Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Découverte de la température maximale que peut atteindre le corps humain

Des chercheurs ont mené une expérience pour déterminer la limite supérieure de la zone thermoneutre du corps humain.

Marie Desange

Des chercheurs ont mené une expérience pour déterminer la limite supérieure de la zone thermoneutre du corps humain.

La zone thermoneutre et la régulation de la température corporelle

La zone thermoneutre est la plage de températures dans laquelle le corps n’a pas besoin d’augmenter son métabolisme ou de dépenser plus d’énergie pour maintenir sa température centrale idéale de 37 degrés Celsius. En dessous de cette plage, le corps doit dépenser plus d’énergie pour maintenir sa température idéale, tandis qu’au-dessus, il doit utiliser d’autres mécanismes pour se refroidir.

La limite inférieure de la zone thermoneutre

Des études ont montré que la limite inférieure de la zone thermoneutre se situe à environ 28 degrés Celsius. En dessous de cette température, le corps utilise des mécanismes tels que les frissons pour générer de la chaleur et maintenir sa température idéale. Les frissons sont des contractions musculaires involontaires qui produisent de la chaleur.

La limite supérieure de la zone thermoneutre

Alors que la limite inférieure de la zone thermoneutre est bien établie, la limite supérieure fait toujours l’objet de recherches. Une étude suggère que la limite supérieure se situe aux alentours de 32 degrés Celsius, car c’est à cette température que les humains commencent à transpirer. Cependant, une autre étude a noté que le taux métabolique commence à augmenter à partir de 40 degrés Celsius.

Les nouvelles découvertes sur la limite supérieure de la zone thermoneutre

Une étude récente menée par des chercheurs de l’Université de Roehampton en Angleterre a permis de faire progresser les connaissances sur la limite supérieure de la zone thermoneutre. Dans cette étude, les chercheurs ont réalisé une série d’expériences pour déterminer cette limite.

Les résultats de cette étude indiquent que la limite supérieure de la zone thermoneutre se situe probablement entre 40 degrés Celsius et 50 degrés Celsius. Cela signifie que lorsque les températures extérieures dépassent cette plage, le corps humain perd sa capacité à éliminer l’excès de chaleur et ne fonctionne plus de manière optimale.

Les implications des nouvelles découvertes

Ces nouvelles découvertes ont des implications importantes dans différents domaines. Par exemple, elles pourraient permettre de mieux comprendre les effets des vagues de chaleur et des températures anormalement élevées sur la santé humaine. Les chercheurs pourraient également utiliser ces informations pour élaborer des politiques relatives aux conditions de travail, au sport, aux médicaments et aux voyages internationaux.

 

La limite supérieure de la zone thermoneutre du corps humain se situe probablement entre 40 et 50 degrés Celsius. Lorsque les températures dépassent cette plage, le corps humain commence à perdre sa capacité à se refroidir efficacement et à fonctionner de manière optimale.

Ces nouvelles découvertes sont importantes pour comprendre les effets des températures élevées sur la santé humaine et pour informer les politiques dans différents domaines. Il est essentiel de poursuivre les recherches sur ce sujet afin de mieux prévenir les conséquences néfastes des températures extrêmes sur le corps humain.

 

 

4/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi