Médecine douceNutrition

6 conseils pour profiter d’un barbecue quand on a une intestin inflammé

Il est important d’avoir un régime alimentaire équilibré, surtout quand on est atteint de désordres intestinaux ou d’une maladie inflammatoire de l’intestin. Mais cela ne signifie pas que vous devez renoncer à tout ce que vous aimez manger. Grâce à quelques conseils et astuces simples, vous pouvez profiter des activités estivales comme un bon barbecue. Il est important de connaître vos déclencheurs, car différents aliments ont des effets différents sur les personnes. L’objectif est de maximiser la nutrition sans submerger le système digestif.

Voici quelques conseils pour profiter de n’importe quel barbecue en plein air :

1. Choisissez des grillades plutôt que des fritures

Pour de nombreuses personnes qui ont des difficultés à digérer, les aliments gras, comme le poulet frit ou un hamburger gras, perturbent l’appareil digestif. Comme alternative, explorez les options à faible teneur en graisse, comme les blancs de poulet sans la peau, ou d’autres viandes, comme le bœuf et la dinde avec 3 % de graisse ou moins. Les poissons comme le thon et le saumon sont plus faciles à digérer que d’autres types de protéines.

2. Faites attention aux fibres

Les fibres constituent un élément important d’une alimentation saine et aident à maintenir la régularité de vos selles. Mais lorsque votre tube digestif est déjà irrité, les fibres peuvent être un peu rudes pour votre système. Par conséquent, limiter les fibres peut aider à réduire les effets secondaires désagréables. Une fois que l’irritation s’est calmée, vous pouvez à nouveau augmenter les fibres, dans le cadre d’une alimentation saine et générale.

Les aliments riches en fibres peuvent être gênants pendant une phase d’intimation de l’intestin tandis que les glucides comme le riz, peuvent être plus doux pour l’organisme.

3. Cuire les fruits et les légumes

Les salades vertes et le maïs peuvent être des déclencheurs d’inconfort gastrique pour certaines personnes mais cela ne signifie pas que vous devez renoncer à vos légumes. Une façon de réduire le risque qu’un fruit ou un légume dérange votre système est de le peler, car la plupart des fibres de ces aliments se trouvent dans la peau.

Par exemple, vous pouvez essayer de manger un concombre, une courgette pelés. Les légumes cuits sont également plus faciles à digérer.

N’oubliez pas qu’il est normal de dire à l’hôte que vous avez des restrictions alimentaires. Et n’hésitez pas à faire des suggestions alimentaires si l’hôte vous demande ce que vous pouvez manger.

4. Mangez avant de partir

Si vous ne pouvez pas contrôler le type de nourriture qui sera servi lors d’un barbecue, mangez avant de partir. Ainsi, vous serez moins nerveux quant à vos choix alimentaires et pourrez mieux apprécier les aspects sociaux du barbecue.

5. Restez hydraté

Boire de l’eau est toujours une bonne idée, surtout lorsque vous êtes à l’extérieur par temps chaud. Les fruits comme la pastèque, qui sont riches en eau et pauvres en fibres, sont également d’excellents moyens d’étancher votre soif sans risque plus de gène.

6. Apportez un plat

Pour vous assurer qu’il y aura quelque chose à manger au barbecue, pensez à apporter un plat de votre choix qui vous convient.

Articles similaires