Actualité

Combien de temps faut-il pour que le vin tourne et soit impropre à la consommation?

Comment bien conserver le vin pour pas qu'il ne tourne et rende malade.

Le vin est une boisson alcoolisée populaire, mais si on ne le conserve pas correctement ou ne le boit pas rapidement, il peut tourner. Une fois ouvert, le vin se conserve généralement quelques jours. S’il se gâte, son goût, son odeur et sa consistance peuvent changer. Dans de rares cas, le vin avarié peut rendre malade.
De nombreux adultes en âge de consommer du vin en consomment, et il est prouvé qu’une consommation modérée peut avoir des effets bénéfiques sur la santé. Par exemple, certaines recherches suggèrent qu’une consommation légère à modérée de vin peut protéger la santé cardiaque.

Toutefois, une consommation excessive d’alcool peut nuire à la santé. Une consommation modérée d’alcool correspond selon l’OMS à un maximum d’un ou deux verres par jour pour les femmes et les hommes, respectivement. Un verre équivaut à un verre de vin de 150 ml dont la teneur en alcool est de 12 %.

En utilisant les bonnes techniques de conservation et en connaissant les signes d’altération du vin, on peut éviter de boire du vin qui a tourné. Dans cet article, nous examinons la durée de vie approximative de différents vins. Nous énumérons également les signes possibles d’altération et expliquons les risques liés à la consommation de vin avarié.

Comment conserver un vin non ouvert ?

Le vin non ouvert a une durée de conservation plus longue que le vin ouvert. Par conséquent, tant que l’on conserve correctement son vin, celui-ci peut durer assez longtemps. Pour conserver le vin correctement, il faut le garder dans un endroit frais et sombre et placer la bouteille sur le côté pour éviter que le bouchon ne se dessèche.

Quelle est la durée de vie du vin ouvert ?

Le vin ouvert ne se conserve pas aussi longtemps que le vin non ouvert. Lorsqu’une bouteille est ouverte, le vin qu’elle contient entre en contact avec l’air, ce qui déclenche le processus d’oxydation. L’oxydation peut entraîner la détérioration du vin et le transformer en vinaigre. Bactéries et autres microbes peuvent également entraîner la détérioration du vin. Si les bactéries entrent en contact avec le vin ouvert, elles peuvent en altérer la saveur et la consistance.

Si on n’a pas l’intention de finir une bouteille de vin, il faut minimiser l’interaction de l’oxygène et des bactéries avec le vin pour qu’il dure plus longtemps. Pour ce faire, il suffit de remettre le bouchon de liège sur la bouteille et de la ranger dans un endroit adapté au type de vin. Par exemple, on peut placer le vin blanc au réfrigérateur et le vin rouge dans un endroit frais et sombre.
Voic une estimation de la durée de conservation de certains vins si vous les rangez correctement une fois ouverts :

– Vin pétillant : 1 à 2 jours
– Vin blanc : 3 à 5 jours
– Vin rosé : 3 à 5 jours
– Vin rouge : 3-6 jours

Signes indiquant que le vin a tourné

Plusieurs signes peuvent indiquer qu’une bouteille de vin est périmée. Il s’agit notamment de :

– Changement de couleur

La première chose que l’onpeut observer est la couleur du vin. Si la couleur semble avoir changé depuis l’ouverture de la bouteille, cela peut indiquer une altération.
Par exemple, un vin rouge qui a tourné peut avoir une teinte brunâtre, tandis qu’un vin blanc peut foncer ou prendre une couleur jaune foncé ou brun paille lorsqu’il tourne mal.

– Changements d’odeur

On peut être capable de sentir certains arômes si le vin a tourné. Il peut s’agir d’une odeur âcre, semblable à celle du vinaigre, d’une odeur d’humidité ou d’une odeur semblable à celle de la basse-cour. Si le vin est éventé, son odeur peut également changer. Certaines personnes peuvent décrire le vin éventé comme ayant une odeur de noix ou dire qu’il sent comme des guimauves ou de la compote de pommes brûlées. Certains vins peuvent se gâter avant d’être ouverts, ce qui est souvent dû à un défaut du vin. Le vin défectueux peut avoir une odeur d’ail ou une odeur semblable à celle du chou ou du caoutchouc brûlé.

– Changements de goût

On ne devrait pas boire du vin qui a tourné. Cependant, dans certains cas, goûter une petite quantité est un bon moyen de déterminer si le vin est encore bon à boire.
Si le vin a tourné, son goût peut avoir changé. Le mauvais vin a souvent un goût âcre et acide qui ressemble à celui du vinaigre. Il peut également brûler légèrement les voies nasales d’une personne en raison de son odeur et de sa saveur fortes. Dans certains cas, si le vin est devenu mauvais, il peut avoir un goût chimique prononcé, semblable à celui du diluant à peinture.

– Bulles indésirables dans le vin

Si des bulles sont présentes, cela suggère que le vin est en train de refermenter. Ce processus se produit généralement en raison d’un manque de stérilisation et indique que des levures peuvent encore être actives dans le vin.

– Bouchon lâche ou fuite

Si le bouchon est desserré, visible au-dessus du bord, ou s’il fuit de manière visible, cela peut indiquer un dommage dû à la chaleur. Ces dommages peuvent entraîner des modifications subtiles de l’odeur et de la saveur du vin, lui donnant un aspect et un goût plus fades.

Risques pour la santé liés à la consommation de vin qui a tourné

Bien que l’on n puisse boire une petite quantité de vin avarié sans craindre les conséquences, elle doit éviter d’en boire de grandes quantités. En général, l’altération du vin est due à l’oxydation, ce qui signifie que le vin peut se transformer en vinaigre. Bien que son goût soit désagréable, il est peu probable qu’il soit dangereux.

En revanche, une altération due à des microbes peut entraîner une intoxication alimentaire. Ce type d’altération est rare mais possible.
Les symptômes d’une intoxication alimentaire sont généralement les suivants

– des crampes d’estomac
– des nausées
– des vomissements
– diarrhée
– fièvre
– déshydratation
Si vous pensez que le vin a tourné, vous devez simplement le jeter, car il aura un goût désagréable et pourrait vous rendre malade.

Comment conserver le vin correctement

Vous devez tenir compte des points suivants lorsqu’elles stockent du vin :

– Choisissez un endroit frais et sombre

Il est conseillé de stocker le vin dans un endroit frais, à une température relativement constante. Les changements de température peuvent affecter la qualité du vin. Il est également important de protéger le vin de la lumière, un endroit sombre est donc le meilleur endroit pour le stocker.

– Stockez les bouteilles bouchées à l’horizontale

Stocker une bouteille sur le côté permet au vin de rester en contact permanent avec le bouchon, ce qui l’empêche de se dessécher. Si le bouchon se dessèche, il peut laisser passer de l’oxygène dans la bouteille, ce qui peut altérer le vin. Ce type d’altération ne peut affecter que les vins contenus dans des bouteilles bouchées, de sorte que l’on- peut stocker les bouteilles avec un bouchon à vis à la verticale.

– Le bon taux d’humidité est important

Une humidité extrêmement élevée ou faible peut également gâcher un vin. Des données empiriques suggèrent qu’une humidité relative d’environ 60 % est idéale pour le stockage du vin.
Si le taux d’humidité est trop faible, le bouchon risque de se dessécher, permettant ainsi à l’oxygène de pénétrer dans la bouteille et d’altérer le vin. Si l’humidité est trop élevée, elle peut favoriser le développement de moisissures et dégrader les étiquettes du vin.

– Envisagez un réfrigérateur à vin

Si vous ne disposez pas d’un espace de stockage pratique, sombre et frais, avec un taux d’humidité approprié, mieux vaut envisager d’acheter un réfrigérateur à vin. Ces réfrigérateurs ne sont pas aussi froids qu’un réfrigérateur standard et permettent de maintenir une température et une humidité optimales pour le stockage du vin.

Sources

Haseeb, S., et al. (2017). Wine and cardiovascular health: A comprehensive review. 


Jeon, S. H., et al. (2015). Microbiological diversity and prevalence of spoilage and pathogenic bacteria in commercial fermented alcoholic beverages (beer, fruit wine, refined rice wine, and yakju) [Abstract]. 


Petruzzi, L., et al. (2017). Microbial resources and enological significance: Opportunities and benefits. 


Tarko, T., et al. (2020). The impact of oxygen at various stages of vinification on the chemical composition and the antioxidant and sensory properties of white and red wines.


Articles similaires