Exercices physiques par temps froid: les précautions à prendre

Décembre, janvier, février, nous allons affronter les températures les plus froides de l’année. Et lorsque les températures chutent, la motivation à faire de l’exercice peut aussi baisser. Mais ces températures froides présentent de nombreux avantages. Par exemple, on pense à l’amélioration de votre capacité à brûler les graisses et la stimulation de votre humeur. Heureusement, s’entraîner dans le froid n’est pas dangereux, à condition de prendre quelques précautions avant de sortir à l’extérieur. Ces conseils sur les exercices physiques par temps froid vous aideront à tirer le meilleur parti de vos séances d’entraînement hivernales.

Consultez la météo avent de faire vos exercices physiques

Deux facteurs principaux entrent en jeu lorsqu’il s’agit de décider s’il est sûr de s’entraîner à l’extérieur. Le refroidissement de l’air et la durée prévue de votre passage à l’extérieur. La peau exposée risque de subir des gelures lorsque le niveau de refroidissement de l’air descend en dessous de 0 degrés. Même si vous n’êtes dehors que pour une courte période. Ne faites pas d’exercice en plein air si la température descend en dessous de 0 degré ou si le refroidissement de l’air est extrême. Quelle que soit votre préparation ou votre niveau de préparation, ces conditions ne sont pas sûres.

Prolongez la durée de votre échauffement

L’échauffement avant de s’exercer dans le froid sera un peu différent de l’échauffement en salle. L’objectif d’un échauffement est d’augmenter la température interne de vos muscles avant un entraînement intensif. C’est particulièrement important pour les exercices en hiver. Car les basses températures peuvent rendre vos muscles plus rigides que la normale. Ce qui vous rend plus vulnérable aux blessures.

La règle de base est de doubler votre temps d’échauffement normal. Assurez-vous que la température de votre corps a légèrement augmenté et que vous avez transpiré très légèrement. Pensez à changer de vêtements après l’échauffement. Vous ne voulez pas partir dans le froid avec des vêtements semi-humides.

S’habiller pour des exercices physiques par temps froid

Il peut être tentant de se contenter d’empiler les couches quand il fait froid dehors. Mais il y a une certaine manière de procéder. Tout d’abord, la couche la plus proche de votre peau doit être un matériau qui évacue la sueur. Afin de garantir l’élimination de l’humidité de votre peau. Cela empêchera votre corps de baisser dangereusement sa température. Ne choisissez jamais le coton. En effet, il garde l’humidité près de votre peau, ce qui peut provoquer une hypothermie.

La deuxième couche est considérée comme la couche isolante. C’est elle qui retient la chaleur et vous garde au chaud. La laine et le molleton en polyester sont deux bons choix, à condition qu’ils soient respirants. La troisième couche doit agir comme un coupe-vent et un imperméable pour protéger contre l’humidité et le vent extra-froid. C’est cette couche qu’il faut enlever tant que les conditions sont sûres. C’est à dire : pas de neige ou de pluie, car elle peut emprisonner la sueur et empêcher une évaporation correcte.

Couvrez votre tête

La façon la plus rapide de perdre sa chaleur corporelle est d’avoir la tête découverte dans le froid. La perte de chaleur de la tête est très importante lorsqu’il fait froid. Choisissez un chapeau ou un bonnet qui respire et qui est fait de polyester pour aider à évacuer la sueur et l’humidité tout en empêchant la perte de chaleur et la surchauffe. Un mauvais bonnet peut vous faire transpirer et surchauffer, alors évitez le coton pour ces raisons.

Vous pouvez être tenté d’enlever votre bonnet lorsque vous avez plus chaud, mais cela peut être dangereux. La majeure partie de votre flux sanguin est concentrée au niveau du cœur et s’échappe par vos bras et vos jambes. Si votre tête n’est pas couverte par temps froid, le risque de gelure est plus élevé.

Même pour des exercices physiques par temps froid ,mettez un écran solaire

Les rayons UVA et UVB peuvent endommager votre peau tout au long de l’année. Il est donc important de porter un écran solaire même les jours d’hiver les plus sombres. L’utilisation quotidienne d’un écran solaire à large spectre peut réduire le risque de développer un carcinome épidermoïde d’environ 40 % et le risque de mélanome de 50 %. Appliquez-le sur la peau exposée, comme le visage et le cou, 30 minutes avant de sortir. S’il y a de la neige sur le sol, vos risques de cancer de la peau augmentent car la neige réfléchit jusqu’à 80 % des rayons UV.

Ce n’est pas parce qu’il fait froid dehors que vous pouvez sauter une saison d’entraînement. Faire de l’exercice à l’extérieur peut être un excellent moyen de s’exposer au soleil pendant ces courtes journées d’hiver. Avant de sortir, assurez-vous d’être bien échauffé, d’être bien emmitouflé et de respecter les consignes de sécurité.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide