélé que le régime méditerranéen peut aussi améliorer l’efficacité des médicaments d’immunothérapie.

L’étude, qui a été publiée dans la revue JAMA Oncology, a analysé les données de près de 1 200 patients atteints de divers types de cancer. Les chercheurs ont constaté que ceux qui suivaient un régime méditerranéen répondaient beaucoup mieux aux médicaments d’immunothérapie connus sous le nom d’inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (ICI). Les ICI sont utilisés pour traiter le mélanome, le cancer du poumon non à petites cellules, le cancer du rein et le lymphome de Hodgkin. Ces résultats suggèrent que le régime méditerranéen peut contribuer à renforcer le système immunitaire et à rendre les médicaments d’immunothérapie plus efficients.

Selon une étude, le régime cétogène influence la composition du microbiome.

Le régime méditerranéen est connu pour ses bienfaits pour la santé, mais une nouvelle étude suggère qu’il pourrait également contribuer à promouvoir un microbiome intestinal sain. L’étude, qui a été publiée dans la revue Nature, a révélé que les personnes qui suivaient un régime méditerranéen présentaient une plus grande diversité de bactéries intestinales que les autres.

Bien que l’équipe scientifique n’ait pas déterminé l’origine de cette association bénéfique. Elle émet l’hypothèse que la composition bactérienne du microbiote intestinal, qui est influencée par l’alimentation, est modifiée positivement par le régime méditerranéen. Celui-ci repose sur la consommation d’aliments végétaux diversifiés. Cette théorie est soutenue par des études antérieures qui ont conclu que le microbiome intestinal est influencé par des facteurs alimentaires.

L’étude a ainsi montré qu’un régime riche en fibres, un régime cétogène et une supplémentation en oméga-3 étaient associés à une meilleure réponse au traitement par immunothérapie. Ces résultats suggèrent que le régime alimentaire peut jouer un rôle important dans le succès du traitement par immunothérapie. Par conséquent, ces études seront utiles pour déterminer si l’alimentation peut être utilisée pour améliorer les réponses au traitement des patients atteints de cancer.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.