Comment savoir si on est orthorexique ?

Si vous restreignez votre alimentation et poussez à l’extrême un régime sain, vous ne souffrez peut-être pas d’anorexie mentale. Votre trouble alimentaire est peut-être l’orthorexie. Bien que l’orthorexie ne soit pas un trouble alimentaire officiel. Selon le Manuel diagnostique et statistique, elle présente quelques caractéristiques qui la distinguent des autres troubles alimentaires.

Qu’est-ce que l’orthorexie ?

En quelques mots, l’orthorexie désigne une obsession pour une alimentation saine. La traduction littérale du terme est « fixation sur une alimentation saine ».

Alors que la plupart des troubles du comportement alimentaire peuvent être liés à l’obsession de notre société pour les régimes, l’orthorexie a un lien direct avec la culture des régimes. Elle repose sur l’idée que des aliments peuvent être « bons » et d’autres « mauvais ». Bien que la désignation du terme régime soit apparue des années après l’apparition du terme « orthorexie », elle a joué un rôle majeur dans le déclenchement de ce trouble alimentaire.

Le mode d’alimentation sain, qui a débuté en 2007, s’est répandu sur les blogs et les médias sociaux et a contribué à alimenter la montée de l’orthorexie chez les jeunes internautes aisés. Ce phénomène est un rappel important des dangers qu’il y a à prendre des conseils de santé auprès de personnes (souvent non qualifiées) en ligne.

Quels sont les signes alarmants de l’orthorexie ?

La NEDA énumère les signes et symptômes de l’orthorexie :

  • Contrôle obsessionnel des listes d’ingrédients et des labels alimentaires.
  • Une préoccupation accrue quant à la qualité sanitaire des ingrédients.
  • Suppression de plus en plus fréquente de groupes d’aliments (tout ce qui est sucré, tous les glucides, tous les produits laitiers, toute la viande, tous les produits animaux).
  • Un refus de consommer des aliments autres qu’un groupe sélectionné de produits considérés comme  » sains  » ou  » purs « .
  • La personne s’intéresse particulièrement aux habitudes alimentaires des autres.
  • Consacrer chaque jour de nombreuses heures à penser à la nourriture susceptible d’être servie au cours des prochains événements.
  • Manifester une forte détresse quand les aliments « sains » ou « sûrs » sont indisponibles.
  • Suivre obsessionnellement sur Twitter et Instagram des articles sur la nourriture et les « modes de vie sains ».
  • Les inquiétudes liées à l’image de soi sont parfois présentes et parfois absentes.

Comment savoir si vous êtes orthorexique ?

Il est possible que les symptômes ci-dessus ne soient pas identifiables en première vue. Il existe quelques questions à se poser qui pourraient aider à identifier les symptômes de l’orthorexie : Est-ce que vous…

  • Vérifiez le menu avant d’accepter d’aller au restaurant ?
  • Consommez du contenu sur le  » bien-être  » et l' » alimentation propre  » en ligne ?
  • Mémorisez les étiquettes nutritionnelles ?
  • Vérifiez toujours les informations nutritionnelles avant de manger ?

L’orthorexie est-elle un type d’anorexie ?

Les comportements de restriction qui se manifestent chez les personnes souffrant d’orthorexie sont similaires à ceux des personnes souffrant d’anorexie mentale. La différence avec l’anorexie est que les personnes font généralement une fixation sur leurs images corporelles ainsi que sur ce qu’elles mangent.

Comment l’orthorexie affecte-t-elle le corps ?

En raison des restrictions sévères et du manque de nutriments importants, l’orthorexie affecte le corps de la même manière que l’anorexie. L’orthorexie présente des risques d’insuffisance cardiaque, de ralentissement de la digestion, de constipation, de troubles du sommeil, de difficultés de concentration, d’ostéoporose, de perte des règles, de chute des cheveux et d’évanouissements fréquents.

Si vous pensez être atteint d’orthorexie, il est important d’être accompagné par un thérapeute spécialisé dans les troubles de l’alimentation pour vous aider à surmonter vos angoisses et les problèmes sous-jacents, ainsi par un médecin pour surveiller votre santé physique. Être accompagné par un diététicien peut également vous aider à rétablir votre relation avec la nourriture.

Une alimentation saine est gérable, mais elle est différente des régimes dont les influenceurs font la promotion en ligne. Manger sainement doit impliquer de la flexibilité, et devrait être réalisable où que vous soyez et quelles que soient les options alimentaires disponibles. Attribuer une valeur morale à la nourriture ne fera que compliquer votre relation avec elle. Dans un mode de vie sain qui nourrit votre corps, tous les aliments ont leur place.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -