14 Février, Saint Valentin: ce qu’il se passe dans le corps quand on est amoureux

La Saint Valentin célèbre l’amour. Cet amour dont les mystères tracassent tant les hommes que les femmes, les philosophes, religieux ou artistes. Les scientifiques et leurs études, pourraient-ils nous aider à lever un petit bout du voile? C’est ce qu’il semble, du moins du point de vu des effets de l’amour sur notre corps. Contrairement à d’autres dépendances, l’amour, du moins dans le cadre d’une relation saine, peut en fait vous rendre plus sain.
Voici ce que les scientifiques savent des effets de tous ces sentiments pourtant si flous.

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Le coup de foudre : du bon stress qui aiguise les sens

Vous savez, cette sensation de transpiration dans les paumes des mains et de battement de cœur que vous ressentez lorsque vous parlez à quelqu’un que vous aimez vraiment – et qui, vous l’espérez, ressent la même chose ? C’est votre système nerveux qui est en jeu, déclenchant une cascade de réactions au stress : augmentation du rythme cardiaque, augmentation de la transpiration et libération d’adrénaline. Avec le temps, le centre de réponse au stress de votre corps libère davantage d’hormones de stress, dont le cortisol.

Le stress chronique est difficile pour votre corps. Mais la réponse au stress « d’amour » ressemble davantage à ce qu’un athlète ressent juste avant une grande course ou à ce qu’un acteur ressent avant d’entrer en scène. Ce stress peut améliorer vos performances, aiguiser vos sens et vous inciter à donner le meilleur de vous-même.

La façon dont vous interprétez cette réponse au stress est ce qui est différent dans l’amour. L’espoir, l’intérêt et l’excitation vous aident à aborder ces situations plutôt qu’à les éviter.

Pourquoi le « stress amoureux » peut être une bonne chose

Ces papillons dans le ventre que vous ressentez ne sont pas seulement la nature qui joue avec vos émotions. Certains experts pensent qu’un peu d’anxiété aide à cimenter un lien romantique. L’incertitude d’un amour précoce (m’aime-t-il ? Ne m’aime-t-il pas ?) peut produire une hausse du cortisol, qui peut finalement renforcer les sentiments de proximité si le partenaire potentiel rend l’affection.

Désespérément romantique ? Votre cortisol est peut-être responsable

Vos hormones du stress sont-elles un peu plus réactives que les autres ? Les recherches suggèrent qu’une plus grande variabilité de l’hormone du stress, le cortisol, pourrait être l’une des choses qui rendent certaines personnes plus passionnément romantiques que d’autres.

Vous êtes obsédé ? Il existe un produit neurochimique pour cela

Passer du temps avec quelqu’un que vous aimez déclenche le système de récompense du cerveau d’une manière qui n’est pas si différente de celle des drogues qui créent une dépendance. Et c’est un système qui vous fait revenir pour en avoir plus. L’amour et la drogue (ainsi que la glace d’ailleurs) déclenchent la libération de dopamine, le neurotransmetteur qui vous donne envie d’en prendre plus.

La dopamine est également le moteur d’un comportement orienté vers un objectif. Lorsque vous obtenez ce que vous recherchez, votre cerveau se sent satisfait, pendant un certain temps. Avec le temps, il se peut que vous ayez besoin de plus pour être mieux récompensé. Et c’est ce qui forme une habitude, qu’il s’agisse d’une route cahoteuse ou de baisers passionnés.

Pourquoi les hormones de l’amour vous aident à vous serrer les coudes

L’excitation des premiers amours déclenchée par la dopamine s’estompe généralement. Mais c’est alors que d’autres réactions physiques prennent le dessus. Les câlins et les caresses libèrent de l’ocytocine, qui favorise l’attachement. Le comportement d’attachement libère de la vasopressine, qui déclenche des instincts de protection et de territorialité. Avec le temps, entre deux amants, un tout nouveau système de réponse au stress se met en place pour créer une anxiété de séparation lorsque vous êtes séparés. Dans l’ensemble, ces changements rapprochent les couples et leur permettent de se défendre contre les prétendants extérieurs.

Avez-vous déjà remarqué ces couples qui commencent à s’habiller de la même façon ? Certaines recherches suggèrent que dans une relation engagée, les états physiologiques des partenaires, comme leur rythme cardiaque, commencent à se synchroniser l’un l’autre.

Trouver l’amour: Vivre heureux pour toujours

Lorsque vous avez enfin trouvé la personne que vous aimez, les avantages vont bien au-delà de la simple possibilité de toujours avoir un partenaire pour passer du bon temps. Des études suggèrent que le fait d’être dans une relation engagée pourrait en fait améliorer votre santé et vous aider à vivre plus longtemps. Les personnes mariées vont moins souvent à l’hôpital, ont des séjours plus courts lorsqu’elles y vont et sont moins susceptibles de se retrouver dans une maison de retraite.

Les relations saines et affectueuses comptent également parmi les meilleurs « antidépresseurs naturels » de la vie, car elles favorisent le bien-être psychologique et le bonheur. En d’autres termes, ce n’est donc pas juste une expression : L’amour peut être la meilleure chose qui puisse vous arriver.

Nous vous souhaitons une très heureuse Saint-Valentin!

Toute l’équipe de www.pressesante.com

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide