Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Nutrition

Comment diminuer drastiquement les carcinogènes de la viande cuite au barbecue

Explorons ensemble les meilleures stratégies pour profiter pleinement des joies du barbecue sans compromettre votre bien-être.

Lorsque vient le temps des barbecues d’été, la dernière chose à laquelle on veut penser est probablement la question des carcinogènes présents dans les aliments grillés. Pourtant, il est important de s’y attarder, car les hamburgers, merguez et brochettes et autres délices de la saison estivale peuvent receler des substances nocives pour la santé. Heureusement, quelques étapes simples permettent non seulement de réduire drastiquement ces composés cancérigènes, mais aussi d’améliorer le goût de vos grillades. Explorons ensemble les meilleures stratégies pour profiter pleinement des joies du barbecue sans compromettre votre bien-être.

Qu’est-ce que les carcinogènes de la viande grillée ?

Toute viande cuite à haute température, qu’il s’agisse de bœuf, de porc, de poulet ou de poisson, contient naturellement des acides aminés comme la créatine et des sucres. Lorsque ces aliments sont exposés à des chaleurs intenses sur le barbecue, ces composés se transforment en molécules appelées amines hétérocycliques (HCA). Ces substances toxiques, également présentes dans la fumée de cigarette, sont reconnues pour leurs effets cancérigènes.

Comparaison des différentes viandes

Malheureusement, certaines viandes sont plus riches en HCA que d’autres. Le bacon arrive en tête, suivi du porc frit, puis du bœuf et enfin du poulet. Les poissons n’ont pas été étudiés dans cette recherche spécifique, mais il est fort probable qu’ils contiennent également des quantités variables de ces composés néfastes.

Bonne nouvelle pour les végétariens

Les végétaux, quant à eux, n’ont pas la même combinaison d’acides aminés et de sucres que la viande. Ils ne produisent donc pas d’HCA lors de la cuisson au barbecue. De plus, ils ne contiennent pas les graisses qui génèrent d’autres carcinogènes appelés hydrocarbures aromatiques polycycliques. Les grillades de fruits comme l’ananas, les abricots et les pêches peuvent donc être une excellente alternative santé.

Réduire les carcinogènes avant la cuisson

Même si vous n’êtes pas prêt à renoncer complètement à la viande, il existe des moyens de diminuer considérablement les composés cancérigènes. Commençons par la préparation :

Marinades et sauces

Une étude menée par le Cancer Research Center of Hawaii a révélé que l’utilisation d’une marinade à base de sauce teriyaki réduit les HCA de 67%, tandis qu’une sauce à l’ail et au curcuma les fait diminuer de 50%. L’astuce est d’opter pour des sauces fines et vinaigrées, plutôt que des sauces barbecue épaisses et sucrées qui peuvent tripler la quantité d’HCA.

Herbes et épices

Certaines herbes et épices possèdent des propriétés antioxydantes puissantes qui inhibent la formation des HCA. Parmi les plus efficaces, on compte le basilic, la menthe, le romarin, la sauge, le sarriette, le marjolaine, l’origan et le thym. Assurez-vous d’incorporer ces ingrédients savoureux dans vos marinades.

Réduire les carcinogènes pendant la cuisson

Lors de la cuisson elle-même, quelques gestes simples peuvent faire toute la différence.

Température et retournements fréquents

Évitez de soumettre la viande à une chaleur trop élevée. Préférez une température moyenne-élevée et retournez fréquemment les aliments. Cela empêche la formation de croûtes brûlées, qui sont de véritables concentrés de carcinogènes.

Cuisson indirecte

Une autre astuce consiste à utiliser les différents brûleurs de votre barbecue de manière astucieuse. Faites d’abord saisir rapidement la viande sur les zones les plus chaudes, puis éteignez le brûleur situé directement sous les aliments tout en maintenant les autres allumés. Votre barbecue se transforme ainsi en véritable four, évitant les flammes directes.

Réduire les carcinogènes après la cuisson

Même après avoir cuisiné vos aliments, il reste une dernière étape cruciale pour minimiser les risques.

Éliminer les zones brûlées

Ne mangez pas les parties carbonisées de vos grillades. Ces zones noircies, constituées essentiellement de carbone, ne présentent aucun intérêt gustatif et sont au contraire de véritables bombes à retardement en termes de carcinogènes. Prenez le temps de bien les retirer avant de savourer vos plats.

En appliquant ces quelques astuces simples, vous pouvez réduire les HCA de 92% à 99% dans vos grillades. Que vous soyez un inconditionnel de la viande ou que vous préfériez les options végétariennes, vous pouvez profiter des joies du barbecue sans compromettre votre santé. Marinades, épices, cuisson à température modérée et élimination des zones brûlées sont les clés pour concilier plaisir gustatif et bien-être. Alors n’hésitez plus, enfilez votre tablier et régalez-vous sans culpabilité !

 

5/5 - (16 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi