Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Prévention et ralentissement de la dégénérescence maculaire : Conseils et stratégies

Nous examinons ici en détail les stratégies et les conseils pour prévenir la dégénérescence maculaire liée à l'âge

Marie Desange

La dégénérescence maculaire, ou DMLA, est une affection oculaire qui peut entraîner une vision centrale floue. Il est possible de prévenir ou de ralentir cette maladie en adoptant certaines modifications de mode de vie, notamment en suivant un régime alimentaire favorable à la santé des yeux.

Nous examinons ici en détail les stratégies et les conseils pour prévenir la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Nous aborderons également les tests de dépistage, les causes possibles de la maladie et bien plus encore.

Tests de dépistage de la dégénérescence maculaire

Il est essentiel de traiter la dégénérescence maculaire dès que possible afin d’essayer de prévenir une progression ultérieure de la maladie. Les premiers stades de la dégénérescence maculaire ne présentent pas toujours de symptômes, il est donc important de consulter régulièrement un ophtalmologue.

Lors d’un examen ophtalmologique, le médecin peut pratiquer un examen des yeux dilatés en utilisant des gouttes pour dilater les pupilles avant de les examiner. Un autre test recommandé est l’optical coherence tomography (OCT), qui permet de prendre des images de l’intérieur de l’œil à l’aide d’une machine spécialisée.

Il est également possible de surveiller ses yeux à domicile en utilisant une grille d’Amsler. Cette grille est un carré comportant un motif en grille avec un point au centre. Si des lignes déformées ou des carrés flous sont observés sur la grille d’Amsler, cela peut indiquer des problèmes visuels. Ce test peut être effectué rapidement et facilement, et il est recommandé de l’utiliser au moins une fois par semaine pour vérifier sa vision.

Si une distorsion est observée sur la grille d’Amsler, cela peut indiquer la présence de la dégénérescence maculaire, mais cela peut également être le signe d’autres affections affectant la macula.

Symptômes de la dégénérescence maculaire

Les symptômes de la dégénérescence maculaire peuvent varier en fonction du stade de la maladie. La dégénérescence maculaire sèche évolue généralement en trois stades : précoce, intermédiaire et tardif.

La dégénérescence maculaire sèche précoce ne présente généralement aucun symptôme. Il est donc essentiel de consulter régulièrement un ophtalmologiste ou d’utiliser une grille d’Amsler, en particulier si vous présentez un risque accru.

La dégénérescence maculaire sèche intermédiaire peut également ne présenter aucun symptôme. Cependant, une personne peut éprouver des difficultés à voir dans des conditions de faible luminosité et une certaine confusion lorsqu’elle regarde des objets directement devant elle.

Dans les stades tardifs de la dégénérescence maculaire humide ou sèche, une personne peut remarquer que les lignes droites semblent ondulées ou courbes. Il s’agit d’un signe précurseur de la dégénérescence maculaire tardive, et il est recommandé de consulter immédiatement un médecin.

D’autres symptômes de la dégénérescence maculaire tardive peuvent inclure une vision centrale floue qui peut s’aggraver avec le temps, des taches aveugles, des couleurs qui semblent moins vives que d’habitude et des difficultés à voir clairement dans des conditions de faible luminosité.

Prévention et ralentissement de la dégénérescence maculaire

La dégénérescence maculaire, DMLA, est une maladie oculaire dégénérative qui peut affecter la vision centrale. Bien que la DMLA, soit actuellement irréversible, il existe plusieurs moyens de prévenir ou de ralentir sa progression.

Pour réduire le risque de développer une DMLA,, il est conseillé de suivre un régime alimentaire favorable à la santé des yeux. Les aliments riches en antioxydants, en vitamines C et E, en lutéine et en zéaxanthine sont particulièrement bénéfiques pour la santé de la rétine et de la macula.

Il est également important de faire de l’exercice régulièrement pour favoriser une bonne circulation sanguine et réduire le risque de maladies oculaires. Maintenir une pression artérielle et un taux de cholestérol sains est également essentiel pour prévenir la dégénérescence maculaire.

Le tabagisme est un facteur de risque majeur de la dégénérescence maculaire, il est donc recommandé d’éviter de fumer pour prévenir cette maladie.

Certains facteurs tels que les antécédents familiaux de dégénérescence maculaire, une alimentation riche en graisses saturées et une hypertension artérielle peuvent augmenter le risque de développer une AMD. Il est important de consulter un ophtalmologiste régulièrement, en particulier si vous présentez des facteurs de risque. L’utilisation régulière de la grille d’Amsler à domicile peut également être utile pour surveiller sa vision.

Les premiers stades de la dégénérescence maculaire ne présentent généralement aucun symptôme. Cependant, il est important de contacter immédiatement un médecin si votre vision centrale devient floue ou si les lignes droites semblent ondulées ou courbes.

Bien que la dégénérescence maculaire liée à l’âge soit une maladie irréversible, il est possible de prendre des mesures pour prévenir ou ralentir sa progression. En adoptant un mode de vie sain, en suivant un régime alimentaire favorable à la santé des yeux et en surveillant régulièrement sa vision, on peut réduire le risque de développer une AMD. N’oubliez pas de consulter régulièrement un ophtalmologiste pour des examens de dépistage et de suivre les recommandations médicales pour préserver la santé de vos yeux.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi