Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

7 causes courantes de douleur au genou interne et comment la traiter

Nous explorerons ici les 7 causes courantes de douleur au genou interne, ainsi que les traitements disponibles et les mesures préventives à prendre

La douleur au genou est une plainte fréquente, et elle peut être le symptôme de nombreuses affections ou blessures du genou. La douleur au genou interne, également appelée compartiment médial du genou, est l’endroit du genou le plus proche de l’autre genou. Elle peut être causée par divers facteurs, tels que la détérioration du cartilage, une blessure sportive ou un traumatisme au genou.

Nous explorerons ici les 7 causes courantes de douleur au genou interne, ainsi que les traitements disponibles et les mesures préventives à prendre. Nous aborderons également certaines questions fréquemment posées sur la douleur au genou interne.

Causes courantes de douleur au genou interne

La douleur au genou interne est souvent causée par une blessure. Voici sept causes courantes de douleur au genou interne :

L’arthrose (OA) : L’arthrose est une maladie dégénérative qui dégrade le cartilage, provoquant le frottement des os dans les articulations. Si vous ressentez une douleur au genou interne lorsque vous mettez une pression sur votre articulation, comme lorsque vous montez et descendez les escaliers ou vous asseyez sur une chaise, vous pourriez souffrir d’arthrose. Cette pression aggrave généralement la douleur, qui s’intensifie au fil de la journée. L’arthrose survient généralement chez les personnes ayant un genou varus, et elle provoque une usure du cartilage au fil du temps, conduisant à l’arthrose.

La polyarthrite rhumatoïde (PR) : La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui provoque des douleurs articulaires, un gonflement et une raideur. Elle peut causer des douleurs au genou interne, mais les personnes atteintes de PR ressentent généralement des douleurs dans l’ensemble de l’articulation plutôt que seulement au genou interne. La PR provoque une inflammation des articulations, de sorte que les personnes atteintes de cette maladie peuvent ressentir une douleur sévère au genou le matin, avec une diminution des symptômes au cours de la journée.

La lésion du ligament collatéral médial (LCM) : Le ligament collatéral médial longe l’extérieur du genou interne pour stabiliser l’articulation. Si le ligament est trop étiré, vous pourriez avoir une entorse du LCM. Le LCM peut également se déchirer partiellement ou complètement. Une lésion du LCM survient le plus souvent après une force appliquée sur le genou externe, comme lors de sports de contact. Les symptômes d’une lésion du LCM comprennent un gonflement, une instabilité en position debout ou en marchant, des genoux qui se bloquent et un bruit de claquement au moment de l’impact.

La lésion du ménisque médial : Le ménisque est un cartilage qui sert d’amortisseur entre les os d’une articulation. Il y a deux ménisques dans chaque genou, qui agissent comme des coussinets entre le fémur et le tibia. Votre ménisque peut se déchirer ou être endommagé si votre genou est tourné ou soumis à une pression, le plus souvent lors de sports ou d’activités physiques. Il existe quatre types principaux de déchirures du ménisque : en seau, en lambeau, radiale et dégénérative. Selon la gravité de la blessure, vous pouvez également ressentir une raideur, une douleur vive en tournant le genou, des genoux qui se bloquent et une sensation de déséquilibre.

La bursite du tendon pes anserinus : Une bourse est un petit sac rempli de liquide qui aide à réduire les frottements entre les muscles et les ligaments. Il y a plusieurs bourses situées dans tout le corps, y compris dans les genoux entre le LCM et trois tendons : le sartorius, le gracilis et le semi-tendineux. Ils sont collectivement appelés pes anserinus. Si la bourse est surutilisée ou irritée, elle peut produire un excès de liquide qui provoque un gonflement et une pression sur le genou. Cette inflammation est connue sous le nom de bursite du tendon pes anserinus. Les causes de la bursite du tendon pes anserinus peuvent inclure l’arthrose, l’obésité, les déchirures du ménisque médial, la rotation du genou ou de la jambe vers l’extérieur lors de la position debout ou de la marche, et les muscles ischio-jambiers tendus.

L’irritation du pli médial : Les plis sont de petits plis dans la muqueuse de l’articulation. Les plis médiaux recouvrent votre genou interne. Une utilisation excessive, comme se plier le genou de manière répétée, peut irriter les plis médiaux, provoquant le syndrome du pli médial. Cela entraîne l’épaississement des plis et leur blocage entre les os. Outre une douleur sourde au genou interne, vous pouvez ressentir des genoux qui se bloquent et éventuellement un bruit de craquement.

Autres blessures : Si vous subissez un coup direct sur votre genou, comme être frappé par un objet contondant ou tomber violemment, vous pourriez vous contusionner l’os du genou. On parle également de contusion du genou. Une contusion du genou peut causer une douleur au genou interne, selon l’endroit où vous avez été touché. D’autres symptômes de contusions du genou comprennent une peau meurtrie, un gonflement, des difficultés à plier le genou et une raideur.

Ces blessures peuvent également entraîner d’autres affections affectant le genou, telles que la nécrose avasculaire (ostéonécrose), qui se produit lorsque le manque de flux sanguin vers les cellules osseuses entraîne des lésions osseuses, l’irritation du nerf saphène ou une compression, ou une usure de l’articulation reliant la rotule et le fémur.

Traitement de la douleur au genou interne

Les blessures au genou sont assez courantes, et beaucoup d’entre elles peuvent être traitées à domicile. Cependant, si vous présentez des symptômes depuis plus de trois jours, vous pourriez avoir une blessure nécessitant une attention médicale. Les médecins peuvent recommander des méthodes de traitement plus avancées en fonction de la cause de votre douleur.

Remèdes Maison

La douleur au genou légère est courante et peut souvent être traitée à domicile. La plupart des experts recommandent :

  • Évitez l’activité qui vous cause de la douleur.
  • Utilisez des béquilles pour soulager le poids sur votre genou.
  • Appliquez de la glace sur la zone trois ou quatre fois par jour pendant 20 minutes à chaque fois.
  • Enveloppez votre genou avec un bandage de compression élastique pour réduire le gonflement.
  • Placez des oreillers sous votre genou pour le surélever au même niveau ou plus haut que votre cœur lorsque vous dormez.
  • Pratiquez des étirements doux et des exercices pour le genou, tels que des glissements de talon, pour améliorer la mobilité et réduire le gonflement.

Vous pouvez également prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour soulager le gonflement si votre médecin le recommande. Si les symptômes persistent après trois jours malgré ce traitement ou si votre douleur s’aggrave, envisagez de consulter un médecin.

Autres traitements pour la douleur au genou interne

Si votre douleur au genou interne est sévère, s’aggrave au bout de plusieurs jours ou si les remèdes de base à domicile ne soulagent pas vos symptômes, envisagez de consulter un médecin ou de vous rendre dans un centre de soins orthopédiques immédiats.

Certains traitements pour les blessures au genou plus graves comprennent :

Injection de stéroïdes : Cette injection est utilisée pour traiter la bursite du tendon pes anserinus et l’arthrose.
Thérapie physique : La thérapie peut inclure des étirements, des exercices et une thérapie par ultrasons.
Dispositif de soutien : Le port d’une genouillère pendant les activités sportives ou quotidiennes peut être utile.
Chirurgie : Les médecins peuvent recommander une chirurgie arthroscopique du genou pour traiter une déchirure du ménisque, une prothèse totale ou partielle du genou pour une arthrose sévère du genou, ou une décompression du noyau pour une nécrose avasculaire.

Exercices pour la douleur au genou interne

Bien que toutes les causes de douleur au genou interne ne soient pas évitables, les médecins et les physiothérapeutes reconnaissent que le renforcement des muscles des jambes, en particulier les quadriceps et les ischio-jambiers, est l’un des moyens les plus efficaces de traiter et de prévenir les blessures au genou.

Des exercices utiles peuvent inclure :

  • Lever de jambe tendue
  • Vélo stationnaire ou couché
  • Natation
  • Marche ou course sur un elliptique
  • Extensions de jambe

De plus, vous devriez toujours commencer et terminer tout exercice en vous étirant doucement tous les muscles impliqués, en particulier les quadriceps et les ischio-jambiers. Consultez ces exercices pour renforcer les quadriceps et les ischio-jambiers afin de soulager les douleurs aux genoux.

La douleur au genou interne peut être causée par diverses affections et blessures. Il est important de consulter un médecin si vous ressentez des symptômes pendant plus de trois jours ou si la douleur s’aggrave. Les traitements comprennent des remèdes à domicile tels que le repos, la glace et les étirements, ainsi que des traitements plus avancés tels que les injections de stéroïdes, la thérapie physique et la chirurgie. Renforcer les muscles des jambes est également essentiel pour prévenir et traiter la douleur au genou interne. Si vous avez des préoccupations ou des questions, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé qualifié.

5/5 - (7 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi