Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Vous avez des selles fortement malodorantes: un signe à ne pas négliger

Nous abordons ici les différentes causes possibles des selles malodorantes et les signes qui indiquent qu'une consultation médicale est nécessaire.

Marie Desange

Les selles malodorantes peuvent être un sujet gênant à aborder, mais il est important de comprendre qu’elles peuvent être un signe de problèmes de santé sous-jacents. Bien que certaines odeurs des selles puissent être attribuées aux aliments que nous consommons, des odeurs fortes et désagréables peuvent également être le résultat d’infections, d’allergies ou de maladies plus graves. Nous abordons ici les différentes causes possibles des selles malodorantes et les signes qui indiquent qu’une consultation médicale est nécessaire.

Causes des selles malodorantes

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les selles peuvent avoir une mauvaise odeur. Certaines sont liées à notre alimentation, tandis que d’autres peuvent être le signe de problèmes de santé plus graves. Voici quelques-unes des causes possibles :

1. Infections virales ou bactériennes

Les infections virales, bactériennes et parasitaires peuvent affecter la digestion et causer des selles malodorantes ou de la diarrhée. Ces infections peuvent être causées par des virus, des bactéries ou des parasites présents dans notre environnement ou dans les aliments que nous consommons.

2. Antibiotiques et infections

La prise d’antibiotiques peut perturber l’équilibre délicat des bonnes et des mauvaises bactéries présentes dans notre intestin, ce qui peut entraîner des troubles digestifs temporaires et des selles malodorantes. Dans certains cas, les antibiotiques peuvent détruire tellement de bonnes bactéries digestives que les mauvaises se multiplient hors de contrôle, provoquant une infection.

3. Syndromes de malabsorption

Les syndromes de malabsorption sont des affections qui rendent difficile la digestion de certains aliments, ce qui peut souvent entraîner des selles malodorantes.

Voici quelques exemples de syndromes de malabsorption courants :

Intolérance au lactose : Les personnes intolérantes au lactose ne produisent pas suffisamment de lactase, une enzyme qui décompose le lactose, un sucre présent dans le lait et les produits laitiers. Cela peut entraîner des selles liquides et malodorantes.

Allergie au lait : Il ne faut pas confondre l’allergie au lait avec l’intolérance au lactose. Les personnes allergiques au lait ont une réaction immunitaire excessive aux produits laitiers, similaire à une réaction allergique aux arachides. Cette réaction peut provoquer des selles fortement malodorantes et même du sang dans les selles en raison de l’irritation du système immunitaire de l’intestin.

Maladie cœliaque : Les personnes atteintes de la maladie cœliaque réagissent de manière excessive au gluten, une protéine présente dans le blé, l’orge et le seigle. Cette réaction provoque des lésions de la muqueuse intestinale, ce qui peut entraîner des problèmes d’absorption des nutriments et des selles malodorantes.

Rectocolite hémorragique : La rectocolite hémorragique est une maladie inflammatoire chronique de l’intestin qui provoque une inflammation et des ulcères dans le côlon. Les selles peuvent être malodorantes et contenir du sang ou du mucus.

Maladie de Crohn : La maladie de Crohn est une autre forme de maladie inflammatoire chronique de l’intestin qui peut affecter n’importe quelle partie du tractus gastro-intestinal, de la bouche au rectum. Elle peut provoquer une diarrhée persistante et malodorante.

4. Pancréatite chronique

La pancréatite chronique est une inflammation persistante du pancréas qui s’aggrave avec le temps. Cela peut entraîner des selles huileuses, grasses, malodorantes et de couleur pâle. La pancréatite chronique endommage le pancréas, ce qui affecte la capacité de digestion des aliments et la production d’hormones pancréatiques.

5. Insuffisance pancréatique exocrine

L’insuffisance pancréatique exocrine se caractérise par une production insuffisante d’enzymes digestives par le pancréas. Cela peut entraîner des symptômes de mauvaise digestion, notamment des selles malodorantes. Cela peut également entraîner une mauvaise absorption des vitamines et des minéraux, ainsi qu’une perte de poids non intentionnelle.

6. Syndrome de l’intestin court

Le syndrome de l’intestin court est une affection rare qui survient lorsque toute une partie de l’intestin grêle ou du gros intestin est absente ou incapable de fonctionner normalement. Les personnes atteintes de ce syndrome peuvent présenter des selles pâles, grasses et malodorantes, ainsi qu’une malabsorption des nutriments pouvant entraîner de graves complications.

Quand consulter un médecin ?

Il est important de consulter un médecin si vous remarquez des changements persistants dans l’odeur de vos selles ou si vous présentez d’autres symptômes inquiétants.

Voici quelques signes qui indiquent qu’une consultation médicale est nécessaire :

Selles malodorantes persistantes, même après des changements alimentaires

Diarrhée fréquente ou persistante

Présence de sang, de mucus ou de graisse dans les selles

Perte de poids inexpliquée

Douleurs abdominales intenses ou crampes fréquentes

Fatigue persistante ou faiblesse générale

Il est important de noter que cet article ne remplace pas les conseils médicaux professionnels. Si vous êtes préoccupé par l’odeur de vos selles ou si vous présentez d’autres symptômes, consultez toujours votre médecin pour obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.

Pour résumer, les selles malodorantes peuvent être causées par différents facteurs, notamment des infections, des allergies alimentaires, des maladies inflammatoires de l’intestin et des troubles de la digestion. Si vous êtes préoccupé par l’odeur de vos selles ou si vous présentez d’autres symptômes, consultez un médecin pour obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.

 

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi