Régime alimentaire riche en iode pour hypothyroïdie

Glande à l’origine des hormones, la thyroïde ou hormones thyroïdiennes participe au fonctionnement harmonieux de toutes les cellules de l’organisme. Pour que tous les organes soient au beau fixe, il est essentiel que les hormones thyroïdiennes fixent l’iode sur une protéine précise. Donc l’hypothyroïdie est la première conséquence d’une carence en iode dans l’organisme. Cependant, quels sont les aliments riches en iode ? Qu’en est-il de l’hypothyroïdie ? Que faut-il faire pour s’en débarrasser ? On vous dit tout !

Qu’est-ce que l’hyperthyroïdie ?

Avant tout, il est important de préciser que l’hyperthyroïdie est la conséquence d’une carence en iode. Il s’agit d’un élément indispensable pour la glande thyroïde, dans la production des hormones thyroïdiennes T3 et T4. Donc l’hyperthyroïdie est une anomalie fréquente de la glande thyroïdienne qui secrète une quantité importante d’hormones. C’est une pathologie qui est beaucoup plus répandue chez les hommes que chez les femmes. Et il est important de préciser que cette carence en iode est à l’origine de plusieurs maux tels que la fatigue, la constipation, les pertes de mémoire, les problèmes de concentration, etc.

Les aliments à privilégier en cas d’hypothyroïdie

En effet, les besoins en iode sont différents selon l’âge et les conditions physiques. Par exemple, pour les adultes et les adolescents, 150 microgrammes seraient suffisants. Les femmes enceintes, cependant, ont un besoin beaucoup plus important, à savoir 200 microgrammes par jour. Les aliments suivants sont essentiels dans un régime contre l’hypothyroïdie :

  1. Les algues

Riches en iodes, les algues, surtout les laminaires brunes, sont des aliments essentiels à intégrer dans votre assiette en cas d’hypothyroïdie.

  1. Le cabillaud

En plus de son apport important en iode, le cabillaud est un aliment qui est également riche en minéraux. C’est le cas par exemple du magnésium, du phosphore et du sélénium.

  1. Le thon

Également prisé pour ses protéines maigres, le thon est très riche en iode.

  1. Les œufs

Les œufs, notamment cuits, apportent à peu près 55 microgrammes d’iode.

  1. Le yaourt

Le fromage et le lait ont un apport en iode très élevé.

  1. Le calmar

Riche en minéraux et Oligoéléments, le calmar est beaucoup consommé grâce au fait qu’il apporte une quantité d’iode importante. C’est aussi un aliment qui est peu calorique.

Cette liste est loin d’être exhaustive et vous donne toutefois un aperçu sur les meilleurs aliments à privilégier pour mieux équilibrer votre apport en iode dans l’organisme. Il est aussi important d’avoir une idée sur les aliments à éviter pour un équilibre général.

Hypothyroïdie : quels aliments sont à éviter ?

Pour mieux traiter l’hypothyroïdie et ne plus y être confronté, il est essentiel, en plus de la consommation d’aliments riches en iodes, d’éviter certains types d’aliments qui ont tendance à obstruer le bon fonctionnement de la glande thyroïdienne. On peut noter par exemple :

  • Les graisses

Quand il s’agit de limiter la prise de poids provoquée par l’hypothyroïdie, il est nécessaire de réduire les graisses, qu’elles soient naturelles ou industrielles. Évitez les fritures, la restauration rapide, les produits laitiers, plus de 2 % de matière grasse, les vinaigrettes, les fromages avec 20% de matière grasse, beurre et sauces industrielles.

  • Les aliments dits « goitrogènes »

Ce sont des aliments qui ralentissent la libre circulation de la glande thyroïde tout en lui empêchant d’absorber l’iode nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. Donc les aliments goitrogènes à éviter sont le brocoli, les feuilles de moutarde, les navels, les cressons, les arachides, les choux-fleurs, les choux de Bruxelles, les patates douces, etc.

  • Les sojas

Les aliments à base de soja doivent être complétement bannis de votre alimentation à cause de leurs effets goitrogènes. De ce fait, les aliments à base de soja ne doivent plus être d’actualité pendant votre régime hypothyroïdie. On peut noter le cas par exemple les yaourts de soja, les fèves et graines de soja, les protéines de soja. En tout état de cause, il est important de prendre note que le régime pour hypothyroïdie ne doit souffrir d’aucune complication si les règles de base relatives à une alimentation saine sont respectées.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -