10 aliments qui favorisent ou atténuent les ballonnements

Voici six aliments qui peuvent contribuer au ballonnement et quatre qui peuvent vous aider à l'éviter.

Lorsqu’il ne s’agit pas de quelque chose de plus grave, vous pouvez peut-être attribuer un ventre gonflé à certains aliments. Bien qu’il s’agisse d’une plainte courante, le ballonnement du ventre n’est pas toujours une mauvaise chose. (Et vous ne devez certainement pas vous sentir coupable si votre ventre est un peu gonflé). Le ballonnement est, dans la plupart des cas, le résultat d’un surplus de gaz dans l’organisme dû à l’ingestion d’air ou de certains aliments.

Se sentir ballonné après un gros repas est normal, mais après chaque repas, cela peut être inquiétant. Cela peut être le signe que quelque chose ne tourne pas rond dans votre intestin et votre digestion. La cause sous-jacente pourrait être le syndrome du côlon irritable (SCI), une maladie inflammatoire de l’intestin, la maladie cœliaque, la constipation, la gastroparésie ou le cancer.

Il n’en reste pas moins que les ballonnements sont inconfortables et que vous voulez es éviter si vous le pouvez. Souvent, de simples modifications de l’alimentation permettent d’éviter les ballonnements. Il est toutefois important de savoir que chaque corps est différent. Un aliment qui provoque des ballonnements chez votre ami(e) peut ne pas avoir le même effet sur vous et vice versa. Cela étant dit, il y a des coupables communs.

Voici six aliments qui peuvent contribuer au ballonnement et quatre qui peuvent vous aider à l’éviter.

6 aliments qui peuvent contribuer au ballonnement du ventre

1. Les aliments transformés

L’ennemi numéro 1 d’un ventre sans ballonnement : le sodium. Le sodium retient l’eau. Et lorsque cela se produit, on se retrouve avec des gonflements ou des ballonnements. Le sodium provient généralement d’aliments malsains emballés et transformés, tels que les fast-foods, les vinaigrettes, les sauces, les soupes en conserve, la charcuterie et les produits de boulangerie comme le pain. Pour une bonne santé générale, il est préférable de limiter ce type d’aliments.

2. Les aliments riches en graisses

Les aliments qui ont tendance à être riches en graisses saturées sont les produits de boulangerie, les viandes transformées et le fromage. Ces aliments sont tous un peu plus longs à digérer que les autres. Comme ils se déplacent plus lentement dans le tube digestif, ils peuvent provoquer des ballonnements. En général, il est préférable de limiter votre consommation de graisses saturées à 10 % ou moins de vos calories quotidiennes (200 calories ou environ 22 grammes dans un régime de 2 000 calories par jour).

3. Produits laitiers

Les produits laitiers sous toutes leurs formes: le fromage, le lait et la crème glacée peuvent causer des problèmes d’estomac chez certaines personnes à cause du lactose. De nombreuses personnes ont des difficultés à digérer le lactose (en particulier les personnes âgées). Si vous ne pouvez pas renoncer aux produits laitiers, essayez de prendre un supplément d’enzymes avant de manger pour aider votre organisme à décomposer le lactose.

4. Pommes

Bien qu’il s’agisse d’un aliment indéniablement sain, les pommes sont riches en fructose, et une trop grande quantité de fructose peut provoquer des ballonnements. Les pommes sont également considérées comme des aliments à haute teneur en FODMAP, ce qui peut entraîner des ballonnements chez certaines personnes. L’acronyme FODMAP désigne les sucres que l’intestin grêle absorbe mal (oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles). Les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable peuvent bénéficier d’un régime pauvre en FODMAP. Outre les pommes, les oignons, l’ail, les haricots rouges et les noix de cajou sont d’autres aliments riches en FODMAP auxquels les personnes atteintes du SCI doivent faire attention.

5. Légumineuses

Les légumineuses, comme les lentilles, peuvent provoquer des ballonnements en raison de leur teneur en fibres. Néanmoins, ces aliments d’origine végétale ont une faible teneur en graisses saturées et en sodium, et sont des centrales de nutriments. Les fibres, en particulier, sont l’un des nutriments des légumineuses dont vous ne voulez pas vous priver. Les fibres vous rassasient, assurent le bon fonctionnement du tube digestif et nourrissent les bactéries bénéfiques de votre microbiome intestinal. Vous pourrez peut-être éviter les gaz et les ballonnements excessifs si vous augmentez progressivement votre consommation de fibres, par exemple en ajoutant lentement plus de lentilles à votre alimentation.

6. Légumes crucifères

Les légumes crucifères comprennent le brocoli, le chou-fleur, le chou, le chou frisé, la roquette et les choux de Bruxelles (qui font partie des aliments les plus sains !). Manger ces légumes en grande quantité peut provoquer une accumulation de gaz, ce qui entraîne des ballonnements. Ces légumes contiennent un sucre appelé raffinose, qui peut provoquer des gaz.

Comme mentionné, n’oubliez pas que ces légumes sont salubres, notamment en raison de leur teneur en folate et en vitamines K, C et A. Plutôt que de les supprimer complètement, essayez d’éliminer un de ces aliments à la fois pour voir si vos symptômes s’améliorent. Une fois que vous avez déterminé vos aliments déclencheurs, essayez de réintégrer ces aliments dans votre alimentation en plus petites quantités plutôt que de les éliminer complètement.

 

4 aliments qui peuvent aider à réduire les ballonnements du ventre.

1. Concombres

Les concombres croquants sont principalement composés d’eau, ce qui peut aider à évacuer tout le sodium supplémentaire dans votre système. Les concombres contiennent également un flavonoïde appelé quercétine. La quercétine a de fortes propriétés anti-inflammatoires, elle pourrait donc aider à réduire le gonflement de votre ventre, bien que d’autres études sur les humains soient nécessaires pour confirmer cet effet.

2. Le yaourt

Le yaourt peut également garder votre ventre heureux. Le yaourt est assez largement connu pour son impact positif sur la santé intestinale. Contenant des probiotiques, qui aident à réguler la digestion et à améliorer la santé gastro-intestinale globale, le yaourt peut aider à prévenir les ballonnements. Optez également pour des variétés nature, car le sucre ajouté peut également contribuer aux ballonnements.
Le kéfir, une boisson lactée fermentée, contient également des probiotiques, il peut donc, lui aussi, contribuer à aplatir votre ventre.

3. Les asperges

L’association la plus courante entre les asperges et l’urine est que la consommation de ce légume de printemps peut faire sentir votre pipi, mais il y a aussi le fait que vous ferez pipi plus fréquemment après en avoir mangé. Cela est dû aux propriétés diurétiques de l’asparagine contenue dans les asperges. Les diurétiques aident votre corps à évacuer le sel et l’eau, ce qui pourrait, à son tour, réduire les ballonnements.

4. Bananes

Les bananes aident à combattre les ballonnements et à décourager la rétention d’eau en raison de leur teneur en potassium. Le potassium est un minéral et un électrolyte qui est important pour réguler les niveaux de sodium dans le corps. Par conséquent, manger des aliments riches en potassium peut aider à diminuer la rétention d’eau. Outre les bananes, vous pouvez trouver du potassium dans la courge poivrée et les fruits secs, tels que les abricots, les pruneaux et les raisins secs.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -