Ruta graveolens, le remède homéopathique en cas de douleur

Ruta graveolens

La souche homéopathique de Ruta graveolens se prépare à partir des sommités fleuries de la plante homonyme. La Ruta graveolens, aussi nommée rue officinale en français, est une plante aromatique en provenance des régions Sud-est de l’Europe. Elle appartient à la famille botanique des Rutaceae.

Outre son aspect aromatique, cette plante s’utilise également en médecine naturelle pour son effet tonifiant sur les muscles utérins. Dans les temps anciens, son usage le plus courant consistait donc à provoquer les avortements ainsi que les menstruations.

Aujourd’hui, du fait de sa toxicité, cette plante s’utilise majoritairement sous forme de dilutions homéopathiques dans un cadre thérapeutique. Les principaux agents actifs de la rue officinale sont les suivants :

  • Essence concentrée
  • Rutine
  • Bergaptène, 8-méthoxypsoralène et psoralène qui sont des furanocoumarines
  • Dictamnine
  • Alcaloïdes quinoléiques

Enfin, cette plante s’utilise en aromathérapie sous forme d’huile essentielle.

Indications du médicament

En homéopathie, Ruta graveolens excelle dans le traitement des douleurs en tout genre, notamment celles qui surviennent à la suite d’un traumatisme physique. En traumatologie, il permet notamment de soigner les blessures caractéristiques des sportifs mal entraînés. On distingue, entre autres, les entorses, les tendinites, la pubalgie ainsi que divers cas de luxation. Ses autres usages en homéopathie sont :

  • Douleurs articulaires et périarthrite
  • Douleurs au niveau de la région lombaire, du coccyx et du sacrum après un effort ou une chute
  • Formation de kystes au niveau des ligaments et des tendons

Ce remède est également indiqué pour le traitement des traumatismes oculaires. De par son action, il atténue la fatigue oculaire et le surmenage qui surviennent après des efforts visuels. Parmi ces efforts, on cite, à titre d’exemple, une exposition prolongée à un écran, un mauvais éclairage ou encore des difficultés à lire des petits caractères.

Enfin, les troubles typiques de ce remède s’aggravent par le froid et le repos. Les modalités d’amélioration sont la chaleur et le mouvement.

Posologie

Pour les douleurs ainsi que les troubles oculaires, il est recommandé de se tourner vers les granules à dilution basse :

  • Traumatismes physiques : prendre 5 granules en 5 CH le matin, le midi et le soir, cure à effectuer pendant une durée de 15 jours ; pour les douleurs intenses, prendre des granules de 15 CH
  • Troubles oculaires : pendant 1 mois, prendre 5 granules en 5 CH le matin et le soir

Pour traiter les douleurs, il est possible d’associer Ruta graveolens avec du paracétamol ou de l’ibuprofène pour ceux qui ne souffrent pas d’ulcère gastrique. Pour le premier, le dosage usuel est de 2 comprimés de 500 mg toutes les 6 heures. Il ne faut cependant pas dépasser 4 prises par jour. Pour le second, prendre toutes les 6 heures jusqu’à 400 mg par prise.

Pour traiter les affections oculaires, notamment pour les personnes qui sollicitent beaucoup plus leurs visions (couture ou écran), l’association avec du Jaborandi est possible. Ainsi, prendre jusqu’à 4 fois par jour 5 granules en 5 CH.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide