Homeopathie

Arum triphyllum, le remède homéopathique en cas de Laryngite et du surmenage de la voix

L’homéopathie est une méthode thérapeutique qui utilise le principe de la similitude. Il s’agit de donner à un sujet une dose infinitésimale d’un ou de plusieurs médicaments homéopathiques. Les médicaments homéopathiques sont prescrits par les médecins dans les pays Européens. On connaît ces médicaments sous l’appellation « remède homéopathique ».

Les souches homéopathiques des remèdes utilisées en homéopathie ont plusieurs origines. Les uns peuvent provenir du règne animal ou végétal. Tandis que les autres peuvent être obtenus à partir de minéraux ou d’éléments chimiques. Il y en a encore qui sont fabriqués par la voie de synthèse. Cependant, environ 60% des souches sont issus des plantes. Comme le cas d’Arum triphyllum.

Arum triphyllum est une plante herbacée. Elle appartient à la famille des Araceae. On la retrouve aux Etats-Unis. Ces fruits sont des baies rouges en forme de globules. On utilise les parties souterraines séchées pour fabriquer la teinture mère.

Les formes existantes pour ce médicament homéopathique sont les granules et les doses. Elles sont à base des sucres. Ces sucres sont le saccharose et le lactose.

Dans quelles circonstances doit-on utiliser le remède homéopathique Arum triphyllum ?

Le remède homéopathique Arum triphyllum est un remède qui a un champ d’action très limité. Ces indications thérapeutiques principales sont la laryngite et le surmenage vocal. Ainsi, on l’utilise dans la laryngite du chanteur. La laryngite est accompagnée d’une irritation brûlante, d’une excoriation et de picotements. C’est également prescrit en cas de voix rauque avec aphonie. Il y a alors une extinction de la voix du sujet. On peut soigner avec ce remède une voie se cassant sur un ton élevé ou certaines notes.

Comment utiliser correctement Arum triphyllum en homéopathie ?

Indications sur le mode de consommation du remède Arum triphyllum :

Les indications sur le mode de consommation sont similaires à celles des autres remèdes homéopathiques. Ainsi, Arum triphyllum ne se prend pas pendant les repas, le café, la menthe et le tabac. Pour consommer les deux formes existantes, il faut juste les laisser fondre sous la langue. C’est un remède que les femmes allaitantes et enceintes peuvent utiliser.

Ce remède homéopathique est très efficace dans ses deux indications. Il y a une amélioration étonnante de l’état du sujet dès sa première prise.

Posologie recommandée lors de son utilisation :

Concernant le dosage utilisé, il est similaire pour les deux indications thérapeutiques principales du remède. De même que la dilution et la durée du traitement. Ainsi, en cas de laryngite et du surmenage de la voix, il faut prendre 5 granules toutes les heures. La dilution à utiliser est de 15 CH. Il faut ensuite espacer progressivement les prises compte tenu des améliorations de l’état général du sujet.

Articles similaires