Tout savoir sur les propriétés médicinales de la figue

propriétés médicinales de la figue

La figue est un fruit charnu et comestible du figuier, un arbre appartenant à la famille des Moraceae. Son nom scientifique est Ficus carica. Ce fruit est originaire du Moyen-Orient et de la Méditerranée, notamment de la Grèce. En plus de sa saveur et de sa texture plus qu’agréable, la figue présente également des vertus inestimables en termes de guérison. Elle possède également une importante valeur nutritive. Elle contient une quantité non-négligeable de fibres, de vitamines (A, C, E, K et celles appartenant au groupe B) et de micronutriments comme le magnésium, le fer, le calcium, le phosphore, le cuivre, le zinc ainsi que le potassium.

Principaux usages en médecine naturelle

La figue est potentiellement riche en fibre. De ce fait, elle tend à améliorer le transit intestinal. En cas de transit lent et paresseux, par exemple, elle stimule la progression du bol alimentaire. Légèrement laxative, elle est également efficace pour traiter les cas de constipation ponctuelle.

Du fait de sa richesse en potassium, elle aide également à prévenir l’hypertension artérielle. En outre, sous sa forme sèche, elle réduit considérablement le taux de triglycérides et de cholestérol dans l’organisme. Ainsi, elle permet de réduire les risques de pathologies cardiovasculaires.

Ce fruit permet également de :

  • Maintenir l’hygiène de la flore buccale : mauvaise haleine, inflammations de la bouche et des gencives
  • Maintenir, voire de renforcer la santé des os
  • Réguler le cycle menstruel et soulager les règles douloureuses
  • Soigner les affections cutanées : eczéma, psoriasis et dermatite
  • Traiter les troubles des voies respiratoires : bronchite et toux

Formes et préparations

  • Fruit frais ou sec
  • Décoction ou tisane
  • Teinture mère
  • Sirop

Conseils d’utilisation et dosages usuels

  • Figue séchée: à consommer directement afin de profiter de l’effet laxatif du fruit.
  • Décoction: pour 1 litre d’eau, ajouter 4 figues séchées (environ 100 g) et laisser infuser pendant 20 minutes. À boire tout au long de la journée. Cette décoction peut également s’utiliser en gargarisme pour soulager la toux et les irritations de la gorge ainsi que pour assainir la flore buccale.
  • Teinture mère: diluer 25 gouttes de teinture dans un verre d’eau et en consommer 3 fois par jour.
  • Sirop: avaler 10 ml le soir avec un grand verre d’eau pour combattre la constipation.

Motifs de prudence

Pour chaque usage thérapeutique, il vaut mieux éviter l’automédication afin de prévenir les effets indésirables. Chaque traitement doit se faire uniquement sous la surveillance et sous la prescription d’un médecin ou d’un professionnel de santé.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Effets secondaires :

Ingérée à forte dose, la figue entraîne une diarrhée sévère, des douleurs abdominales et des troubles intestinaux.

Consommée sous sa forme fraîche, elle peut provoquer des irritations dans la gorge, dans la bouche et sur les lèvres chez les personnes sensibles.

Contre-indications :

La figue ne convient pas aux personnes souffrant du syndrome de côlon irritable. En outre, la prudence s’impose chez les personnes présentant une allergie aux sulfites. En effet, la forme séchée peut en contenir.