Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Uriner sous la douche : une pratique bénéfique pour l’environnement et la santé

Uriner sous la douche peut être une pratique bénéfique pour l'environnement, votre santé et vos finances. On vous dit pourquoi.

Marie Desange

L’arrivée de la pandémie de COVID-19 a entraîné une réaction étonnante de la part de nombreuses personnes : des ruées dans les magasins pour stocker du papier toilette en quantité. Si certains ont agi par peur du virus, d’autres ont simplement paniqué à l’idée de ne plus en trouver dans les rayons. Je ne me suis jamais inquiété de cette éventuelle pénurie de papier toilette, car j’ai un petit secret : j’urine sous la douche. Et vous devriez en faire autant. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul.

Économie d’eau et d’argent

Avant de faire la moue, laissez-moi vous expliquer pourquoi cette pratique peut être bénéfique tant pour l’environnement que pour votre portefeuille. Les toilettes utilisent entre 7 et 15 l d’eau par chasse, selon leur ancienneté. En moyenne, une personne utilise 220 l d’eau par jour. Le temps moyen d’une miction pour tous les mammifères, y compris les êtres humains, est d’environ 21 secondes. Une pomme de douche standard libère 9l d’eau par minute. Ainsi, en urinant sous la douche, vous n’utilisez que 3l d’eau. En réduisant le nombre de chasses d’eau hebdomadaires, vous devriez voir la différence sur votre facture d’eau.

Bien entendu, cela ne signifie pas que vous devez abandonner complètement vos toilettes et devenir un adepte exclusif de l’urination sous la douche. Il n’est pas nécessaire non plus de prolonger votre temps de douche juste pour vous soulager. Voyez cela plutôt comme une occasion de multitâche lorsque l’opportunité se présente.

Le mieux est d’uriner au début de la douche, idéalement avant de vous laver le corps. Le savon que vous utilisez pour vous laver et le débit constant d’eau dans la douche devraient permettre un nettoyage passif de la douche sans avoir à faire beaucoup d’efforts. Surtout, bien rincer après l’urination. Les environnements humides favorisent la croissance de levures et d’autres organismes. Nettoyez toujours le sol de la douche avec quelques secondes d’eau chaude pour éliminer tous les résidus corporels après vous être lavé.

Préservation des ressources naturelles

Au-delà des économies d’eau, l’urination sous la douche peut également aider à préserver les ressources naturelles. La plupart des papiers toilettes sont fabriqués à partir de pâte de bois vierge provenant de la déforestation. Cela signifie que nous détruisons littéralement des forêts chaque jour en tirant la chasse. La déforestation met en danger les populations autochtones, la flore et la faune en détruisant leurs habitats. Près de 10 millions d’arbres sont ainsi abattus chaque année dans le monde pour que nous puissions nous essuyer. En urinant sous la douche, vous contribuez donc à réduire le cycle de transformation des arbres en papier toilette.

Avantages pour la santé

Combiner le temps de miction avec le temps de douche peut également avoir des avantages pour votre santé. Les experts affirment que le papier toilette essuie l’urine plutôt qu’il ne la nettoie, laissant des résidus et des bactéries qui peuvent provoquer des irritations cutanées. L’utilisation excessive ou l’utilisation de papier toilette de mauvaise qualité peut provoquer des micro-abrasions. Se laver à l’eau à une température appropriée peut être plus doux pour les parties génitales.

L’urination sous la douche n’est pas spécifique à un genre. Cette pratique vous protège également du risque de propagation accidentelle de bactéries en vous essuyant de l’avant vers l’arrière. De plus, si vous avez l’habitude d’uriner debout, les éclaboussures d’urine peuvent atteindre la hauteur des yeux. En réservant occasionnellement votre urine pour la douche, vous réduisez les risques de décoration murale accidentelle.

Étiquette et précautions à prendre

Si vous partagez une douche avec des colocataires, il est préférable de discuter avec eux de cette habitude. Non seulement c’est une question d’étiquette, mais tout le monde doit être conscient que même si l’urine est stérile, elle ne le reste pas nécessairement. Bien que l’urine soit principalement composée d’eau, d’électrolytes, d’urée et d’autres déchets, elle perd sa stérilité en sortant de votre corps par l’urètre. Il est extrêmement improbable qu’elle provoque une infection, mais gardez à l’esprit que l’urine contient une petite quantité de bactéries.

Rassurez vos colocataires en leur expliquant qu’avec un écoulement constant d’eau courante qui évacue l’urine dans les égouts, il est peu probable qu’elle soit une source significative d’infection, même si elle entre en contact avec une peau lésée. En revanche, il est recommandé d’éviter d’uriner sous la douche en cas d’infection des voies urinaires. Comme toujours, nettoyez votre douche chaque semaine avec un désinfectant.

Cependant, il y a quelques limites à respecter. La règle numéro un pour uriner sous la douche est de ne pas mélanger cette pratique avec la défécation. Contrairement à l’urine, cette habitude n’est ni hygiénique ni pratique, même si vous décidez de boycotter le papier toilette. Il est préférable d’investir dans un bidet ou d’explorer des alternatives au papier toilette.

Enfin, votre liberté de faire pipi sous la douche ne vous donne pas le droit de vous soulager n’importe où où vous pensez que l’eau est en mouvement (c’est pour vous, les adeptes de l’urine dans la piscine). Mélanger l’urine avec le chlore d’une piscine crée un produit chimique toxique appelé cyanogène, qui peut irriter les yeux, le nez et les poumons. Alors, si vous pensez que faire pipi dans la piscine est aussi inoffensif que de le faire sous la douche, réfléchissez-y à deux fois, pour le bien des nageurs.

Uriner sous la douche peut être une pratique bénéfique pour l’environnement, votre santé et vos finances. En économisant de l’eau, en réduisant la consommation de papier toilette et en évitant les éclaboussures indésirables, vous pouvez contribuer à préserver les ressources naturelles et à adopter un mode de vie plus durable. Alors, la prochaine fois que vous prendrez une douche, pensez à faire d’une pierre deux coups et à soulager votre vessie en même temps. Votre planète et votre portefeuille vous en seront reconnaissants.

 

4.2/5 - (4 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi