Pourquoi la toux s’aggrave-t-elle la nuit et comment l’éviter

Une toux persistante a tendance à s'aggraver la nuit. Voici pourquoi cela se produit et comment vous soulager.

Une toux persistante a tendance à s’aggraver la nuit, juste au moment où vous essayez de bien dormir pour vous sentir mieux. Voici pourquoi cela se produit et comment vous soulager.

Pour venir à bout d’une toux, il existe quelques mesures relativement simples à prendre. Les experts de la santé suggèrent un régime de liquides, de médicaments si nécessaire, et beaucoup de repos. Mais se reposer pour se sentir mieux est plus facile à dire qu’à faire si votre toux vous tient éveillé toute la nuit.

Le repos est l’un des moyens les plus importants dont dispose votre organisme pour combattre les infections. Ironiquement, se reposer suffisamment peut aussi être la chose la plus difficile à accomplir. Vous connaissez le scénario : Vous vous allongez après une longue journée passée à vous sentir mal, pour vous rendre compte que vous ne pouvez pas vous arrêter de tousser. Au moment où vous avez le plus besoin de dormir, les symptômes de votre toux s’aggravent, ce qui vous amène à passer une nuit blanche

Pourquoi la toux s’aggrave-t-elle la nuit ?

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles elle s’aggrave ou du moins pourquoi elle semble s’aggraver.

La gravité

Le facteur numéro un qui aggrave votre toux la nuit est simple : la gravité. Lorsque nous nous allongeons, le mucus commence automatiquement à s’accumuler. La meilleure façon de contrer cette attraction gravitationnelle est l’élévation. Dormez avec un oreiller qui vous soutient un peu. Cela aidera à empêcher le mucus de s’accumuler à l’arrière de la gorge.

Un environnement intérieur sec

L’air sec peut aggraver un nez et une gorge déjà irrités, ce qui aggrave votre toux nocturne. Pour soulager une toux d’air sec, vous pouvez essayer un humidificateur pour remettre de l’humidité dans l’air et le rendre plus facile à respirer, mais veillez à prendre soin de l’appareil. Les humidificateurs ne sont pas toujours sûrs. Si l’eau que vous y mettez n’est pas stérile, vous courez le risque de renvoyer les germes dans l’air ou de favoriser d’autres maladies. La dernière chose que les personnes atteintes d’un rhume ou d’une grippe souhaitent, c’est de connaître des complications. Les infections bactériennes peuvent s’installer.

Comment soulager une toux nocturne : Essayez ces conseils

Lorsque vous avez l’impression de ne pas pouvoir dormir, voici comment arrêter de tousser la nuit :

Sucez une pastille contre la toux

Avant de vous coucher, sucez une pastille contre la toux ou un bonbon dur pour soulager une toux sèche (qui ne produit pas de mucus) et apaiser votre gorge.

Buvez des liquides

Assurez-vous de boire beaucoup de liquide tout au long de la soirée avant de vous coucher. Les liquides aident à fluidifier le mucus dans votre gorge et les liquides chauds sont apaisants.

Mangez du miel

L’ajout de miel à des liquides chauds comme l’eau ou le thé, ou l’absorption d’une ou deux cuillerées de miel, s’est révélé légèrement bénéfique pour réduire la toux. Une étude publiée dans JAMA Pediatrics a révélé que le miel avait des effets bénéfiques modestes sur la réduction de la toux nocturne chez les enfants âgés de 2 à 18 ans. Cependant, ne donnez jamais de miel aux enfants de moins d’un an, car dans de rares cas, il peut provoquer le botulisme infantile.

Essayez un médicament contre la toux

Les médicaments contre la toux nocturne contiennent généralement un antihistaminique qui donne une sensation de sommeil.

Quand consulter un médecin pour votre toux

Les toux aiguës ou de courte durée qui font souvent suite à une infection des voies respiratoires supérieures telle que le rhume disparaissent généralement d’elles-mêmes sans traitement. Mais si votre toux persiste pendant plus d’une semaine, vous devriez appeler votre médecin.

Une toux de longue durée (chronique) peut être le résultat d’un autre problème de santé, comme des allergies, un reflux gastro-œsophagien (RGO), de l’asthme, une BPCO (maladie pulmonaire obstructive chronique) ou une sinusite chronique. La bronchite chronique peut également en être la cause. Prenez donc rendez-vous avec votre médecin si votre toux ne s’améliore pas.

 

 

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -