8 bénéfices des pleurs: pourquoi pleurer fait du bien

Pleurer une réponse naturelle que les humains ont à toute une série d’émotions, y compris la tristesse, le chagrin, la joie et la frustration. Mais les pleurs ont-ils des effets bénéfiques sur la santé ? Il n’est pas rare de pleurer, et les deux sexes pleurent plus que ce que l’on peut supposer. Il est intéressant de noter que les humains sont les seuls animaux à pleurer. Voici les raisons pour lesquelles nous pleurons et les bienfaits que les pleurs peuvent avoir sur la santé.

3 types de pleurs: Pourquoi pleure t-on ?

Les humains produisent trois types de larmes :

– Basal : Les canaux lacrymaux sécrètent constamment des larmes basales, qui sont un liquide antibactérien riche en protéines qui aide à garder les yeux humides chaque fois qu’une personne cligne des yeux.

– Réflexe : Ce sont des larmes déclenchées par des irritants tels que le vent, la fumée ou les oignons. Elles sont libérées pour éliminer ces irritants et protéger l’œil.

– Émotionnel : Les humains versent des larmes en réponse à toute une série d’émotions. Ces larmes contiennent un niveau d’hormones de stress plus élevé que les autres types de larmes.

Lorsque les gens parlent de larmes, ils font généralement référence à des larmes émotionnelles.

Pleurer: ces avantages pour la santé

On peuvent essayer de supprimer les larmes si on les voit comme un signe de faiblesse, mais la science suggère que cela pourrait signifier passer à côté de toute une série d’avantages. Les chercheurs ont découvert que les pleurs :

1. Pleurer a un effet apaisant

L’auto-assistance, c’est quand les gens :

– régulent leurs propres émotions
– se calmer
– réduire leur propre détresse

Une étude de 2014 a montré que les pleurs peuvent avoir un effet direct et apaisant sur les gens. L’étude a expliqué comment les pleurs activent le système nerveux parasympathique, qui aide les gens à se détendre.

2. Pleurer permet d’obtenir le soutien des autres

En plus d’aider les gens à s’apaiser, les pleurs peuvent les aider à obtenir le soutien de leur entourage. Comme l’explique une étude de 2016, pleurer est avant tout un comportement d’attachement. Cela permet de rallier le soutien des personnes qui nous entourent. C’est ce qu’on appelle un avantage interpersonnel ou social.

3. Pleurer aide à soulager la douleur

Des recherches ont montré qu’en plus d’être apaisant, le fait de verser des larmes émotionnelles libère de l’ocytocine et des endorphines. Ces substances chimiques font que les gens se sentent bien et peuvent également atténuer la douleur physique et émotionnelle. Ainsi, les pleurs peuvent contribuer à réduire la douleur et à promouvoir un sentiment de bien-être.

4. Pleurer améliore l’humeur

Pleurer peut aider à remonter le moral des gens et à les faire se sentir mieux. En plus de soulager la douleur, l’ocytocine et les endorphines peuvent contribuer à améliorer l’humeur. C’est pourquoi on les appelle souvent ces molécules chimiques « qui font du bien ».

5. Pleurer libère les toxines et soulage le stress

Lorsque les humains pleurent en réaction au stress, leurs larmes contiennent un certain nombre d’hormones de stress et d’autres produits chimiques. Les chercheurs pensent que les pleurs pourraient réduire les niveaux de ces substances chimiques dans l’organisme. Ce qui pourrait, à son tour, réduire le stress. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires dans ce domaine pour confirmer cette hypothèse.

6. Pleurer aide à dormir comme un bébé

Une petite étude réalisée en 2015 a montré que les pleurs peuvent aider les bébés à mieux dormir. Il s’ensuit que les effets calmants, psychotropes et analgésiques des pleurs peuvent aider une personne à s’endormir plus facilement.

7. Les pleurs luttent contre les bactéries

Les pleurs aident à tuer les bactéries et à garder les yeux propres, car les larmes contiennent un liquide appelé lysozyme. Une étude de 2011 a révélé que le lysozyme avait des propriétés antimicrobiennes si puissantes qu’il pouvait même aider à réduire les risques présentés par des bactéries agressives.

8. Pleurer améliore la vision

Les larmes basales, qui sont libérées chaque fois qu’une personne cligne des yeux, aident à maintenir l’humidité des yeux et empêchent les muqueuses de se dessécher.
L’effet lubrifiant des larmes basales aide les gens à voir plus clairement. Lorsque les membranes s’assèchent, la vision peut devenir floue.

Sources

Becht, M. C., & Vingerhoets, A. J. J. M. (2002). Crying and mood Change: A cross-cultural study. Cognition and Emotion, 16(1), 87-101

Facts about dry eye. (2017, July)

Gračanin, A., Bylsma, L. M., & Vingerhoets, A. J. J. M. (2014, May 28). Is crying a self-soothing behavior? Frontiers in Psychology, 5, 502

Gradisar, M., Jackson, K., Spurrier, N. J., Gibson, J., Whitham, J., Williams. A. S., … Kennaway, D. J. (2016, May). Behavioral interventions for infant sleep problems: A randomized controlled trial. Pediatrics

Millings, A., Hepper, E. G., Hart, C. M., Swift, L., & Rowe, A. C. (2016, July 6). Holding back the tears: Individual differences in adult crying proneness reflect attachment orientation and attitude to crying. Frontiers in Psychology, 7, 1003

Murube, J. (2009, October). Hypotheses on the development of psychoemotional tearing [Abstract]. The Ocular Surface, 7(4), 171-175

Sung, K., Khan, S. A., Nawaz, M. S., Cerniglia, C. E., Tamplin, M. L., Philips, R. W., … Kelley, L. C. (2011, September). Lysozyme as a barrier to growth of Bacillus anthracis strain Sterne in liquid egg white, milk and beef. Food Microbiology, 28(6), 1231-1234