Profitez de ce fruit de saison jusqu’au mois d’octobre.

Légume et fruit à la fois, le melon est une plante herbacée rampante dont les fruits sont charnus, sucrés et juteux. Il est d’origine africaine intertropicale. Cette plante potagère peut être utilisée autant en dessert qu’en entrée. Si elle est particulièrement recommandée par les diététiciens, c’est parce qu’elle dispose de plusieurs atouts pour la santé et le bien-être. Dans le présent article, nous partageons avec vous plus d’informations sur le melon.

Les bienfaits du melon.

Avant de parler des vertus du melon, il est nécessaire de connaître ses composants. Ce légume-fruit contient 90.9 % d’eau. Pour une portion de 100 g, nous avons : 8 g en glucide. 1.13 g en protide (protéines). 0.9 g en fibres alimentaires et une faible teneur en lipide qui atteint 0.2 g.

Les minéraux disponibles dans le melon sont cependant nombreux, à ne citer que le phosphore, le magnésium, le calcium, le potassium et les vitamines. Ces dernières sont particulièrement importantes dans ce fruit. En effet, le melon est riche en vitamine C et provitamine A. Dont sa consommation est conseillée pour les enfants et les personnes âgées.

Pour ceux qui se demandent, est-ce que le melon fait-il grossir ? La réponse est non, car le melon en calories est pratiquement faible comme une grande majorité des fruits.

Étant un fruit très riche en eau, il est fortement conseillé pour les personnes qui souffrent de déshydratation ou d’un manque d’eau. Il peut aussi être consommé par ceux qui sont victimes d’hypoglycémie. Grâce à ses vertus diurétiques, le melon soutient l’organisme dans l’élimination des toxines. Il est donc bon pour la santé des reins.

La plantation de melon.

Le melon est un fruit estival qui se sème entre les mois de mars et juin. Il peut être planté sous serre, en intérieur, dans un pot ou encore dans le jardin. Il se récolte en été ou plus précisément entre mi-juillet et mi-octobre.

Pour que la valeur nutritionnelle du melon soit optimale, le fruit a besoin de la chaleur en été pour bien se développer. Ainsi, il pourra s’emplir de jus, de chair et de sucre.

Après la cueillette, le fruit se conserve quelques jours dans un coin frais et à l’abri du soleil. À défaut d’une cave fraîche ou d’un placard, il est possible de l’envelopper de film alimentaire et de le mettre dans le bac à légumes du réfrigérateur. Mais pour bénéficier de tous les bienfaits du melon, le mieux est de le consommer tout de suite.

Comment choisir le melon ?

Lorsque vous choisissez un melon, la première chose à considérer est le type de melon que vous voulez. Les melons d’eau ou pastèques et les cantaloups sont les plus populaires, mais il existe aussi des melons de miel, des melons musqués et d’autres variétés moins connues. Une fois que vous avez choisi le type de melon, vous devez évaluer son apparence. Le melon doit être exempt de taches et de meurtrissures, et la tige doit être intacte. Le melon doit également sembler lourd pour sa taille. Lorsqu’on le tape, il doit produire un son sourd ; un melon dont le son est creux est probablement trop mûr. Enfin, reniflez l’extrémité de la fleur du melon ; elle doit avoir une odeur douce et parfumée. Si tous ces critères sont remplis, vous avez trouvé un melon mûr et délicieux.

D’où viennent les meilleurs melons français ?

Lorsqu’il s’agit de melons français, il y a une région qui se distingue des autres : La région du melon de Cavaillon, en Provence. Cette petite région produit certains des melons les plus délicieux du monde. Le melon de Cavaillon est un type de cantaloup, à la chair orange caractéristique et à la saveur douce et parfumée. Les melons sont cultivés dans de petites exploitations familiales et sont cueillis à la main au moment où ils sont le plus mûrs. Ils sont donc incroyablement frais et souvent disponibles sur les marchés dans les 24 heures suivant leur cueillette. Si vous êtes à la recherche des meilleurs melons français, assurez-vous de choisir ceux de la région de Cavaillon. Vous ne serez pas déçu.

Il faut également noter que les melons issus de certaines zones dont Guadeloupe, Haut-Poitou et Quercy jouissent d’une Indication d’Origine Protégée ou IGP. Cette sorte de certification est une garantie de la qualité du melon, mais pareillement de sa provenance et de la mode de culture utilisée.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -